Les deux hommes les plus riches du monde nous parlent de la valeur de l’argent et de la vraie richesse

«Mark Fisher a écrit : La plupart des gens pensent que les millionnaires aiment ce qu’ils font parce qu’ils gagnent beaucoup d’argent. En réalité, ils gagnent beaucoup d’argent parce qu’ils aiment ce qu’ils font ! »

Bill Gates et Waren Buffett, respectivement 2eme et 3eme personnes les plus riches au monde à ce jour, sont également amis dans la vie. Ces dernières années, ils sont apparus plusieurs fois ensemble en public. Mais quels sont leurs points communs à part leurs immenses fortunes respectives? Hé bien, il s’agit simplement de leur philosophie à propos de la valeur de l’argent, et de la richesse matérielle. En effet, contrairement aux autres familles fortunées, ils ont décidé de léguer après leur décès la quasi totalité de leurs fortunes à des oeuvres de charité et à des fondations humanitaires. Buffett a récemment décidé que toute sa fortune après sa mort ira à la Fondation de Bill Gates qui oeuvre pour la lutte contre la pauvreté dans les pays pauvres. Bill gates qui lui même est membre du conseil d’administration de Berkshire Hathaway, la société d’investissement de Warren Buffet. Belle leçon d’humanisme !

En novembre dernier, les deux hommes se sont rendus à la prestigieuse université de Columbia à New York, où ils ont participé à une discussion avec les étudiants en business school intitulée : « Keeping America great », riches d’enseignements, et source d’espoir et d’aspiration aux jeunes générations de managers qui seront bientôt emmenés à se débattre dans un monde globalisé en plein bouleversement et de plus en plus instable.
Une retranscription écrite de la vidéo est disponible ici. (Quoi! ne me dis pas que tu parles pas anglais!!! Alors tu attends quoi pour t’inscrire à un cours de langues? Tu n’as aucune excuse valable!!!) Néamoins, si tu comprends l’anglais je l’espère pour toi), alors, je conseille de regarder la vidéo, pleine d’enseignements et de conseils utiles aussi bien pour l’épanouissement professionnel que dans ta vie privée.

Quelques morceaux choisis de mes passages préférés :

Bill Gates:
…J’ai été un grand bénéficiaire de la volonté unique de ce pays de prendre des risques sur un adolescent. Et, vous le savez, je suis arrivé à embaucher des gens qui étaient plus âgés. je suis arrivé à vendre à des gens qui étaient plus âgés. Et ce fut une sorte de rêve qui se réalisait. Et ce genre de chose est exceptionnel – d’autres pays l’ont vu et ils essaient de créer cette même dynamique. Et ça c’est bon pour le monde. Il est excellent que la Chine et l’Inde empruntent nos idées sur les universités, l’esprit d’entreprise, la simplification de l’entreprise…

Warren Buffett :  Eh bien, je pense que le meilleur endroit pour apprendre l’éthique c’est la maison. Je pense que la plupart d’entre nous construisons nos valeurs à partir de ce que nous voyons autour de nous, bien avant d’arriver à l’école. Je pense qu’il est important de le souligner, mais je pense que si j’avais le choix entre avoir une excellente éducation à l’éthique à la maison ou comme cours dans une école plus tard, je choisirais la maison. Ce qui est merveilleux c’est que dans ce pays, vous pouvez réussir magnifiquement avec l’éthique . Ce n’est pas un obstacle. C’est une aide parfois, et c’est parfois neutre. Mais ce n’est pas un obstacle à tous. Et pour résumer, vous le savez, tout le monde ici a un bel avenir. Je veux dire, nous avons une économie qui est tellement dynamique. Si vous regardez en arrière au 19e siècle, nous avons eu sept grandes paniques bancaires. Si vous regardez en arrière au 20ème siècle, nous avons eu la Grande Dépression, les guerres mondiales et les épidémies de grippe. Ce pays ne peut pas éviter les problèmes. Il suffit de les résoudre. Et dans les 100 prochaines années, notre dynamisme va nous propulser à nouveau en avant, vous savez. peut-être 15 années seront moyennes, mais les 85 autres seront de belles années…

Bill Gates : …Les industries avons ont des rythmes différents d’innovation. Ainsi, l’industrie Informatique, grâce à la magie des logiciels, la magie de la fibre optique, la magie de la puce qui double en puissance tous les deux ans, a été l’industrie qui a non seulement été la plus excitante, mais a aussi changé les règles pour de nombreuses autres industries. L’idée que l’information puisse être disponible instantanément partout dans le monde entier, en ligne, c’est simplement incroyable. Je vais vous dire, il y a quelques autres industries qui seront en compétition pour être aussi passionnantes dans les décennies à venir. Le secteur de l’énergie, certaines approches fourniront énergie à meilleur marché et plus respectueux de l’environnement. Et il y a beaucoup de science, beaucoup d’affaires. C’est une chose mondiale. Il y aura quelques grandes carrières là dedans. La médecine, vous savez. Nous n’avons pas encore trouvé de remède à la maladie de Parkinson ou d’Alzheimer, ou environ 20 maladies qui touchent les pays pauvres, et pourtant nous pouvons être sûrs que nous sommes sur la bonne voie pour le faire. Et si êtes dans ces trois industries, je crois que vous feriez de grands progrès. Il y a beaucoup d’autres, mais ce sont ceux qui ont le plus fort attrait pour moi.

Warren Buffett : Dans votre futur boulot, trouvez ce qui vous excite. Trouvez ce pour quoi vous avez une passion. Si quelqu’un m’avait dit à l’époque quand je sortais de Columbia: « vous savez, le business de Bill Gates c’est celui qui sera le plus formidable », vous savez, je ne pense pas que j’aurais travaillé dans l’informatique. [Rires] Mais je savais ce qui m’excitait: la Finance. J’avais un professeur de Finance, Ben Graham , j’ai proposé de travailler pour lui gratuitement, pour rien. Il m’a dit: « Vous êtes trop cher ». malgré tout, je suis rentré dans le domaine. Je vous garantis, vous ferez bien ce qui vous plait. Il n’y a aucun doute à ce sujet. Ne laissez pas quelqu’un d’autre vous dire quoi faire. Vous comprenez bien ce que vous faites quand vous le faites avec plaisir.

Bill Gates : …..Trouver l’activité qui vous passionne et dans laquelle vous êtes à l’aise peut parfois prendre plusieurs années. Je pense que Warren et moi avons été chanceux dans la manière dont nous avons trouvées nos voies respectives. A l’époque, je n’étais même pas sûr qu’il s’agissait des logiciels. J’étais un peu obsédé par eux, mais ce n’était pas clair, je ne pensait pas en faire ma carrière. Quand c’est arrivé, c’était super. Je pense que la plupart des gens atteignant leur 20 ans, doivent essayer des expériences différentes. Et certaines activités vous exposeront à un grand nombre d’entreprises différentes, à beaucoup de possibilités de travail différents. Et je pense que vous pouvez orienter vos premiers jobs afin obtenir ces différentes exposition. Et puis, quand vous le voudrez, observez et choisissez la chose dont vous êtes fanatique et sautez simplement dessus.

Warren Buffett : …Tout d’abord, je dirais épousez la bonne personne. [rires] Et je suis sérieux à ce sujet. Votre couple fera plus de différence dans votre vie. ça va changer votre aspiration, et toutes sortes de choses. Qui vous mariez est extrêmement important. Au-delà e ça, je dirais que feriez vous si vous étiez à ma place, où l’argent ne signifie rien pour vous? À 79 ans, … Je travaille tous les jours. Et c’est ce que je veux faire plus que toute autre chose dans le monde. Le plus tôt vous vous rapprocherez de vos passions dans votre vie, plus tôt vous ressentirez du plaisir dans que la vie vous offrira, et vraiment le meilleur vous allez faire. Donc, ne vous dirigez pas là où vous pensez que le dernier dollar est actuellement ou un truc du genre. Et puis aussi travaillez, si possible, pour une organisation ou une personne que vous admirez. Je veux dire, j’ai proposé d’aller travailler pour Ben Graham, car il n’y avait personne que j’admirais plus dans les affaires que lui. Je ne me souciait pas de combien il allait me payer. Quand enfin il m’a embauché en 1954, j’ai déménagé d’Omaha à New York et je ne savais pas dans quoi je m’embarquais, jusqu’à ce que j’ai eu mon premier salaire. Mais je savais que je voulais travailler pour Ben Graham. Et je savais que j’allais sauter du lit chaque matin et être heureux de ce que je ferais et que je rentrerais à la maison tous les soirs en étant plus intelligent que dans la matinée. Allez à un travail qui vous inspire et travaillez pour une personne ou une institution qui vous inspire.

Warren Buffett : C’est toujours intéressant quand Bill et moi apparaissons ensemble. les gens s’imaginent qu’ils ne peuvent pas faire ce que Bill gates fais, mais ils savent qu’ils peuvent faire ce que je fais. [Rires] Nous n’avons tous deux ont une passion. Nous avons fait ce que nous faisons parce que nous l’aimions. Nous n’avons pas fait ça pour devenir riche. Mais nous avons probablement senti que si on le faisait bien, nous serions riches. Nous aurions continué à le faire, vous le savez, même si quelqu’un était en train de glisser du pain sous la porte pour nous détourner de notre chemin. Et donc je pense que la passion pour ce que l’on fait est extrêmement important. J’ai eu la chance d’avoir de grands maîtres, en particulier un grand maître. J’ai eu un grand maître dans la vie: mon père . Mais j’ai eu un autre grand maître en termes de profession: Ben Graham. J’ai eu la chance d’acquérir les bonnes fondation très tôt. Et puis, fondamentalement, je n’ai pas écouté tout le monde. Je me regarde juste dans le miroir tous les matins et le miroir est toujours d’accord avec moi. Et je sors et fais ce que je crois que je dois faire. Et je ne suis pas influencé par ce que pensent les autres.

Warren Buffett: …J’essaie de vivre ma vie pour que rien ne m’empêche de dormir la nuit. Je n’aime pas l’ambiance pessimiste, vous le savez, comme s’il y avait un deuil, une épidémie ou quoi que ce soit….Ne vous inquiétez pas pour la survie ultime de notre système économique. Nous avons été touché par la crise, mais les plantes n’ont pas disparu. Les champs de maïs n’ont pas disparu. Le talent du peuple américain n’a pas disparu. La capacité d’innovation du prochain Bill Gates n’a pas disparu. Ce pays allait faire amende. Je savais que. Nous venons de mettre certaines choses au clair. Et nous sommes sur la bonne voie…si vous aviez une superbe ferme et que vous saviez que durant les 50 prochaines années il y aurait cinq sécheresses, mais il aura 45 bonnes années, je veux dire, vous ne seriez pas devenu paralysé en réfléchissant sur les cinq années de sécheresse…

Bill Gates: Il est passionnant de voir ce qui se passe en Chine. C’est génial pour nous. Si nous donnions le choix à tous les gens en Chine d’être aussi riche que nous sommes par rapport à être aussi pauvres qu’ils l’étaient en 1979, nous serions à même de mieux leur parler, vous savez, nous allons les faire devenir des consommateurs et des inventeurs comme nous sommes. Ils sont de toute manière très loin de là. Mais ils constituent une population assez grande pour que de grandes choses se passent là-bas. Et, vous le savez, de nombreux pays que nous avons considérés comme pauvres au point où nous avons envoyé beaucoup d’aide là bas, comme le Brésil ou le Mexique ou la Thaïlande, sont maintenant de grands contributeurs à notre économie. Alors, c’est bon pour le monde que tous ne soient pas aussi dépendants que les États-Unis, mais les Etats-Unis c’est où l’énergie la révolution est susceptible de se produire, où la révolution informatique se poursuit. Nous sommes censés montrer le chemin…

3 Commentaires Les deux hommes les plus riches du monde nous parlent de la valeur de l’argent et de la vraie richesse

  1. Easy Entreprise

    Que vaut il mieux et comment y arriver : La richesse ou l’indépendance financière ?
    je pense que devenir rentier est plus facile, rapide et réaliste tel que je l’ai écrit dans mon dernier article.

    Répondre
  2. Arnold

    J’ai beaucoup aimé l’article!
    Surtout le passage où Warren Buffet souhaite travailler pour Graham Ben gratuitement et où celui-ci lui répond : »Vous êtes trop cher ».
    Faire ce que l’on souhaite au plus profond de nous, sans se soucier de savoir si cela va nous rapporter ou non.
    Travailler pour ce que l’on aime, sans en attendre en retour.
    Belle philosophie.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *