La France championne d’Europe des naissances…mais toujours derrière les pays d’Afrique


D’après la dernière étude publiée aujourd’hui par l’INSEE, la France est la grande gagnante en croissance démographique sur ses voisins européens. En 30 ans, la population française a augmenté de 10 millions pour arriver à 65 millions d’habitants au 1er janvier 2011.

En comparaison, sur la même durée, la croissance démographique de l’Allemagne a été de 3 millions, et de 6 millions pour le Royaume-Uni.

Les principales raisons de cette croissance sont liées d’une part à la fécondité et à l’espérance de vie, d’autre part à l’immigration et la politique sociale.

Les Français ont gagné, depuis 1981, 8 ans d’espérance de vie; ce qui aboutit à une hausse de la population de 3,1 millions de personnes. Les français vivent donc beaucoup plus longtemps que par le passé, et bien mieux que leurs voisins européens. Il y a trente ans, les personnes de plus de 60 ans étaient peu nombreuses, à l’inverse de celles en âge de procréer. On prévoit d’ores et déjà le rajeunissement de la population active à partir de 2025. ce qui est plutôt une bonne nouvelle pour la France qui n’aura pas à faire face aux problème des retraites comme l’Allemagne dont la population tends à diminuer.

Les migrations et la composition des populations ont également tiré la croissance. Le solde migratoire (différence entre ceux qui partent du pays et ceux qui viennent s’installer dans le pays) est également très positif en France alors qu’il est négatif chez ses voisins comme l’Allemagne. L’immigration (majoritairement en provenance d’Afrique) a contribué au boom démographique pour environs 3 millions de personnes également. Il y a actuellement 1,85 enfant par Française. Ce explique l’écart avec l’Allemagne (1,37 enfant par femme) et le Royaume-Uni (1,77). La politique du gouvernement français favorable à l’enfance et à la famille, a fait le reste.

Mais même si les femmes françaises sont le plus procréatrices d’Europe, elles restent encore loin derrière les africaines. En effet, en moins de 30 ans, la population a presque doublé dans la plupart des pays d’Afrique. Rien que dans un Pays comme le Nigeria, il y naît actuellement chaque année plus d’enfants que dans toute l’Europe réunie, malgré la légère baisse du taux de fécondité des africaines (passé de 6 à 5,8 enfants par femme).

Mais cette natalité record cache d’autres réalités moins marrantes. Les conditions de vie et d’accès aux soins médicaux ne sont pas comparables à celles que connaissent les familles françaises, bénéficiant de la sécurité sociale et souvent d’une mutuelle santé. Le taux de mortalité infantile, et maternel, le VIH SIDA, et l’espérance de vie courte, viennent mettre un coup de frein à cette croissance. Sur 1000 enfants qui naissent en Afrique aujourd’hui, près que 75 décèdent avant leur 1er anniversaire, et près de 140 avant l’age de cinq ans.

La population en Afrique reste caractérisée par son extrême jeunesse. Dans un pays comme le Cameroun, l’âge médian de la population est de 17,7 ans et l’âge moyen se situe à 22,1 ans. La population ayant moins de 15 ans représente 43,6% de la population totale tandis que celle de moins de 25 ans représente 65%. Parallèlement, la proportion des personnes âgées de 60 ans et plus n’est que de 5%.

Opportunités ou problèmes futurs?

Extrême jeunesse des africains : Opportunités ou Problèmes futurs?

Le profil de la population africaine à l’heure actuelle met en évidence des enjeux démographiques importants. La croissance démographique reste encore assez élevée. Les caractéristiques de la population sont marquées par une forte disparité géographique, une urbanisation galopante et l’extrême jeunesse de la population. Cette situation démographique constitue à la fois un atout pour les pays et comporte aussi des problèmes de développement : un atout en terme d’élargissement du marché de consommation des biens et services, et des problèmes de développement en terme de demande sociale à satisfaire (santé, éducation, emploi, protection sociale, etc.).

Dans le même temps, les populations vieillissantes d’Europe n’auront bientot plus assez de travailleurs actifs pour entretenir tous leurs retraités de plus en plus nombreux. On parie que l’Afrique servira de réservoir ?

1 Commentaire La France championne d’Europe des naissances…mais toujours derrière les pays d’Afrique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *