Cheveux naturels vs Artificiels : l’éternel dilemme des femmes noires.

« Samuel Johnson a écrit : presque toute l’absurdité du comportement émane du désir d’imiter ceux à qui l’on ne peut ressembler »

Je trouve que souvent je suis l’exemple parfait du bloggeur schizophrène victime de ma dualité afro-européenne. Certains jours je parle des black power, des réparations dues par l’occident, d’autres fois je parle de l’amour, la paix et parfois je me dis: quoi qu’il en soit, l’esclavage des nègres est mort, Qu’il est temps pour les africains de passer à autre chose, d’intégrer le capitalisme, de maitriser ses effets collatéraux, et d’avancer comme l’ont fais les chinois.

“One ever feels his twoness-an American, a Negro; two souls, two thoughts, two unreconciled strivings; two warring ideals in one dark body, whose dogged strength alone keeps it from being torn asunder”  W.E.B. DuBois.

Quel rapport avec les perruques? En regardant une amie se débattre, ce matin, un peigne à la main, luttant pour trouver la bonne proportion de gel et d’eau pour permettre à tous ses cheveux de se mélanger à sa perruque queue de cheval, je me suis demandé dans quoi nos femmes et filles ce sont-elles embarquées de nos jours? Autrefois réservé aux putes, aux actrices et autres célébrités, la tendance aux faux cheveux et aux perruques artificielles a proliféré dans la culture afro, comme l’iPod d’Apple. Aujourd’hui, vous avez les vieilles femmes, les mères, les préadolescentes, les fonctionnaires, les chefs d’entreprise, et les femmes de toutes classes qui se précipitent pour acheter de faux cheveux ou celles de pauvres filles indiennes (en fonction de leurs statuts social) qu’elles collent à leur cuir chevelu dans le but d’améliorer leur apparence. Les rues occidentales ressemblent ainsi à des publicités Essence grandeur nature.

Et vous avez également les blanches, qui pour une raison quelconque les appellent « extensions » capillaire (Je suppose que « perruques » sonneraient trop mal) sont en dépit de ce qu’on pourrait croire,  tout aussi accro aux rallonges aux colorations. Quelle est l’origine de cette obsession pour les faux cheveux? En tant qu’homme noir côtoyant de nombreuses femmes noires, qui, comme la plupart des autres femmes de race noire font face à des questions liées à l’estime leurs cheveux, je ne leur suis d’aucune aide, et je me sens juste troublé par le nombre de femmes qui rejettent juste ce avec quoi qu’elles sont nées, à la recherche d’idéaux Hollywoodiens. Soyons clairs ! Je ne vais pas vous ennuyer avec l’argument des normes de beauté européennes dans leur ensemble parce que je suis fatigué de ces débats aussi bien sur les blogs et forums afros que dans la vie quotidienne. Le modèle de beauté blanc est bien, le noir est en arrière. OK, vous avez tous le droit de le penser. Mais je pense qu’il y a un fond une préoccupation dans ces débats qui est absolument légitime. Quel exemple montrons-nous à nos filles et d’autres jeunes qui nous regardent et sont en plein questionnement sur l’estime de soi et la fierté de la façon dont Dieu les a fait eux quand ils voient leurs ainées couvrir leurs propres cheveux avec des tissages de 60cm tous les 2 mois?

Dans ce questionnement, je pense qu’il y a une chose qui devrait être relevée ici. La tendance naturelle que nous avons dans nos vies à rejeter trop facilement ce que nous avons pour rechercher quelque chose de meilleure qualité. Les filles, au lieu d’aimer vos cheveux et les soigner pour les rendre meilleurs possibles, (parce-que Oh non, ça peut effectivement prendre du temps et de l’énergie) vous les recouvrez juste d’un tas de fausses perruques de merde, et sortez du salon de beauté ou de chez votre cousine (selon votre statut social) en vous sentant mieux avec vous même. Je vois souvent des belles filles aux beaux cheveux courir les recouvrir avec quelque chose qui peut être acheté et vendu par n’importe qui.

Ce qui fait de nous ce que nous sommes, c’est ce que la nature nous a donné. Mais ces temps-ci ce n’est jamais suffisant. Nous sommes à une époque où rien n’est jamais assez. Notre travail n’est pas assez glamour, notre couple ou mariage pas assez excitant, notre voiture pas assez belle et pas assez chère, notre appartement pas assez beau et grand. Et de même face à cette disposition naturelle à la carence, si les cheveux d’une fille ne touchent pas ses épaules, alors ils ne sont pas assez longs pour elle. Donc, elle en rajoute. Nous voulons toujours être quelqu’un d’autre, ressembler à quelqu’un d’autre parce que cette fille ou ce gars auquel nous voulons ressembler, sa vie a l’air cool. Notre vie à nous est merdique en général. Trop souvent, au lieu de travailler dur sur quelque chose de réel, nous nous consolons en achetant quelque chose pour couvrir le problème vers le haut ou le remplaçons simplement par ce que nous pensons au dessus. Nous ne le faisons avec les relations, les amis, la carrière professionnelle, les téléphones portables, les vêtements, et…les cheveux. Et tout comme notre vie tourne autour de cette quête, on trouve rarement ce que l’on recherche ; pour finir, on se fait souvent plus de mal que de bien. Parfois des produits chimiques nous endommagent le cuir chevelu, parfois les régimes nous rendent anorexiques, la chirurgie esthétique produit le contraire de l’effet attendu… Alors, je sais que c’est cliché, mais commencez par vous aimer vous vous-même les filles. S’il arrive à une personne de sentir mal dans sa peau et de détester ces cheveux que la nature lui donné, ou si elle cherchez juste à gommer cette « injustice » de la nature, il est peu probable qu’un tissage de 60cm en queue de cheval puisse vraiment y changer quelque chose.

Ok, j’arrête là ! Je n’en peux vraiment plus de ces discussions à deux balles entre les femmes noires. Si les gens veulent des casques de moto inflammables sur leur tête, en quoi est-ce un problème? De la même façon, il y a des femmes de toutes races et de toutes origines, qui pratiquent les régimes alimentaires à outrance. J’en ai raz le bol d’entendre parler de norme de beauté européenne versus beauté africaine. Si certaines veulent paraître plus européennes, c’est tant mieux pour elles ; mais de toute façon, vous serez toujours noires pour certaines personnes quoique vous fassiez. Bien que je me considère comme un homme noir et fier, je également suis souvent victime de ces normes européennes de beauté, et devinez quoi, ça ne me tue pas. Oui, je pense que mes costards semblent mieux m’aller quand je perds quelques kilos. Oui, je mets du « texturizer » pour rendre mes cheveux plus faciles à peigner, alors ne me faites pas chier ! Je vois plein de filles avec des extensions, Est-ce à dire qu’elles veulent toutes être blanches? Je n’y crois pas une seconde. N’y a pas à chercher plus loin. Quelle est la différence entre la pose d’un tissage sur ses cheveux et la mise de faux ongles ou de vernis à ongles ? ou de faux cils? Rien de tout cela n’est réel, rien de tout cela ne devrait être pris trop au sérieux. Ce ne sont que des produits du marché des cosmétiques. Tous ces discours sur leur plus grande implication ou signification culturelle est une relique d’un passé lointain. Aujourd’hui nous pouvons ressembler à ce que nous voulons, nous changeons d’apparence, comme nous changeons de slips. Nous sommes libres, et ne voulons pas être limités aux options présentées par nos corps. Tout ceux qui parlent du fait de ne pas aimer qui nous sommes, je dis que ce sont de grosses conneries dignes des adeptes de la tribu Ka qui pourraient croire que la suprématie blanche a faite le riz blanc, Blanche-Neige et les dents blanches, juste pour nous baiser nous les noirs. Les mêmes personnes qui croient qu’avoir une coupe pas très afro est un symptôme de la haine de soi. Non, je ne crois pas que l’Amérique a créé le SIDA pour exterminer le noir. Non, je ne crois pas que Michael Jackson ai eu une quelconque honte de ses origines noires et ai trahi les siens en choisisant de ressembler aux blancs. Suis-je moins noir? Nous sommes ici, nous sommes noirs, un point c’est tout. Toute singularité n’est pas signe d’une haine de soi ; c’est juste l’expression de nos propres personnalités, alors, fermez-la avec toutes vos discours sur la profondeur, l’interprétation introspective des apparences, et laissez chacune mettre ses fausses extensions blondes comme elle l’entend.

J’aimerais que les gens parlent plus de comment élever les enfants et de comment grandir et prospérer dans cette société au lieu de se soucier de ce que les gens portent sur leur tête…ou font de leur corps. Alors peut-être pourrions-nous faire de véritables progrès. Les tissages artificiels ? Qui se soucie vraiment de ça ? N’avons-nous pas des affaires plus importantes à traiter?

39 Commentaires Cheveux naturels vs Artificiels : l’éternel dilemme des femmes noires.

  1. la lionne

    Bonjour,

    Tu dis : « J’aimerais que les gens parlent plus de comment élever les enfants et de comment grandir et prospérer dans cette société au lieu de se soucier de ce que les gens portent sur leur tête…ou font de leur corps. » C’est bien beau ce que tu dis là, mais la facon d’élever les enfants va avec la question si l’on veut ressembler à une autre « race » (les races humaines n’existent pas, nous sommes tous de la race homo sapiens sapiens). Pourquoi : De plus en plus, on peut constater que les gens ne font plus comme leurs parents, ils privent leurs enfants de tout ce qui était bien à l’époque et faussement occidentalisé aujourd’hui. Un bon exemple est le manque de contact physique entre l’enfant et les autres. Comme un petit blanc, l’enfant ne dort plus avec sa mère mais des fois dans une autre chambre même, il est transporté dans des trucs les plus malsains au lieu de dans le dos de sa maman, il n’est pas ou pas assez longtemps allaité, il porte des couches pendant deux ans au minimum et le contact avec les grands parents est du plus en plus sporadique. La liste pourrait être encore plus longue ! Le manque de respect envers les personnes agées ne manquerait pas dans ma liste d’ailleurs…

    Tout ca on peut constater parce que les gens pensent que les occidentaux font les choses d’une manière qui mène vers le « succès », vers le « développement ». Et les gens qui se blanchissent la peau, qui changent leur physique à la manière de Michael Jackson, veulent ressembler à un modèle qui démontre de plus en plus sers failles, qui démontre qu’il s’agit d’un modèle mauvais, malade et cynique.

    Si une femme change un peu son style de coiffure (bien égal si une blanche se fait boucler ses cheveux via permanente ou si une femme Noire se fait lisser ses cheveux) est vraiment beaucoup moins « grave ». Là, je suis d’accord avec toi. Mais avant tout, il faut apprendre aux enfants les bonnes valeurs des ancêtres, les valeurs qui mènent à une conscientisation.

    Tu me suis ?

    La lionne

    Répondre
  2. Neo

    @ La lionne,

    On n’est pas obligé de faire comme ses parents ou comme ses ancêtres. Encore moins si l’on pense que ses parents ont emprunté le mauvais chemin. Et sur la façon d’élever les enfants dont tu parles, je suis en désaccord avec toi. Tout ce que tu as cité (mauvais allaitement, absence de liens affectifs…) sont des conséquences et non les symptômes du modèle occidental. Je veux dire…une femme ne cesse pas d’allaiter son enfant parce qu’elle veut s’occidentaliser, mais c’est plutot parce qu’elle s’occidentalise qu’elle se voit « obligée » d’allaiter moins souvent.

    Et tu pointes justement là la véritable opposition des deux modèles : l’occidental laisse et encourage même ses enfants à créer, inventer, innover, et imaginer leur propre modèle (ce qui conduit au progrès), tandis que le modèle oriental (et africain) prône le respect et l’imitation des anciens, le statut qo (ce qui traduit un modèle cyclique).

    Par ailleurs, le fait que le modèle occidental actuel ai des failles n’est fait pas un modèle mauvais à rejeter totalement. Comme disait Churchill, « c’est le moins mauvais des systèmes ».

    Répondre
  3. praline

    Salut une fois de plus je suis ravie de ton article et je suis tout à fait d’accord avec toi. Je pense que l’homme est avant tout libre de faire ce qu’il veut. Il faut arrêter ce débat inutile sur le fait de renier sa culture ou pas. A l’heure de la globalisation, la Chine est en train de tirer son épingle du jeu en associant culture occidentale et culture Asiatique et ce mélange des plus détonnant fait que la chine est au devant de la scène plus que jamais. De même, Modja Inna est une chanteuse Malienne qui a gardé un look afro mais qui fait de la musique pop et qui fait partie des chanteuses prometteuses dans ce genre musicale. Alors va-t-on lui reprocher d’avoir renier sa culture parce qu’elle n’a pas adopté le rythme musical Africain? bonne analyse une fois de plus. A un prochain article!

    Répondre
  4. la lionne

    @Neo,

    Hm, je pense qu’on n’est pas vraiemnt opposés dans nos reflexions. La question classique « qui était là le premier, l’oeuf ou la poule » se pose. Je suis tout à fait d’accord avec toi : « une femme ne cesse pas d’allaiter son enfant parce qu’elle veut s’occidentaliser, mais c’est plutot parce qu’elle s’occidentalise qu’elle se voit « obligée » d’allaiter moins souvent ». Oui, c’est vrai. Mais ca ne rend pas mieux la situation. Le système occidental (peut on vraiment parler d’un système ??) se base sur quelles valeurs ? Et ces valeurs ne sont elles pas en évolution ? Ce qui ne serait pas grave d’ailleurs. Sauf qu’il faut avoir la volonté de voir ses propres valeurs d’un oeil critique. Je pense que le vrai problème est le manque d’autocritique de la société occidentale. Elle se croit supérièure dans tous les domaines, aveuglement et naivement !

    Peut-être je suis un peu négative aujourd’hui. Et un peu pessimiste. Car je pense que la culture (les cultures) occidentale(s) vont vers un impasse, elle doit s’améliorer aussi. Et en parlant de Churchill : son monde était un autre que today, je me demande ce que Churchill penserait de notre vie au debut du 21eme siècle. En tout cas, il vaut mieux ouvrir ses yeux et adapter les meilleurs points et éviter les mauvais. Mais c’est quoi le bon et le mauvais ??

    La lionne

    Répondre
  5. Neo

    @ Praline,
    Merçi pour tes encouragements. En parlant de la Chine, c’est l’exemple parfait d’un pays dont les dirigeants pleins de pragmatisme, ont sur tirer profit de la mondialisation. L’ancien chef d’état chinois Deng Xiao Ping disait « Chinois, Enrichissez-vous! ». C’est marrant de voir que même le marché des cosmétiques afro est tenu par les chinois. Au lieu de créer des entreprises pour partir à l’assaut de nos marchés, on est là à débattre sur les races.:)

    La Lionne,

    L’occident se remet constamment en questions. L’histoire en est témoin (Mai 68, chute du mur de Berlin, chasse aux sorcières…). Sinon, on est a peu près d’accord sur le reste 🙂

    Répondre
  6. Jnappygirl

    Hello,
    ton article est très bien et très pertinent, je te suis sur beaucoup de points.

    Mais je ne pense pas que c’est si anodin de ne pas assumer son cheveu crépu, ce n’est pas si superficiel que cela, cette volonté absolue de vouloir ressembler a une idée de la beauté imposée par l’occident, est pour moi le résultat concret de la non acceptation de nos
    caractéristique noires !

    Comme les chinois qui se débrident les yeux !
    Aimons nos différences, c’est ce qui fait notre richesse, non ?

    Il y a des problèmes bien plus graves, mais le fait que la femme retrouve dignité et respect d’elle même peut faire avancer les choses !

    Merci d’être passé sur mon blog 🙂

    Répondre
  7. Natinat

    Cet article part vraiment dans tous les sens! Mais à la fin on a saisi ta pensée. Merci pour ta réflexion! Je dois dire que je suis plus ou moins d’accord avec toi.

    (Comme quoi, ça sert de faire sa pub sur facebook!)

    !Nat!

    Répondre
  8. Neo

    @ Jnappygirl,

    Les filles qui se défrisent les cheveux, se débrident les yeux, font de la chirurgie plastique ou suivent des régimes alimentaires draconiens… (pour moi tout ça c’est pareil) peuvent être scindés en deux catégories principales:

    1. Celles qui ont problème avec leur propre personnalité, et souffrent d’un manque de confiance et d’estime de soi. Celles là en général n’ont pas conscience que cette transformation les enlaidit plutôt (selon les critères de beauté occidentaux). Elles portent des perruques et des vêtements qui ne leur vont pas du tout, mais n’en ont pas conscience car leur vision de la « beauté » est déformée justement par l’idée qu’elle ont d’elle même. Elles oublient que voyons le monde non pas tel qu’il est réellement mais tel que nous sommes.

    2. Celles n’ont aucun problème avec l’acceptation de soi, et qui cherchent juste à être plus belles possible, à rentrer dans un moule (selon leur propres critères ou celles de l’occident, peu importe) en toute conscience. Et je crois que celle seconde catégorie constitue la majorité.

    @ Natinat,

    Idem!

    Répondre
  9. Sunshine_love

    Bonjour ami du jour, bonsoir ami du soir,

    J’ai lu ton article avec attention, jusqu’à la fin même :fier:
    or il se trouve que j’étudie en ce moment un livre (« the bluest eye ») (que je te conseille- tu dois pouvoir le trouver en français, mais il est très bien écrit en anglais 😉 ^^’) qu’il m’a parut pertinent de te faire partager.
    C’est un livre sur « the internalized racism » autrement dit ces noires qui ont intériorisé le racisme, et qui vont donc préférer des yeux bleus, des cheveux lisses, et une peau plus claire.

    Regarde aussi http://www.youtube.com/watch?v=flWAGXjEcyM le sondage à la fin est pour le moins triste…

    Voilà, en tant que blanche, bien préservé de quelconque problème, ce livre à changer ma vision du monde, et je ne peux pas m’empêcher d’avoir un pincement au coeur lorsque je vois mes amies se brûler les cheveux pour les avoir plus lisse, alors que leurs cheveux naturel leur vont à merveille…

    Bonne continuation 🙂

    Sunshine_love

    Répondre
  10. Neo

    @ Sunshine_love,

    merçi pour tes encouragements.

    Je connaissais déjà Toni Morisson, mais je ne connaissais pas son livre « Bluest eyes » (faut dire qu’il date de 1970 quand même). Je vais quand même le mettre dans ma « buying-list » amazon. 🙂

    J’avais également visionné la vidéo sur youtube pendant mes recherches et comment dire… c’est triste mais c’est comme ça. Notre plus grand défi c’est de transmettre aux nouvelles générations une image plus positive et plus acceptable de nous-même.

    Répondre
  11. Pingback: Ces femmes noires qui devraient songer à faire une croix sur le mariage. | Réflexions et analyses d’un étudiant africain expatrié

  12. Sandra.V

    Hum. Tu abordes des sujets CHOC, le problème, du moins le fait que les gens se braquent je pense c’est surtout que tu ne mâches pas tes mots et le plus souvent tu « généralise ». Le fond et la forme..pas toujours facile à maitriser. En tout cas je suis d’accord avec la réponse que tu as écris a Jnappy Girl.

    Ne vivre que de perruques, se débrider les yeux.. ne concerne pas des personnes d’une même origine cependant le problème est pour moi le même « elles veulent rentrer dans le moule que la société a formaté pour elles ».
    C’est bien dommage. Mais à mon avis, avec les avancés « Médicales » ce n’est qu’un début. Malheureusement.

    Répondre
  13. Ween

    Assez schizophrénique comme article.

    Dans une 1er moitié tu dis clairement ne pas comprendre pk bcp de femmes noires s’obstinent à mettre des « perruques de merde » qui cachent la totalité de ce que « Dieu leur a donné ». C’est bien ça que ça veut dire ces passages, non ?

    Je cite :
    –> »Quel exemple montrons-nous à nos filles et d’autres jeunes qui nous regardent et sont en plein questionnement sur l’estime de soi et la fierté de la façon dont Dieu les a fait eux quand ils voient leurs ainées couvrir leurs propres cheveux avec des tissages de 60cm tous les 2 mois? »…
    –> »Les filles, au lieu d’aimer vos cheveux et les soigner pour les rendre meilleurs possibles, (parce-que Oh non, ça peut effectivement prendre du temps et de l’énergie) vous les recouvrez juste d’un tas de fausses perruques de merde, et sortez du salon de beauté ou de chez votre cousine (selon votre statut social) en vous sentant mieux avec vous même. »

    Puis la seconde motié de l’article on a droit un revirement de situation qui consite à dire que, non la femme noire ne fais ps ça pour ressembler aux « canons de beauté européens », mais pour…pour je sais pas quoi d’ailleurs étant donné que je trouve que tu as bcp de mal à être clair et concis. Puis dans cette seconde moitié tu te contredis toi-même en disant : « Si certaines veulent paraître plus européennes, c’est tant mieux pour elles ». Toi-même t’es en train de dire que c’est pour faire « plus européen ». Alors pk vouloir faire croire que non et dire que c’est c’est l’effet « chacun peut être libre de pouvoir ressembler à qui il veut…arrêtons de tout ramener au modèle européen… » ?

    Quant aux « blanches et leurs extensions vs les noires et leurs perruques/tissages/lace wig », t’es à côté de la plaque. Mais bon je sais pas si c’est utile de donner un point de vue étant donner que t’en intimement persuadé d’être dans le vrai, et que tes détracteurs sont des bouffons qui ont du mal à « avaler ta pilule de vérité qui fait troooop mal aux protagonistes » (mdrr hein comme on dit !).
    J’vais qd même tenter. Une blanche qui met des extensions, oui ça reste du faux, mais ses vrais cheveux sont apparents, elle augmente juste la longueur. Ses vrais cheveux ne vont pas pourrir pdt X mois en dessous d’un truc en plastique. Une noire qui met une perruque/tissage/lace wig, oui c’est encore du faux, mais elle, elle dissimule la totalité de ses cheveux, et ce, 10 mois sur 12. Ptêt que j’exagère un peu en disant 10 mois sur 12, mais jsuis pas loin de la réalité.
    Pk nier cette réalité ? Pk nier ou chercher des excuses au fait que 8 noires sur 10 portent des faux cheveux à longueur d’année, contre ptêt moitié moins de blanches ? Et encore les blanches, comme je le disais plus haut, bien souvent c’est des extensions où on voit qd même leur vrais cheveux. Ca traduis pas un putain de complexe ça ? Faut arrêter ! Dis-moi ce que c’est alors !! En Afrique même (ptêt pas tous les pays, mais certains pays), les femmes noires sont conditionnées « aux canons de beauté européens », d’où l’utilisation de crèmes éclaircissantes, défrisage bien fort, quitte à brûler le cuir chevelu et devenir dégarnie a 25 ans. C’est un fait coco, toi qui a vécu en Afrique (efin je crois), dis-moi pas que ce que je viens de dire est faux. Ca traduis qqch, que tu le veuilles ou non, là c’est moi qui t’impose une vérité. Alors oui, bien sûr, ces filles font ce qu’elles veulent, y’a pas de soucis la-dessus, si elles ont envie de flipper qd leur homme passe la main dans leur « cheveux » ou encore de pas sortir qd y’a trop de vent, de peur d’être « grillée », grand bien leur fasse !
    T’as déjà vu des filles aux cheveux naturellement lisses ou bouclés/ondulés mettre des extensions ou perruques de type cheveux afro ? A part pour le carnaval, moi j’ai jamais vu. Mais apparemment tu dois habiter dans un monde parallèle, ou alors vous devez être à plusieurs dans ta tête.

    Puis c’est marrant pck dans ta grande théorie de savant africain sur les femmes noires et le mariage tu tiens un autre discours. La partie sur les « extravagantes coiffures » de certaines femmes noires. Tu tournes ça au ridicule, tandis qu’ici tu nous sors que chacun est libre de ressembler à ce qu’il veut.
    Autre chose, dans l’article sur les femmes noires et le mariage, tu nous fait une satyre sur les noires en disant clairement que pour la plupart, nous sommes négligées, extravagantes, vantardes, et j’en passe des meilleures. Et là tu prônes la liberté de chacun de penser, s’habiller, se coiffer, se maquiller comme il veut.
    Mais t’es schizo mec, j’te jures, t’es un grand malade c’est chaud !! Ou alors t’as bcp de mal à t’exprimer.

    –> « Non, je ne crois pas que Michael Jackson ai eu une quelconque honte de ses origines noires et ai trahi les siens en choisisant de ressembler aux blancs »
    Ha, bah expliques ton point de vue alors ! Pk a-t-il choisi de devenir blanc ? J’ai hâte de lire ton analyse hautement pointue !!

    Répondre
  14. Neo

    @ Ween et Sandra.V

    Je le dis au tout début de l’article. J’assume ma schizophrénie. Hé oui!!! Relis ma réponse à Jnappygirl.

    D’une part je suis pour les « faux cheveux » parce que ça permet à celles qui manquent de confiance en soi de se donner en peu d’assurance et donc d’avancer, et ça permet à d’autre de rentrer (volontairement ou non) dans un moule sans avoir besoin de se poser des questions existentielles. Et puis la liberté un droit inaliénable de l’être humain. Chacun est libre de faire ce qui lui plait… même d’être con, ou schizophrène comme moi :).

    D’autre part, je suis contre parce que c’est source de débats (comme celui ci) et de perversion pour tout ceux et celles qui n’ont pas assez de discernement. C’est pour ça que je dis « que vont penser les gamines qui sont en pleine croissance et en pleine formation de leur identité? »

    Et pour finir, Michael Jackson est l’exemple idéal de ce que j’essaie d’exprimer (avec bcp de mal je l’avoue): D’une part, sa métamorphose peut se justifier par des blessures intérieures profondes et la recherche de sa propre identité. En ce sens, je le soutient totalement. Après tout, il n’a fait que rechercher « le bonheur » comme tout le monde. Mais d’autre part, la majorité des gens (dont ceux qui voyaient un lui un modèle) ne vont pas au-delà de la simple apparence et en viennent à mal interpréter, et même pervertir sa transformation.

    Répondre
  15. Ween

    Un noir qui tout au long de sa vie, cherche à âtre blanc. Il se fait blanchir la totalité du corps (je ne crois pas à la thèse du vitiligo), se fait transformer son nez de noir, en nez de blanc (ou plutôt en nez d’extra-terrestre), se fait transformer sa bouche de noir, en lèvres pincées, se fait fait changer ses cheveux de noir en cheveux bien raides. Je suis ptêt étroite d’esprit, mais j’appelle ça un compléxé. Sinon qu’on me prouve le contraire, et mieux qu’avec tes tentatives de théories. On a encore jamais vu un blanc se transformer entièrement en noir…bizarre non…

    Répondre
  16. blackbyble

    Juste pour préciser je ne sais pas pourquoi tu as illustrer ton article avec la photo de la première dame, car elle aussi use d’artifice.

    Oui c’est assez discret, elle n’ajoute que quelques lignes parfois de temps à autres.

    Est-ce mal?
    Pourquoi est-ce mal? Car on change la nature, on veut être une autre.

    Mais alors où est la limite?

    Prenons des exemples je suis une jeune femme nommé X

    Je mets de la crème pour ne pas que ma peau noire vire gris (enfin vous voyez l’effet non crémé)

    Mais je le fais pour qui? Pour être plus présentable? est-ce tricher?

    Je me maquille, juste un illuminateur très discret. Je le fais pour qui? Pour me sentir plus belle, pour plaire à un homme ou la société?
    Est-ce tricher?

    Je porte de temps à autre ou tout le temps des faux cheveux?
    Pour me sentir plus belle? Pour plaire à un homme ou la société? est-ce mal?

    Moi je comprends ton article, mais je me demande où est la limite?
    Personne ne remet en cause le fait de s’épiler, mettre du parfum, de la crème.

    Mais arriver jusqu’à quel stade est-ce toléré?

    Cheveux défrisés, tissés, crépus.

    Personellement je suis passée par les 3 phases et pourtant je suis la même personne, avec les mêmes amis, aspirations et le même genre de prétendants etc etc.
    Avoir ces coupes ne m’a pas rendus ni plus, ni moins bien!
    Peut-être que le regard des autres a changé?
    Mais qui a un problème? Celle qui se fait juger sur une coupe de cheveux ou celui qui juge quelqu’un sur sa coupe de cheveux?

    Je suis actuellement avec mes cheveux crépus. Pourquoi ce changement?
    Je ne suis pas riche lol
    Le défrisage étant assez chimique, ça me fait un peu peur
    Le tissage, cela coûte chère et prends beaucoup de temps achat/pose/entretien/retirer/soins/reachat etc

    Voilà pourquoi je suis retourné aux cheveux crépus. C’est d’ailleurs très difficile d’en prendre soin MALGRE ce que disent les nappys.
    Car désolé mais puisqu’il est bon de faire des comparaison. Je ne connais AUCUNE autres ethnies qui doit accorder autant de temps à ses cheveux sous peine de les voirs tombés, se cassés.
    Les cheveux crépus mouillés risque la casse, à secs risque la casse.
    Porté en Afro risque la casse.
    Il y a bien des coiffures mais il faut avoir une certaine longueur…
    Les produits cosmétiques sur le marché sont bourrés de silicones, paraben etc. mauvais pour les cheveux crépus!
    La méthode noo poo plutôt contraignante…
    La routine vaporisateur huile + eau n’est pas évidente tous les jours…
    Les produits pour cheveux crépus se trouvent de l’autre côté de l’atlantique avec un coût de 20 euros minimum pour les frais de port(et encore je suis gentille lol)

    Je parle en connaissance de cause, j’ai les cheveux crépus ET je vais les garder comme cela; Je le dit ce n’est pas impossible mais ce n’est pas simple du tout!!!!

    Preuve en est, beaucoup de femmes/filles ont tentés un retour au naturel. Après 1 an, 4 mois, 2 ans voir plus ou moins, elles se sont redéfrisés!
    Car les cheveux seront peut-être abîmés mais ELLES au moins auront des soins sur le marché vers lesquels s’orienter.

    Pour le moment les femmes aux cheveux crépus, soit font des produits maisons ce qui n’est pas simple pour toutes.
    Soit achètent à des prix de malades des produits pour cheveux crépus sur des sites U.S.
    ou porte des perruques et autres tissages! Et oui, elles aussi 😉

    Il y a bien des sites comme les secrets de loly, belle ebene qui voient le jour, mais l’offre n’est pas aussi démocratisé que les cheveux raides, défrisés ou pour les tissages.
    Klorane a lancé une gamme récemment pour les cheveux crépus, on est quand même en 2010 c’est dire…

    Répondre
  17. Jnappygirl

    Je rebondis sur ton avis sur la difficulté de prendre soin des cheveux crépus….

    compliquer en quoi ? prendre 5 -10 mn de son temps chaque soir pour faire ses tresses et vaporiser ? prendre 1-2h maximum, 1-2 par mois pour les soins bains d’huile et masques ? pour la casse… démêler à sec ils se cassent oui, et donc on le fait sur cheveux mouillés donc pas de soucis 😉

    Ensuite tout cela n’est pas obligation mais conseillé.

    Bref, au niveau des produits, certes l’offre vient petit à petit et pour l’instant à part ceux que tu as cité et je trouve déjà leur offre très bien. il faut commander aux us, mais on est pas obligé.

    Moi j’adore tester de nouveaux produits, mais je ne pense pas même si les frais de port sont énormes que je dépasse mon budget défrisage, tissage et tresses de l’époque.

    Mais pour celles qui ne peuvent se permettent. du karité, de l’huile d’olive et un shampoing klorane ou as ultra doux de garnier (sans silicone et paraben) et elles arrivent faire leur routine soin..

    c’est ton point de vu, que je respecte, moi je voulais partager le mien 🙂

    Pour moi porter mes cheveux crépus et donc la routine qui va avec n’est pas une contrainte, voilà 😉

    pour mon point de vu sur l’article en question, cité plus haut 😉

    Répondre
  18. BLACKBYBLE

    @ compliquer en quoi ? prendre 5 -10 mn de son temps chaque soir pour faire ses tresses et vaporiser ? prendre 1-2h maximum, 1-2 par mois pour les soins bains d’huile et masques ? pour la casse… démêler à sec ils se cassent oui, et donc on le fait sur cheveux mouillés donc pas de soucis

    –> Tu mets 5 à 10 minutes SEULEMENT chaque soir (ce n’est pas une attaque ni de l’ironie) mais je met au minimum 25 minutes! Donc je suis contente pour toi mais moi, ma cousine, ma soeur et une autre amie nappy on serait les plus heureuses du monde lol si on pouvait régler cette étape aussi rapidement… Après, je ne sais pas si c’est une histoire de technique habitude ou de longueur

    –> Pour la casse, je suis tombée des nues en lisant un article chez belle ebene qui parle du risque de casse sur les cheveux…mouillés (ce que j’avais remarqué au vu de mon expérience personnel )d’où le fait que je trouve que effectivement c’est compliqué, mais pas impossible surtout que j’ai découvert sur le web un peigne pour déméler les cheveux crépus sans casse.

    @Bref, au niveau des produits, certes l’offre vient petit à petit et pour l’instant à part ceux que tu as cité et je trouve déjà leur offre très bien. il faut commander aux us, mais on est pas obligé.

    –> Encore une fois à chacune son expérience personnel 😉
    Tout comme j’ai lu que les cheveux de certaines nappy ne supportaient pas le noo poo.
    Moi l’offre présente ne m’enchante pas. Pas assez étoffé. J’ai testé ces produits et je ne les aient pas trouvés extra on va dire.

    Par contre, j’ai testé d’autres gammes qu’on ne trouve pas en France qui pour le coup OUI on une utilisation facile et rapide, commode bref qq chose de pas compliqué.

    @ Moi j’adore tester de nouveaux produits, mais je ne pense pas même si les frais de port sont énormes que je dépasse mon budget défrisage, tissage et tresses de l’époque.

    –> Moi mensuellement si, et juste à cause des frais de port pas des produits lol,

    @ Mais pour celles qui ne peuvent se permettent. du karité, de l’huile d’olive et un shampoing klorane ou as ultra doux de garnier (sans silicone et paraben) et elles arrivent faire leur routine soin..
    –> Certaines y arrivent pas toutes… et je me compte dans ces « pas toutes » et je précise que ce n’est pas un manque de motivation ^^ ou de flemme etc.

    @Pour moi porter mes cheveux crépus et donc la routine qui va avec n’est pas une contrainte, voilà

    –> Nous y voilà pour moi NON PLUS les cheveux crépus ce n’est pas une contrainte :-)LOIN DE LA. 😉 je suis contente et je me sens bien avec mes cheveux crépus.
    Mais la routine EST une contrainte.
    Surtout qu’il existe des produits sur le marché qui faciliterais ROYALEMENT la routine. Mais les distributeurs s’en tapent!

    Mon coup de gueule n’est pas pour discréscridité le cheveux crépus.

    Mais il y a un foutage de gueule qui est fait autour du cheveux crépus.

    Il a quand même fallu attendre 2010 pour qu’une marque qui a pignon sur rue lance une gamme dédié aux cheveux crépus.
    Et pour reprendre une expression lu sur le blog de maybach « on devrait sortir le tam tam et danser autour?! »

    Je ne crache pas à la gueule de Klorane mais il y a un réel foutage de gueule général.
    Nous en sommes à devoir nous concocter nos produits maisons… Oui cela peut avoir des avantages, mais pas que!
    Dieu merci, que des femmes (surtout aux USA) n’ont pas attendus pour lancer des gammes dédiés aux cheveux crépus.

    Ce que je veut mettre en exergue c’est que tout est fait pour les cheveux défrisés, lisse, raide, mais que les cheveux crépus subissent une sorte « d’apartheid » au niveau de l’offre cosmétique. Oui on, peut se débrouiller en faisant nos propre mixtures… mais on est bien les seules à devoir en arriver là! C’est cela qui me titille. Pourtant la demande est là…

    Je le répète mon but n’est pas de descendre le cheveux crépus que beaucoup considère A TORT comme moche ou ingérable.

    C’est juste un plaidoyer pour que l’offre sur le marché facilite le soin a apporter aux cheveux crépus. Car pour le moment tout est fait pour te raidir les cheveux (défrisage, lissage japonais et co’, perruques), mais perso pour les cheveux crépus en 2010!!! l’offre fait peine à voir.

    C’est cela qui me désole.

    Répondre
  19. Jnappygirl

    merci pour tes réponses

    –> Nous y voilà pour moi NON PLUS les cheveux crépus ce n’est pas une contrainte LOIN DE LA. je suis contente et je me sens bien avec mes cheveux crépus.
    Mais la routine EST une contrainte.
    Surtout qu’il existe des produits sur le marché qui faciliterais ROYALEMENT la routine. Mais les distributeurs s’en tapent!

    @ c’est vrai je te rejoins tout a fait, moi j’achète tout aux us et leur produit sont d’une qualité qui fait que la routine et le démêlage n’est que plaisir et gain de temps

    ->Mon coup de gueule n’est pas pour discréscridité le cheveux crépus.

    Mais il y a un foutage de gueule qui est fait autour du cheveux crépus.

    Il a quand même fallu attendre 2010 pour qu’une marque qui a pignon sur rue lance une gamme dédié aux cheveux crépus.
    Et pour reprendre une expression lu sur le blog de maybach « on devrait sortir le tam tam et danser autour?! »

    @ oui je comprend ton point de vu et le partage, Klorane a fait ce que je pense toutes marques sensées et qui ouvrent les yeux et remarque ce qui se passe au niveau de la communauté féminine noire devait faire. rien d’exceptionnel et même pas un pas de danse pour moi.

    ->Nous en sommes à devoir nous concocter nos produits maisons… Oui cela peut avoir des avantages, mais pas que!

    @ beaucoup aime le faire et la plupart sont des femmes blanches tombées dans le bio addict 😉

    -> Dieu merci, que des femmes (surtout aux USA) n’ont pas attendus pour lancer des gammes dédiés aux cheveux crépus.

    @ Oh oui heureusement qu’elles sont là ces femmes noires américaines, et franchement leur produit c’est que du bonheur. Malheureusement les frais de port font mal, très mal

    ->Ce que je veut mettre en exergue c’est que tout est fait pour les cheveux défrisés, lisse, raide, mais que les cheveux crépus subissent une sorte « d’apartheid » au niveau de l’offre cosmétique. Oui on, peut se débrouiller en faisant nos propre mixtures… mais on est bien les seules à devoir en arriver là! C’est cela qui me titille. Pourtant la demande est là…

    @tout a fait d’accord la demande est là, j’ai lu que Fructis s’intéresse à faire sa gamme cheveu crépu….. les marques se réveillent il y a de l’argent a prendre.

    Après c’est de savoir a qui va t-on donner notre argent ? (article sur mon blog) moi je privilège les entrepreneurs afros américains ou français
    Mais bon a quand le jour ou chaque marque aura sa gamme cheveu crépu, et sera considéré comme logique et raison d’être.

    -> C’est juste un plaidoyer pour que l’offre sur le marché facilite le soin a apporter aux cheveux crépus. Car pour le moment tout est fait pour te raidir les cheveux (défrisage, lissage japonais et co’, perruques), mais perso pour les cheveux crépus en 2010!!! l’offre fait peine à voir.

    C’est cela qui me désole.

    @ Entièrement d’accord, biz

    Répondre
  20. Blackbyble

    Après c’est de savoir a qui va t-on donner notre argent ? (article sur mon blog) moi je privilège les entrepreneurs afros américains ou français. –> a je vais allez voir ton article :-).
    Mais bon a quand le jour ou chaque marque aura sa gamme cheveu crépu, et sera considéré comme logique et raison d’être.
    –> C’est exactement ça!!! A QUAND les gammes pour les cheveux crépus seront considérés comme LOGIQUE et raison d’être 🙂

    Répondre
  21. Hatshepsut

    Il n’y a que chez les noirs que l’on peut voir le raisonnement suivant, avec tous les arguments plus ou moins absurdes qui l’accompagnent : ce que nous sommes physiquement ne compte pas, alors faisons ce que nous voulons.

    quelle éducation donné à ses enfants quand on ne s’accepte pas physiquement ?

    Répondre
  22. narmer

    j’aimerai comprendre une chose. Pourquoi le noir est le seul oui le seul sur cette terre, qui négocie, débat ou abandonne sa culture, ses idéaux, ou troque ses apparences physiques, lorsqu’il s’en va vivre chez les autre ou même lorsqu’il reste en Afrique ?
    Les chinois en France ne négocient rien, les français qui sont née et qui ont grandit en Afrique non plus. On pourrait détailler ca sur les cultures du monde entier, sauf pour les africains. Eux s’en vont et sont les seuls à se diluer en pensant que rien n’est grave. Et ca ce n’est pas de l’orgueil ? Des choses que personne ne négocie dans ce monde, ce sont les noirs qui vont leur montrer la voie de l’universalité c’est ca ?

    Répondre
  23. christelle

    Bon, je suis un peu en retard sur le débat mais je voulais apporter ma contribution.

    Je rejoins évidemment, blackbyble et jnappy car elles ont raison. Le cheveu naturel est sous appartheid. J’ai encore eu une expérience traumatisante dans un salon de coiffure qui m’a confirmé qu’il y a un réel probleme. Porter des faux cheveux, c’est pas grave, mais penser que cela suffit à la beauté d’une femme est scandaleux. Nos propres coiffeurs soi disant spécialistes sont incapables de traiter, soigner, coiffer un cheveu naturel. Ils n’ont aucune idée de la maniere de le respecter, de l’embellir et de l’aider à exprimer tout son potentiel. Le lavage, le soin, le démelage, le coiffage. Les blanches mettent des extensions, se decolorent etc… mais au moins elles ont des produits et des specialistes du soin qui peuvent redonner vie à des cheveux aggressés par la coloration etc…

    De meme pour les cheveux défrisés. N’allant pas jusqu’a dire qu’ils demandent moins de soin. C’est completement faux. C’est bien la raison pour laquelle la majorité des femmes aux cheveux défrisés ont les cheveux foutus. C’est encore plus dur d’avoir de beaux cheveux défrisés. Les pointes seches cassantes, la ligne de demarcation avec les repousses. l’apport en protéine. bref, nos coiffeurs sont nullissimes. A quand une vraie école de formation gage de qualité pour nous. Nos coiffeurs devraient intégrer ce genre d’ecole et apprendre à aimer et soigner le cheveu de la femme noire… qu’ils soient défrises ou naturels. Je vous assure que les meches bresiliennes et indiennes seraient juste un souvenir.

    J’ai les cheveux naturels et plus jamais je ne me défriserais les cheveux mais j’admire aussi celles qui veulent prendre soin de leurs cheveux défrisés parce qu’au moins, ce sont ceux la qui poussent sur leur crane. Acheter des cheveux de femmes mortes en inde ou de cheveux bresiliens, plus pour moi…. Pire, acheter des produits pour entretenir les faux cheveux… le comble!

    Lorsqu’on dit que la femme noire est coquette. J’en suis plus si sur. Si vous saviez combien de temps certaines gardent les cheveux sales sous pretexte qu’ils sont tissés, c’est scandaleux. La propreté, l’hygiene se passe aussi sur le crane et ca, il faut eduquer nos filles aussi à comprendre cela.

    Répondre
  24. A.

    Bon, comme il y a la bande-annonce de Good hair, je vais orienter le débat sur un terrain.

    Qu’en est-il de la théorie du « bon cheveu, mauvais cheveu » que les africaines ne connaissent pas, mais avec laquelle nombre de caraïbéennes et afro-américaines ont grandi, puis inculqué à leurs enfants?

    – En Afrique, les gens se défrisent ou se tissent pour copier les Amerlocks vues à la télé, pour avoir des cheveux lisses de blancs. Ne nous mentons pas: ce n’est pas pour des questions d’entretiens car le cheveu noir, de par sa nature, est beaucoup plus facile à entretenir sous nos latitudes tropicales qu’ailleurs. En plus, elles associent ça à de la coquetterie, en raison de la versatilité de styles que ça permet. Le style afro? C’est un sacrilège capillaire là-bas.

    – En Europe, certaines optent pour le défrisage ou le tissagele font dans la même veine que les soeurs du pays, pour changer de tête ou parce que c’est plus facile d’entretien. Déjà, à Paris, j’avais du mal à gérer mes cheveux crépus, mais alors pendant l’hiver canadien, avec l’humidité, vous n’avez pas envie de les laisser tels quels à l’air libre.

    – La transition étant faite, les femmes qui sont nées et ont grandi dans les amériques (cara¨bes y compris), y ont grandi au son du « good hair, bad hair ». Là, ce sont toutes les séquelles de l’esclavage qui rentrent en jeu avec des personnes qui ont internalisé l’idée que « des cheveux crépus » sont synonymes de laideur. Par exemple, dans le Tyra Banks show, Tyra avait invité des personnes dans son show pour qu’elles viennent expliquer pourquoi elles défrisent les cheveux de leurs filles de 3 ans, ou pourquoi certaines ne sortent qu’avec des blancs, pour avoir des enfants avec de bons cheveux. No comment!
    Perso, en tant qu’africaine, je suis tombée des nues quand des haïtiennes m’ont corrobées cette histoire de bon, mauvais cheveux. J’avais certes connu une martiniquaise à Paris, qui m’avait sorti ça, mais j’avais mis ceci sur le compte d’un complexe, vu le nombre de fois qu’elle me disait fièrement qu’elle était coulis-chapé et qu’elle se moquait de la vitesse de croissance de mes cheveux.

    Tout ça, pour dire que d’un continent à l’autre, selon son background culturel, le rapport d’une femme noire à ses cheveux est plus complexe qu’il ne le paraît. Personnellement, je ne supporte pas perruques et tout le reste (too fake), et je n’aime pas le défrisage car je suis trop paresseuse pour les entretenir, mais j’ai appris au fil de mes aventures, à ne pas porter de jugement sur les personnes qui recourent aux cheveux artificiels (du moins, tant qu’elles ne critiquent pas mes cheveux)

    Répondre
  25. Pingback: Ces femmes noires qui devraient songer à faire une croix sur le mariage. | Angaza Magazine : 100% afro 100% positive

  26. HEllo

    J’ajoute aussi mon p´tit mot:

    Au Japon,elles se débrident les yeux,s’ajoutent de faux cils,se mettent aussi des « tissages »,se blanchissent la peau,en Chine,elles s’opèrent du nez,des yeux,du menton,comme en Corée,oú c’est tout á fait normal,en Europe,elles s’ajoutent des seins,et s’injectent des liquides dans les cuisses pour durcir la peau…bref,en Afrique,Sub Saharienne,en général,les femmes des métropoles s’ajoutent des tissages…les raisons: depuis l’enfance l’usage excessif de produits chimiques et tresses,détruit le cheveux,du coup,aprés plusieurs années,il n’y a plus rien sur le crâne…En Afrique du Sud,la tendance des femmes et de se raser la tête,c’est la beauté…donc il ne s’agit pas d’un problème de grande ampleur…

    Enfin,je voudrais préciser sur le mot « noir »…sérieusement,de qui parle-t-on? Vous allez en Éthiopie,jusqu’au Mali,la femme noire est plurielle: sa couleur de peau,ses cheveux varient selon l’ethnie,et de nombreuses femmes sont noirs aux cheveux lisses…vous allez,en Amérique du Sud,nombreuses femmes noires ont pas ces problèmes,vous allez dans les îles de polynésie,á Madagascar,Réunion…vous verrez des femmes noires partout et elles ne portent pas de tissages…maintenant,il faut préciser la tendance,le lieux…car pour le tissage,en France,nombreuses femmes « blanches » s’ajoutent des mèches ou de faux cheveux et en Asie,aussi…

    Répondre
  27. bla bla bla

    A HELLO :Il ne faut pas généraliser : la majorité des « blanches » ne font pas de la chirurgie esthethique .De même pour les asiatiques.Chez ces dernières seules celles du Nord qui y ont recours .Cela parce que chez les asiatiques du sud est il y a plus de pourcentage de yeux avec la double paupière ( double eyelid) comme chez les autres peuples que de mono eyelid , soit 75% contre 25% alors que chez les Japonnaises/Chinoises/Coréennes le pourcentage est inversé.Regardez par exemple Anggun ou Natt Chanapa (Thai) elles ont naturellement les yeux « débridés » et n’empêche qu’elles font toujours asiatiques !

    En revanche , la majorité des femmes africaines vivant en France portent des faux cheveux,tissage et autres.Et là ce n’est pas de la généralisation c’est la réalité vu de mes propres yeux contrairement à vous autres quand vous vous basez sur les reportages racoleurs ( M6 ?) en parlant de la chirurgie esthétique chez les asiatiques alors que des japonnaises au Japon vous n’en avez pas réellement vu sinon à la télé.
    Et quand tu dis que les asiatiques ont recours aux faux cheveux , merci de spécifier que ce sont les japonnaises ou coréennes !D’autant plus que tout le monde sait que les cheveux asiatiques poussent plus vite que ceux des autres soit 2cm en moyenne par mois contre 0.8 cm pour les cheeux afro ! donc je ne vois pas où est l’intérêt de mettre des faux cheveux sur nos têtes.On a juste à attendre 6 mois pour les voir pousser de 12 cm !

    La seule chose sur laquelle je te suis c’est quand tu dis qu’il existe des femmes noires qui n’ont pas le même problème que les africaines .Je suis malgache ( typée asiatique mais attention pas plate du tout au contraire j’ai les fesses bombées lol )et à Madagascar les malgaches typée africaines ne portent pas de faux cheveux mais des tresses .Il existe quelques unes qui font des tissages mais pas blonds mais c’est rare car ce sont celles qui veulent montrer qu’elles ont évolué (? ) à tort .Chez nous , le degré de metissage Afro-asiatique dépend d’abord de chaque ethnie puis de chaque famille et enfin de chaque individu : on peut trouver dans la même fratrie des cheveux lisses , des cheveux frisés et même crépus ou « makoa » ( makoua) ou le teint très clair asiatique , foncé asiatique , noir des africains.Les plus asiatiques sont les merina (groupe auquel j’appartiens) , les typés africains sont les sakalava antakarana (cousins des mahorais ) ou les malgache du sud (Bara , Antandroy, Vezo ) qui ont les mêmes caractères physiques que les massaî. chez les sakalava celles qui sont les plus makoa sont chambrées par les autres .Quand on dit à quelqu’un qu’il est makoa c’est une insulte : « toukoutoukoun’ny dipoavra  » pour dire que tes cheveux sont tellements crépus qu’ils se regroupent en des petits tas de poivre. Pareil quand on dit « jôby karaha charbon » ( noir comme le charbon).
    là-ba les africains du continent se font repérés mais de loin , de même pour les comoriens ( anjouany) .En effet, les malgaches même ceux qui sont typés africains ne se sentent pas africains mais malgaches avant tout .C’est seulement quand on quitte notre île pour l’étranger et qu’arrivés ici on nous catalogue selon notre type physique et qu’on clame notre « asian attitude » ou negritude. Je pense que c’est pareil chez nos cousins Réunionais ou autres îliens de l’océan indien.

    En ce qui concerne les polynésiennes , ce sont des métisses. Les hommes sont à 69% d’ascendance mélanésienne/papoue , 31% d’ascendance sud est asiatique et c’est l’inverse chez les femmes . c’est pareil que chez les merina sauf qu’à la place des mélanésiens nos ancêtres sont africains et asiatiques du sud est ( les mêmes asiatiques , polynésiens et malgaches sont issus du même groupe linguistique et ethnique).bref. Pour dire que chez les polynésiennes comme chez les merina , les cheveux crépus sont rares .Les types de cheveux qui abondent sont frisés ou raides , ces deux types de cheveux poussent vite.voilà pouquoi elles n’usent pas des faux cheveux.

    Revenons aux africaines ; mes dames il est rare qu’une personne trouvera beaux ces cheveux artificiels que vous mettez sur vos têtes.Pourquoi? Parce qu’ils font faux et ne sied pas à vos traits.ça serait bizarre si moi je mettais des cheveux afro.Pareil pour le lissage , je trouve que les cheveux afro ou bouclés vous vont mieux et ça n’abîme pas vos cheveux. Quand je vois une belle femme noire avec des cheveux bouclés ( noirs ou chatains ) je fais « ouahhh c’est trop beaux! dommage que ça ne va pas du tout à mes traits !  »

    Des fois c’est tellement risible quand je vois une noire avec des faux cheveux lisses et raides qui vont juqu’à ses fesses ou lissés et qu’en plus elle crâne avec.Dans ces moments là je n’ai qu’une envie , cellle de lui dire : eh on sait que c’est pas naturel ! et toi tu oses crâner devant une qui les a raides naturellement! LOL c’est méchant je sais.

    Mais après la faute est à rejeter à vous les hommes noirs quand vous bavez sur mes cheveux longs épais et raides ( je sais ,je sais j’adore mes cheveux et je m’en vante) ou quand vous bavez devant les femmes blanches.Apprenez à aimer ce que vous avez et vous verrez fini la mode des faux cheveux.

    Allez une vidéo pour montrer que les femmes noires naturelles sont plus belles et largement que les artificielles : visez la femmes noires aux nattes collées comme elle est belle ( à 0:12). comme wawa dit « adala zay tsy tia ny azy  » = est fou celui qui n’aime pas ce qui vient de chez lui

    http://www.youtube.com/watch?v=Gwp_zQKMoco&feature=related

    ou une autre avec des tissages (?) mais qui ne se blanchit pas la peau , beaux traits :

    http://www.youtube.com/watch?v=Rzcob8ikj7s&feature=related

    Répondre
  28. Pingback: Ce ne sont que des cheveux, mesdames « Proud People !

  29. lily

    franchement bla bla bla tu devrais la fermer car les gens comme toi j en fais qu une bouchée!t a les cheveu raides naturelmen on s en fou ta des fess on s en fou ta suremen la poitrine aussi plate que ma planche on s en fou !les cheveu crepu sont difficiles a entretenir j sais de quoi je parle j en ai sur le crane;celle qui dit passer 2 min pour se coiffer mon dieu kel me donne son secret parceque ras le bol de ces nappy qui raconte des conneries et tout est question de choix foutez la paix aux gens avec vos debat a 2 sous, tu dis el crane devant un fille qui les a raides naturelmen ouais elle étai tellemen sexy que t avai la rage parle pluto de la prostitution des malgaches du sida que vous rependez partou j ai le choix si jveux des cheveu crepu eh beh j les ai lisse si jveu ondule et toi tu peux faire quoi avec tes xheveu raide moins de jalousie

    Répondre
  30. lily

    quand tu dis les africains sont répérés de loin c’est une tare peut etre d etre africain de quel droit tu donnes des conseils qu estce que t en sais toi la noire aux cheveu lisse ,les hommes noires bavent sur les cheveu lisse oui sur des gros seins des grosses fess de belles levres pulpeuse mais ils bavent également sur la coqueterie des filles crepues qui adore changer de tete au gre de leur envie la mem fille aura un coup les cheveu lisse ensuite crepu elle sera blonde rousse brune au gré de ses envie et alors…………..ya que les blanches qui doiv se le permettre une noire crepu non car elle renie sa culture mon dieu je vais me faire un tissage et parallelement lavé le cerveau

    Répondre
  31. blabla

    ah je vois que j’ai touché un point sensible ! « poitrine plate » tu m’as déjà vu ? et arrêtez avce vos idées reçus comme quoi les asiatiques sont plates , parler plutôt des chinoises parce que l’Asie ne se cantonne pas à la Chine !
    http://www.thai-blogs.com/2007/02/21/what-not-to-wear-in-thailand/
    et toi t’es une noire forcémment tu ressemble à une fatou! mdr!
    Et je disais que même chez les malgaches très crépus il y a cette idée que les cheveux crépus c’est moins beaux que les autres car ceux qui sont les plus crépus sont moqués !les malgaches même typés africains ne se sentent pas africains et rejettent leur africanité un peu comme les antillais. Je constate juste mais je n’ai pas dit que je cautionnais!j’ai jamais dit que les cheveux lisses sont plus beaux etc. Et malgré que les filles crépus trouvent les cheveux lisses plus beaux elles ne se défrisent pas au contraire elle les nattent une fois par semaine et ça ne fait pas sale du tout c’est même beau! je trouve les nattes collées très jolies.Donc arrêtez vos excuses à deux balles, cheveux crépus incoiffables… c’est juste que vous ne savez pas les entretenir car vous avez grandit au milieu de cheveux lisses et dans les magazines même Amina on ne parle que de cheveux lisses/lissés. Les Nappys ,elles, ont comprit que les défriser et autres agressent les cheveux crépus déjà très fragiles à l’origine.
    Et pour la « prostitution ,sida » : dis moi quel est le continent le plus touché par ce phénomène? parce que des africaines qui « sortent » avec un européen pour pouvoir venir en Europe il y en a pas ?

    Répondre
    1. lily

      comme je l ai dit plus haut bla bla t as pas le cheveu crépu t en sais rien, donc t a aucun conseil à donner !
      et des malgaches qui sortent avec un europeen pour venir en europe il y en a pas?

      Répondre
      1. lily

        Revenons aux africaines ; mes dames il est rare qu’une personne trouvera beaux ces cheveux artificiels que vous mettez sur vos têtes.Pourquoi? Parce qu’ils font faux et ne sied pas à vos traits.ça serait bizarre si moi je mettais des cheveux afro.Pareil pour le lissage , je trouve que les cheveux afro ou bouclés vous vont mieux et ça n’abîme pas vos cheveux. Quand je vois une belle femme noire avec des cheveux bouclés ( noirs ou chatains ) je fais « ouahhh c’est trop beaux! dommage que ça ne va pas du tout à mes traits ! » on voit bien que la petite malgache prend les autres de haut soit disant parcequ elle a des cheveux lisses!dis moi c ‘est ton argent qu’elles dépensent? c’est ta tete qui porte ces cheveux? il est a quel niveau ton blem ? non mai faut areter toi ta de long cheveu lisse qu estce que ta fait de ta vie ,ta surement reuissi mieu que toutes les filles qui mettent des tissages et se defrises vu que les blanches ,certaines asiatiques ont elles aussi recours a ces procédés eh beh va a l assemblée voter un texte de loi pour l interdire! mai faut pas te leurer ma petite la plus complexée c est toi si t es si belle pourquoi ta pas fait miss france y a quelques jours? on les a toutes vue et toi ou t etais ?ou bien ta toujours pas tes papiers? ta pa vu de blanc à épouser? comme on dit chez moi l africaine you chercha you trouva ,you trouva you suporta

        Répondre
  32. Mir

    Hahaha

    C’est assez drôle les réactions contre la malgache aux cheveux lisses.
    Je suis malgache, côtière donc avec des origines africaines et des cheveux frisés 3b
    Je trouve vos réponses absolument nulles. Vous arrivez même pas à répondre à ce qu’elle vous dit sur l’entretien des cheveux et votre dévotion aux cheveux lisses.
    En lisant son commentaire, j’ai bien vu qu’elle ne prenait pas les africains de hauts. Oui, elle a les cheveux lisses mais étant malgaches elle doit sûrement avoir de la famille ayant des cheveux crépus et qui savent en prendre soins.
    C’est parce qu’elle a les cheveux lisses qu’elle ne connait pas le cheveux crépus ET qu’elle vous prend de haut. D’ailleurs, elle conseille de garder ses cheveux crépus aux naturels tout en prenant soin de ses cheveux.

    Après un tissage ne prouve rien. Chacun porte ses cheveux comme il le sent mais je trouve seulement triste ces femmes qui portent des tissage tout le temps et qui se sentent nues quand elles n’en ont pas.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *