Borloo veut un plan Marshall pour électrifier toute l’Afrique.

JEAN LOUIS BORLOO

« L’enfer des pavé de bonnes intentions »

Je n’ai pu m’empêcher de m’interroger sur cette initiative, aussi louable soit-elle. Comment va-il réussir là où de nombreux autres avant lui ont échoué ?

Ce projet émane d’une organisation (plus exactement, une « fondation pour l’énergie en Afrique ») basée en France, et ayant son siège social à…l’Elysée. Et c’est là son péché originel. En effet, on ne peut y faire référence sans penser à la françafrique, au paternalisme condescendant dont ont toujours fait preuve les élites françaises vis-à-vis de leurs anciennes colonies. Les réseaux françafricains de l’Elysée sont comme une tumeur cancérigène qui gangrène l’Afrique francophone depuis 60ans. Pour un projet tel que celui là, l’entacher du sceau de la diplomatie française c’est le condamner dès sa naissance à sa mort certaine.

Pour Jean-Louis Borloo, miser sur l’Afrique, c’est également assurer un avenir économique à l’Europe. Voilà son propre aveu. « Le relais de croissance pour l’Europe se trouve en Afrique…C’est vital pour notre croissance, pour notre stabilité, et c’est un supplément d’âme pour l’Europe. […] Il faut passer à l’acte ! », a-t-il assuré. « Quand on aura fini de vendre des machines outils aux Chinois, elle sera où la croissance européenne ? », a-t-il interrogé. Selon lui, il faut aller vite et lancer ce programme « avant le 30 juin » prochain.

En tant qu’africain et premier concerné par les problèmes infrastructurels de l’Afrique, voici le message que nous nous devons de répéter à qui veut l’entendre :

  • L’innovation ne viendra pas de l’extérieur. Ce ne sont pas des experts dans un salon feutré de Paris ou Washington qui trouveront les solutions à nos problèmes.
  • Les financements par subventions publiques et autres pseudos aides au développement existe depuis 50ans..avec le résultat qu’on connait. (cf Dead Aid )
  • Les réserves de change des pays africains « confisqués » par la banque France (au nom des accords Franc CFA) s’élèvent à plus de 20 Milliards d’Euros a ce jour. De quoi électrifier tous ces pays 10fois.

1 Commentaire Borloo veut un plan Marshall pour électrifier toute l’Afrique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *