Réflexions aléatoires, By Osho…

Osho (1)

Je n’impose aucune doctrine, aucun rituel, aucune philosophie. Je ne veux pas de disciples. Je veux simplement des gens qui connaissent la liberté, qui connaisse l’amour, qui connaisse la dignité de l’homme, qui connaisse les sommets de la vigilance. Seuls ceux qui connaîtront les sommets de la vigilance seront mes amis, seuls ceux qui iront dans les profondeurs de l’amour seront mes amis.

Osho (2)

S’il vous plait n’essayez pas de me comprendre intellectuellement. Je ne suis pas un intellectuel, en fait, je suis anti-intellectuel. Je ne suis pas un philosophe, je suis très anti-philosophique. Essayez de m’assimiler.
Ecoutez silencieusement sans bavardage intérieur, sans discours intérieur, sans évaluer. Je ne dis pas croyez ce que je dis, je ne dis pas acceptez ce que je dis. Je dis qu’il n’y a pas besoin de se hâter pour accepter ou rejeter.

Si ce que je dis à quoi que ce soit de vérité en lui, il sera compris par votre coeur. Mais le mental doit laisser la place. Et alors vous n´aurez pas besoin de changer votre vie en fonction d’elle, elle changera d’elle-même.

Osho (3)

Rappelez-vous toujours que je suis un poète, pas un philosophe.
Souvenez-vous toujours que je ne suis pas un missionnaire
mais un musicien qui joue sur la harpe de votre coeur.

La quête spirituelle

Vous pouvez rechercher la richesse, mais c’est vous-même que vous cherchez. Lorsque vous parvenez à la richesse, vous en réalisez alors toute la vanité ; vous avez la richesse, mais vous restez insatisfait.
En fait, ce n’est pas du tout la richesse que vous recherchiez, vous avez recherché de la vie, plus de vie, de la vie en abondance…

La liberté

La liberté est le but de la vie. Sans liberté, la vie n’a aucun sens.
Cette « liberté » ne signifie pas la liberté politique, sociale et économique. Cette « liberté » est une liberté par rapport au temps,
une liberté par rapport au mental et une liberté par rapport aux désirs.

Changez !

Oubliez le monde et ses utopies et changez-vous !
Et, la beauté dans cela c’est quand en changeant,
vous commencez déjà à changer le monde.
Car avec votre changement, une petite partie du monde a changé.

Amour (1)
Si vous avez compris ce qu’est l’amour, vous avez tout compris. Si vous passez à côté de l’Amour, vous passez à côté de la vie. Les personnes qui s’interrogent sur Dieu, ne sont pas intéressés par Dieu. En se posant des questions sur Dieu, elles montrent simplement qu’elles n’ont pas encore découvert ce qu’est l’amour. Celui qui a connu l’amour sait ce qu’est le divin: L’amour est l’expérience du divin. Celui qui cherche la lumière montre simplement qu’il est aveugle. Celui qui s’interroge sur Dieu nous dit simplement que son cœur n’a pas encore éclôt.

Amour (2)

L’amour respecte tellement qu’il donne la liberté.
Et si l’amour ne donne pas la liberté,
alors ce n’est pas de l’amour.
C’est autre chose.

Amour (3)

Quand vous tombez amoureux, vous restez un enfant;
Quand vous montez en amour, vous devenez mature.

Courage

Soyez un Christophe Colomb de la conscience !
Ce n’est qu’à travers de grands défis que l’on devient intégré, que nos énergies vitales se cristallisent. Souvenez-vous en.
N’associez jamais la religion à la peur; associez-la à l’audace, au courage,
à un courage tel qu’il peut vous aider à aller vers l’inconnu.
C’est comme aller sans aucune carte sur l’océan tumultueux dans un petit bateau, sans rien savoir de l’autre rive.
C’est partir comme Christophe Colomb – sur la pure supposition
que la terre est ronde, avec l’espoir d’arriver quelque part.
Il nous faut être un Christophe Colomb de la conscience.

Intelligence

L’intelligence est dangereuse.
L’intelligence signifie que vous commencez à penser par vous-même.
Vous vous débrouillez seul.
Vous ne croyez pas dans des vieilles écritures;
vous ne faites confiance qu’à votre propre expérience.

Penser

Penser, c’est aller vers l’extérieur,
Ne pas penser, c’est aller à l’intérieur.
Penser et vous avez déjà commencé
à vous éloigner de vous-même.

La Joie

Quand la joie a une cause,
elle ne peut pas durer très longtemps.
Quand la joie est sans raison,
elle reste à jamais !

Rire

Le rire relaxe. Et la relaxation est spirituelle.
Le rire vous ramène sur la terre, vous fais redescendre de vos idées stupides d´être plus saint-que les autres.
Le rire vous ramène à la réalité telle qu´elle est. Le monde est étonnant, une vraie plaisanterie cosmique.
Et à moins que vous ne le compreniez comme une plaisanterie cosmique, vous ne serez jamais capable de comprendre le mystère ultime de la vie.

Spiritualité

Dès que la religion s’organise, elle devient de la politique. C’est pourquoi la religion ne devrait absolument pas être organisée : elle devrait rester la quête privée, personnelle et intime de chacun. Il faut au moins qu’il reste à l’individu quelques aspects de la vie où il soit totalement libre, sans personne qui décide pour lui, où il puisse ouvrir ses ailes comme un aigle et voler à la rencontre du soleil – pas de chaînes, pas de liens, pas d’entraves.
La religion ne fleurit que dans un coeur absolument libre de toute doctrine, de toute croyance, de toute église, de toute mosquée. J’aimerais que le monde entier soit religieux, spirituel mais pas chrétien, pas catholique, pas hindou, pas musulman. Être simplement religieux, c’est assez.

Ici et Maintenant

Vous devez vivre chaque instant, vous devez vivre chaque moment comme si c’est le dernier moment. Alors, ne perdez pas de temps dans des disputes, des batailles ou dans des histoires de jalousie.
Vous ne trouverez, peut- être pas, un prochain moment pour vous excuser.

Suivre son Coeur

Ecoutez simplement votre Cœur, votre intuition.
Dans le voyage de la vie, ils sont vos seuls guides !

L’inexprimable

En aucune façon l’ultime ne peut être donné.
Je vous parle sans cesse, mais ce n’est pas cela que je voudrais vous dire. Ce que je voudrais vous dire ne peux pas être dit, et ce qui peut être dit n’est pas vraiment la chose que je voudrais vous dire. C’est le dilemme antique, le dilemme du mystique. Il sait, mais il ne peut pas le dire; et quelque soit ce qu’il dit, ce n´est pas ce qu’il connaît.

Orgasme

L’orgasme vous amène naturellement à l’état de méditation :
le temps s’arrête, la pensée disparaît, l’ego n’est plus.
Vous êtes énergie pure. Pour la première fois, vous comprenez que vous n’êtes pas le corps et que vous n’êtes pas le mental ; vous êtes quelque chose qui transcende les deux : une énergie consciente.

Einstein

La physique moderne a découvert l’une des plus grandes choses jamais découvertes, et c’est: la matière est énergie.
C’est la plus grande contribution d’Albert Einstein à l’humanité:
E = MC2, la matière est énergie.

Thérapie et méditation

Je ne suis pas en faveur des thérapies qui durent des années, en fait, quelques jours de thérapie suffisent pour préparer l’espace nécessaire à la méditation. Il existe des centaines de thérapies différentes adaptées aux différents types d’êtres humains. Mais, cela étant, rappelez-vous que la thérapie n’est pas un but en soi, c’est juste une préparation, un nettoyage du terrain pour la méditation.

Solitude

On naît seul et on part seul.
Et entre ces deux moments de solitude, on crée tant de rêves
et tant d’histoires: amour, famille, amis, clubs, sociétés,
nations, églises et organisations.

Religion (1)

Je suis contre toute religion organisée, car dès l’instant où quelque chose s’organise, des intérêts personnels entrent en jeu. La religion est ensuite oubliée ; d’autres choses deviennent plus importantes. La vérité et la recherche de la vérité exigent votre engagement total ; rien ne devrait y faire obstacle.
La réalité intérieure n’est que pur silence : des milliers de fleurs s’y épanouissent, mais elles n’appartiennent à aucune organisation. Elles sont la récompense de votre quête personnelle, de votre propre voyage intérieur.

Religion (2)

Le monde n’est pas religieux car la religion a été imposée.
Les parents sont pressés de l’imposer; l’église, l’ Etat, le pays –
Tout le monde est pressé d’imposer une religion à l’enfant.
Quelle idiotie ! Quelle stupidité!  La religion a besoin de maturité, d’une grande compréhension de la vie, avant qu’on puisse la choisir.

Jésus (1)
C’est une chose très délicate de comprendre Jésus; vous devez passer par un long entraînement… Pour la musique classique, il vous faut des oreilles vraiment éduquées. Un entraînement est nécessaire; à mesure que vous vous exercez, le subtil devient visible. Mais la musique classique n’est rien à côté d’un Jésus, car cela, c’est la musique cosmique. Votre silence doit être tel qu’il ne peut y avoir un seul éclair de pensée, pas le moindre mouvement dans votre être… alors seulement vous pouvez entendre Jésus, vous pouvez le comprendre, vous pouvez le connaître.

Jésus et le christianisme

L’Eglise chrétienne est l’antéchrist. Libre aux croyants de vénérer l’image de Jésus qu’elle leur impose, cela ne les aidera pas à trouver leur propre corps christique, leur propre bouddha intérieur. Depuis deux siècles, ils supportent les dogmes, le catéchisme, les commandements, les papes et le clergé, sans avoir fait un seul pas vers la vérité.
Que ce soit bien clair : je m’incline profondément devant le Christ, mais n’éprouve aucun respect pour le christianisme.
Si vous cherchez le Christ, dépassez l’Eglise. Le niveau de conscience christique est en vous, c’est votre vraie nature.

Bouddha

N’oubliez pas : Bouddha est non-répressif.
Si vous rencontrez des moines bouddhistes répressifs, sachez qu’ils n’ont rien compris à son enseignement. Ils y ont introduit leur propre mentalité malsaine. Bouddha n’a rien d’un théoricien.
Il apporte aucune idéologie, car elles relèvent toutes de l’intellect et comme telles ne peuvent transcender le mental.

Zen

Dans le Zen vous venez de nulle part et vous n’allez nulle part.
Vous êtes simplement maintenant, ici, n’allant ni ne venant.
Tout change autour de vous;
votre conscience le reflète mais elle ne s’identifie pas.

Zen (2)

Le zen signifie être un homme ordinaire.
En comprenant que l’ego crée l’enfer autour de vous qu’il est source de toutes les souffrances, de toutes vos angoisses, vous le laissez tomber. C’est en voyant que vous souffrez à cause de votre cher « je » que vous vous en débarrassez, et non en cherchant une solution hors de vous-même.

Tantra

La vision du Tantra est une des plus précieuses qui nous ait été données. Le Tantra est une spiritualité sans prêtre, une spiritualité sans temple, une spiritualité sans organisation, une spiritualité qui ne détruit pas l’individu mais qui au contraire le respecte, une spiritualité qui fait confiance à l’homme et à la femme ordinaire. Et, cette confiance est profonde. Le Tantra a confiance en votre corps. Aucune religion ne fait confiance à votre corps. Et, quand les religions ne font pas confiance au corps, elles créent en vous une division entre vous et votre corps. Elles vous rendent ennemies de vos corps, elles détruisent la sagesse du corps.
Le Tantra croit en votre corps. Il croit en vos sens. Le Tantra a confiance en votre énergie, il a confiance en vous — TOTALEMENT. Le Tantra ne dénie rien, mais au contraire transforme tout.

Tao

Lao Tzu dit : La voie du Tao est une voie fluide.
Elle se déplace comme l´eau. Quel est le mouvement de l’eau ? Ou celui d’une rivière ? Le mouvement a quelques belles choses à son sujet. Un, il se déplace toujours vers la profondeur, il recherche toujours la terre la plus basse. Il est non-ambitieux; il n’aspire jamais à être le premier, il veut être le dernier.
Soyez non-ambitieux. Ambition veut dire aller vers le haut. L’eau descend, elle recherche la terre la plus basse, elle veut être une non-entité. Elle ne veut pas se déclarer unique, exceptionnelle, extraordinaire.
Elle n´entretient aucun égo.

Soufisme
Il existe toutes sortes de religions, mais le cour, le noyau intime, l’âme véritable de la religion est le soufisme. Le soufisme n’est pas une branche de l’Islam ; au contraire, c’est l’islam qui fait partie de lui. Il existait bien avant la naissance de Mahomet et vivra encore lorsque ce ce prophète sera tombé dans l’oubli. Les doctrines se font et se défont ; les religions s’organisent et disparaissent ; le soufisme, lui, demeure, parce qu’il ne s’agit pas d’un dogme : Il est le cour même de l’existence religieuse.

Inde

Depuis des siècles l’Inde est le symbole du voyage intérieur. Ce n’est pas seulement une entité politique, c’est un phénomène spirituel. Les gens viennent du monde entier à la recherche d’eux-mêmes. Quelque chose dans le climat même de l’Inde, dans la vibration les aident…
J’ai été dans de nombreux pays et j’ai pu voir la différence. C’est peut-être parce que depuis des milliers d’années les génies de l’Orient, les sages, les mystiques ont créé une certaine atmosphère. Si vous méditez en Orient, il semble que tout aide : les arbres, la terre et l’air. Si vous méditez en Amérique, vous devez méditer seul – il n’y a aucune aide pour vous soutenir.

Le Maître spirituel

Le maître est une absence. Mais l’absence ne peut être vue que quand vous êtes également devenu une absence. Seules deux absences se rencontrent. Si vous êtes présent, vous persistez à projeter sur le maître qu’il l’est également. Il s’agit de votre projection, car votre ego ne peut pas voir un non-ego. Votre ego ne peut que voir des ego partout…
Abandonnez-vous, et soudain vous verrez que le maître n’est pas là. Si vous vous abandonnez en cet instant même, vous verrez que ce fauteuil est vide. L’homme qui vous parle n’est pas là. Cet homme n’est qu’un vide. Mais ce n’est qu’absent que vous serez capable de voir cette absence.

Le Disciple
Et lorsque je dis devenez un disciple, je ne veux pas dire soyez mon disciple. Mes sannyas, mes disciples sont mes amis… vous devez être un disciple de l’existence. Vous devez être un disciple du soleil, de la lune, des étoiles, des arbres et de toute cette magnifique existence qui vous environne.

Sannyas
Le monde a besoin de plus de méditateurs, de rebelles et moins de révolutionnaires. C’est justement ce que je cherche en proposant la vision sannyas, c’est de créer des méditateurs. Chaque sannyas doit devenir un rebelle, mais cette rébellion est individuelle. Vous ne vous battez pas contre des structures extérieures, votre combat est intérieur. Vous vous battez avec la structure de l’inconscience. Vous détruisez l’inconscience, vos parts d’ombre et vous créez plus de clarté en vous-même. Et, une fois que vous avez cette lumière en vous, vous vivez avec elle. Et, c’est seulement si plus de personnes font ce processus que le monde pourra changer, qu’un homme nouveau pourra naître sur cette terre.

Enfer / Paradis

L’enfer, c’est quand vous êtes tendu
et le paradis, c’est quand vous êtes totalement relaxe.
Cela est certainement possible – mais sinon,
il n’y a jamais eu nulle part de paradis et d’enfer.

Superficiel

Les gens vivent avec des clichés – « Bonjour. Comment allez-vous ? » Personne ne s’implique. Ce sont justes des mots pour éviter la vraie rencontre entre deux personnes. Les gens ne se regardent pas dans les yeux, ils ne se tiennent pas les mains, ils n’essayent pas de sentir l’énergie de l´autre, ils ne se permettent aucun épanchement – très effrayé qu’ils sont. Ils survivent tout au plus, froid et morts, dans une
camisole de force.

Etre

Penser à quelque chose est une chose
mais être ce que à quoi vous pensez est totalement autre chose.
Et, c’est cela qui est important, c’est cela qui est vrai : c’est être

Dieu

Dieu n’est pas une personne mais une expérience intérieure car en fait, l’existence entière est un phénomène vivant.
L’existence n’est pas faite que de matière.
Elle est pleine de vie ! L’existence a un cœur qui bât…
et le jour où vous comprenez que l’univers a un coeur qui bat,
vous aurez découvert Dieu.

Couple (1)

Si vous n’êtes pas capable d’être seul,
votre relation amoureuse est fausse.
C’est juste une excuse pour éviter votre solitude, rien d’autre.

Couple (2)

N’espérez pas que l’autre change.
Dans chaque relation,
commencez le changement par vous-même.

Mère

Dans l’expérience humaine, la relation entre une mère et son enfant
est ce qui est le plus proche de la compassion.

Sexe

Le Sexe n’a jamais satisfait personne.
Il ne fait que créer plus d’insatisfactions. Le sexe n’a jamais satisfait personne. Le sexe ne peut pas vous satisfaire. Créez une relation sexuelle que si vous avez de l’ amour pour la personne, ainsi vous reliez le sexe à l’amour. Et l’amour est un centre plus important et plus élevé que le centre sexuel. C’est seulement quand le sexe est uni à l’amour qu’il peut se transformer en quelque chose de plus sacré et de plus satisfaisant !

S’aimer

Si vous vous aimez, vous serez surpris : les autres vous aimeront.
Personne n’aime quelqu’un qui ne s’aime pas.
Si vous ne vous aimez pas, qui d’autre va prendre le risque ?

Mariage

Le Mariage est fait pour éviter la peur du changement;
le mariage crée une relation solide et fixe.
Mais l’amour est tel que dès que vous le rendez solide, il meurt.
Dès que vous le rendez statique, l’amour n’est plus là.

La schizophrénie

L’homme est divisé. La schizophrénie est un état normal de l’homme
– du moins maintenant.  Ce n’était peut être pas le cas dans le monde primitif,
mais des siècles de conditionnements, de civilisations,
de cultures et de religions ont fait de l’homme quelqu’un de divisé, fractionné, contradictoire…

Argent
Si vous savez appréciez une rose, un arbre, la montagne, les rivières, les étoiles, la lune et si vous savez apprécier les autres, vous ne serez pas si obsédé par l’argent. L’obsession arrive parce que nous avons oublié le langage de la célébration et de la vie.

La confiance en soi

Sa fragrance n’est pas de ce monde. Elle apporte la paix, la sérénité, la vérité, le paradis. Celui qui doute de lui-même tient la clé de l’enfer entre ces mains. Le philosophe écossais David Hume était athée.
Cela ne l’empêchait pas d’assister chaque dimanche au sermon de John Brown, un théiste convaincu. A ceux qui estimaient que fréquenter l’église allait à l’encontre de ses principes,  David Hume répondait jovialement : « Je ne crois pas un traître mot de ce qu’il raconte. Lui, par contre, y croit totalement et je tiens à entendre une fois par semaine Un homme qui a inébranlablement confiance en lui-même !

Guerre

En trois mille ans, l’homme a fait cinq mille guerres.
Oui, c’est aussi un signe de force, mais indigne de l’être humain. C’est une force qui vient de notre héritage animal. Elle appartient au passé, à ce qui n’est plus ; et les qualités féminines appartiennent au futur, à ce qui arrive.

Ne comparez pas !

La comparaison amène l´infériorité, la supériorité.
Quand vous ne comparez pas, toute l´infériorité,
toute la supériorité, disparaissent.
Alors vous êtes, vous êtes simplement là.
Un petit buisson ou un grand arbre — cela importe peu;
vous êtes vous-même. Vous êtes nécessaire.

Le Savoir

Agissez à partir du savoir et vous resterez stupide.
Agissez à partir d’un état de non-savoir et vous deviendrez sage.

Doutez !

« Je suis en faveur des esprits sceptiques.
Ne croyez en rien tant que vous ne l’avez pas expérimenté !
Ne croyez en rien – continuez à vous questionner,
aussi longtemps qu’il le faut. »

Vous projetez

Quand vous êtes amoureux, la personne semble belle, sans comparaison. Quand vous détestez, la même personne semble être la plus laide et vous ne vous rendez jamais compte de ce fait; La même personne peut être la plus laide et la même personne peut être la plus belle…
L’intervention du mental est le problème,
parce que le mental ne peut créer que des rêves…
Par votre exaltation le rêve commence à ressembler à la réalité. Si vous êtes trop exalté alors vous êtes intoxiqué, alors vous n’êtes plus dans vos sens. Alors tout ce que vous voyez est uniquement votre projection.

Le sens de votre vie

Personne ne peut donner un sens à votre vie.
C’est votre vie, le sens doit aussi vous appartenir.
C’est votre vie et il n’y a que vous qui pouvez y avoir accès
et qui pouvez la comprendre.
C’est seulement en la vivant que vous découvrirez son mystère.

Célébrer la vie

La célébration fonde mon approche de la vie – La joie de vivre et non pas la renonciation. Appréciez la vie dans toute sa beauté, ses joies, pour tout ce que la vie vous donne, car cette vie entière est un cadeau de Dieu. Pour moi, la vie et Dieu sont synonymes. En fait la vie est un mot beaucoup plus adéquat que celui de « Dieu » Dieu n’est qu’un terme philosophique, tandis que la vie est réelle, existentielle.
J’aime tellement la vie, c’est pourquoi, j’enseigne la célébration. Tout doit être célébré; Tout doit être vécu et aimé. Pour moi, rien n’est sacré, rien n’est mondain. Tout est sacré, absolument tout: le corps et l’âme, le physique et le spirituel, le sexe et le samadhi – tout est divin !

Harmonie

Méditez avant tout, soyez heureux,
alors beaucoup d’amour adviendra de lui-même.
Alors être avec d’autres est beau
et être seul est également beau.
Alors c’est simple.
Vous ne dépendez de personne d’autre
et vous ne rendez pas les autres dépendants de vous.

3 Commentaires Réflexions aléatoires, By Osho…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *