La methode Gordon : l’art du management efficace et intelligent dans les conflits

Es-tu fatigué des conflits et as-tu besoin d’une nouvelle façon d’interagir avec autrui? alors ceci pourrait être pour toi.

Que ce soit au boulot, dans la famille ou en couple, les rapports humains mettent inévitablement les gens en conflits.

Les conflits existent, et une vie sans conflits avec les autres est impossible !

Au travail ou en privé, il faut impérativement apprendre comment gérer positivement les relations difficiles plutôt qu’à les éviter.

Imagine que tu puisse créer un environnement où l’inspiration et le respect triompheraient de l’agressivité et du « fais ce que je te dis ».

Imagine un chef d’entreprise qui pourraient créer ce climat grâce à un personnel engagé et investi dans la réussite de l’entreprise.

Quel environnement recherches tu dans ton travail? Dans ta Famille ? Dans ton couple ? Celui où des leaders disent écouter, mais n’écoutent pas? Où les gens compétents sont promus en raison de leur expertise professionnelle mais n’ont pas de « compétences relationnelles »? Celui des familles où l’on possède tout ce que l’argent peut acheter, sauf ce qui n’a pas de prix ?

Et si je te disais qu’une solution a ces problèmes avec les autres existe depuis des années ? J’ai nommé la Méthode Gordon, bien connue des parents et managers américains.

L’exemple de lettre ci-dessous, du psychologue Thomas Gordon, résume parfaitement sa philosophie à travers ses deux concepts phares : l’écoute active et la résolution de conflits sans perdants. Elle devrait être ta boussole dans tes rapports avec les autres, ton premier message à l’encontre de ceux qui croisent ton chemin. Car comme l’apprends si bien Harvey Specter, les conflits et affrontements enrichissent toujours beaucoup de monde, sauf les principaux protagonistes.

Cher X.

Toi et moi vivons une relation que j’apprécie et que je veux sauvegarder. Cependant, chacun de nous demeure une personne distincte ayant ses besoins propres et le droit de les satisfaire.

Lorsque tu éprouveras des problèmes à satisfaire tes besoins, j’essaierai de t’écouter, de t’accepter véritablement, de façon à te faciliter la découverte de tes propres solutions plutôt que de te donner les miennes. Je respecterai aussi ton droit de choisir tes propres croyances et de développer tes propres valeurs, si différentes soient-elles des miennes.

Quand ton comportement m’empêchera de satisfaire mes besoins, je te dirai ouvertement et franchement comment ton comportement m’affecte, car j’ai confiance dans le fait que tu respectes suffisamment mes besoins et mes sentiments pour essayer de changer ce comportement qui m’est inacceptable. Aussi lorsque mon comportement te sera inacceptable je t’encourage à me le dire ouvertement et franchement pour que je puisse essayer de le changer

Quand aucun de nous ne pourra changer son comportement pour satisfaire les besoins de l’autre, reconnaissons que nous avons un conflit; engageons-nous à le résoudre sans recourir au pouvoir ou à l’autorité pour gagner aux dépens de l’autre qui perdrait. Je respecte tes besoins et tu dois aussi respecter les miens. Efforçons-nous de toujours trouver à nos inévitables conflits des solutions acceptables pour chacun de nous. Ainsi tes besoins seront satisfaits, et les miens aussi. Personne ne perdra, nous y gagnerons tous les deux.

Jouons à un jeu : raconte en commentaire un conflit que tu as vécu, et comment tu l’as géré (ou aurais aimé le gérer avec le recul).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *