Non, je n’investis pas dans les conteneurs de brocante

« Pour fabriquer nos micro-processeur, nous n’avons besoin que de deux chose : du Silicium (essentiellement, du sable), et des cerveaux. Nous n’avons aucun problème pour trouver du sable. Notre véritable problème, ce sont les cerveaux. »

Ces paroles furent prononcées par Andy Grove, fondateur d’Intel, premier fabricant mondial de microprocesseur; ce coeur électronique qui bat dans la poitrine de ton ordinateur et de ton téléphone portable.

En 50 ans, la Corée du Sud est passée de pays pauvre peuplé de paysans analphabètes à 13e puissance mondiale.

Cette croissance spectaculaire s’est faite grâce un régime de liens étroits entre le gouvernement et le monde des affaires, prévoyant notamment un système de crédit dirigé, des restrictions sur les importations, le financement de certaines industries et une politique d’endettement massif.

Le gouvernement coréen avait rapidement compris qu’il fallait favoriser l’importation de matières premières et de technologie aux dépens des biens de consommation et encourager l’épargne et l’investissement au détriment de la consommation.

Usine d’une constructeur automobile en Corée du Sud

En Afrique, nos gouvernements pilotent sans vision des pays auxquels eux même ne croient pas, plus obsédés par la conservation de leur pouvoir et l’accaparement des ressources que par l’intérêt général.

Nos entrepreneurs manquant tout aussi de vision, ne savent rien faire d’autre qu’importer des biens de consommation d’Asie, d’Europe ou d’Amérique au détriment des technologies et moyens de productions.

C’est ainsi que nos marchés africains se retrouvent inondés de réfrigérateurs, champagnes, vins mousseux, téléphones portables, voitures d’occasions, vêtements de luxes, et autres babioles importés aux prix forts tandis que le coton, le coltan, le fer et l’acier…servant à fabriquer ces meme produits de luxes sont extraites de nos propres terres et exportées vers d’autres cieux pour presque rien.

Et si nous cessions d’être des con-sommateurs?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *