Planter le décor

La guerre des mondes...

Dans l’imaginaire collectif Européen, l’Afrique n’est observéequ’à travers le prisme déformant des médias de tous bords, passés maitres dans l’art de la désinformation. De même dans l’imaginaire collectif Africain, l’Europe symbolise encore le continent de liberté, de richesse, et de facilités. Ces visions tronquées et impartiales sont particulièrement frappantes.  La faute d’une part à la paresse intellectuelle du français moyen prêt à avaler tous les anacondas que lui servent « Envoyé spécial », « Sept à huit », « Enquête Exclusive », et autres Laurence Ferrari au JT de 20h; d’autre part à l’ignorance de l’africain lambda berné par la richesse illusoire que symbolisent ces quelques mandats « Western Union » d’un lointain cousin ouvrier du bâtiment ou agent de sécurité quelque part en Europe.

Conséquence : l’africain vit dans la mendicité permanente vis à vis de tous ce qui côtoie de près ou de loin l’occident, adopte la position de victime, et souffre dans sa chair et son sang en caressant un jour le rêve de traverser l’océan. Il souffre toute sa vie durant à cause des putains d’arnaqueurs et d’escrocs qui lui promettent de le faire toucher la tour Eiffel en le délestant au passage de ses maigres économies.

Pourtant, quand il franchit les frontières et embrasse la réalité de ses propres yeux. Cette dernière se révèle alors stupéfiante!!! La réalité s’avère souvent à des années lumières que l’idée qu’on en s’était faite.

Voilà, qu’après cette entrée en matière, tu t’attendrais peut-être à ce que je t’explique comment j’allais faire pour changer la vision qu’a la France de ses immigrés… pourquoi il est important que les pauvres soient bien perçus par les riches et vice-versa… tu t’attendrais à ce que je pense ce blog comme un instrument de défense « gentillet » des gentils immigrés et des pauvres façon RESF, SOS Racisme et consors…? Tu t’attendais à ce que je t’invite à te rapprocher de l’UNEF quand tu viendra étudier en Europe? Ou encore que je décourage les jeunes africains de risquer leur vie dans d’une tentative périlleuse de la traversée de la méditerranée?

Hé bien, Tu t’es gouré de blog! You’re wrong guy!

Je m’en bats les couilles de ce que pensent la ménagère française de moins de 50 ans et son mari alcoolique. Je me fiche comme de ma dernière chemise de ce que pensent l' »élite » gauchiste et bien-pensante occidentale… Je me fous aussi du sort de l’immigré clandestin. En réalité, je me fous encore plus des manifs et mouvements de protestation visant à empêcher l’expulsion desdits clandestins.

Ici, pas de discours moralisant et bien-pensant sur la précarité de l’étranger en occident. Pas de protestation et de militantisme associatif à deux balles!

Trêves de bavardages. Je vous parle ici de la vie d’étranger. La vraie! Celle dont rêve réellement les jeunes qui viennent tenter leurs chances en Europe, et celle qu’ils méritent : l’expérience qui va être source d’épanouissement et d’accomplissement personnel.

A bon entendeur…

11 Commentaires Planter le décor

  1. peintre nantes

    j’aime bien les entrepreneurs qui se lancent dans des aventures sans aucuns complexes avec une motivation débordante, je découvre le blog très sympa, j’aime bien la mise en page qui fais pro. Bonne continuation dans le chemin de la réussite.

    Répondre
  2. AfrokanLife

    Salut Néo!

    Au sujet de ce que tu avances comment explique tu qu’aujourd’hui encore un africain « rêve de traverser l’océan » Quelles seraient les actions à prendre pour qu’il décide plutôt d’améliorer son sort sur place ? (ta photo d’article est excellente!)

    Lorsque tu parles de la vie de l’étranger « la vraie vie » soulignons que de nombreux étudiants qui sont venus tenter leur chance en Europe se retrouvent clandestins lors des non-renouvellement de permis étudiant / séjour. Tant que l’intégration dans la société fera défaut, la distinction entre les immigrés choisis et les clandestins est bien moins nette qu’on peut le croire.

    Bravo pour le blog. Continue à distiller tes bons conseils.

    Répondre
  3. kouakoudidier

    salut ! je viens de découvrir ton blog il constitue une source d’inspiration pour moi, j’ai envie de le parcourir tout le temps histoire de me cultiver et d’avoir ma propre opinion des réalités ,comment faire? je compte sur toi .de Didier

    Répondre
    1. Neo

      Bonsoir Didier,

      Tu peux juste t’abonner pour recevoir les prochains articles par mail, suivre ma page Facebook, ou me Suivre sur twitter.

      Regarde la section « Join the crowd » dans le menu situé sur la droite du blog.

      Répondre
  4. shadow

    la vie de l’étranger. la vraie…..Disons la tienne plutôt. Je doute, peut être à tort, qu’il y ait une vraie vie de « l’étranger ». L’étranger n’existe pas…il n’y a que des étrangers, multiples et différents. Tout comme il n’y a pas d’Afrique, mais des afriques.

    Bref un blog où tu veux partager ton expérience personnelle sans être étiqueté (aurais tu été l’africain de service dans tes études?), sans volonté d’être porte parole d’une quelconque cause (ça change, merci).
    Un blog à suivre donc…parce qu’empreint d’une certaine humilité avec un brin de provocation en marge plutôt amusant.

    Répondre
  5. Pancrace CIMPAYE

    Alors que j’effectue une recherche sur la précarité de l’élite africaine immigrée en Europe, je suis tombé sur votre blog. je salue votre analyse. Les mots sont fascinants et décrivent correctement le drame qui sépare les deux mondes. Quelle jolie photo! Elle est l’expression parfaite des prismes servis par la presse et les ONG.
    Pourtant, il suffit de lire » www. ventures-africa.com » pour réaliser qu’il y a une autre face occultée de ce continent.

    Répondre
  6. patjo

    Hi,

    i’am about to ask an interview date for a study visa to germany,and my worry is that after i had my secondary certificate in 2012, i did not attain university in the following year 2013..i only did english classes for 1 month and i wrote the toefl..i also did driving classes for 1 month(and i passed my driving liscense),,so i’am asking myself if it is enough to justify the year 2013 or if not please can you help me???will it influence my visa demand? what should i do?

    Please answer me as soon as possible..

    Best Regards.

    Répondre
  7. Sasune

    Bonjour ! J’ai lu plusieurs articles sur votre blog parlant des meurses noires et blanches de sociologie et psychologie qui leurs sont liées , et je me suis demandé si vous pourriez faire de même pour les métis noir/ blancs ou mulâtres (comme vous préférez) . Si je vous le demande c’est parce que je suis moi même une jeune métisse de 20 un peu perdue qui cherche à trouver ça place et à comprendre pourquoi les femmes noires et blanches nous détestent, pourquoi les hommes noirs nous courent après ( nous femmes métisses sommes-nous l’égale des blanches pour les noirs ou une sorte de femme noire non-apprivoisée ?) , pourquoi les blancs nous comparent à (je cite par expérience) des « fruits exotiques » ? ou encore, pourquoi les autres métisses nous évitent ou tentent de jouer à celui qui sera le plus supérieur à l’autre en fonction de « moi je suis plus blanc que toi  » ou  » je te vaux plus car je revendique ma négritude  » . Et pour finir , si nous sommes soit-disant porteurs d’espoir sur un monde utopique sans la moindre trace de racisme , pourquoi nous avons tant de mal à nous intégrer , étant rejetés par ces deux communotés qui devrais ne faire qu’un pour nous ?
    Si vous pouviez répondre à au moins une de ses questions (en gardant votre franchise) alors vous ferez une heureuse 🙂 !

    Répondre
    1. Damien

      Bonjour sasune,
      Je viens a l’instant de découvrir ce blog et en l’exploitant je tombe sur votre commentaire qui me chagrine un peu.
      L’espèce humaine a pris l’habitude de vivre dans une conformité ou tout ce qui n’est pas conforme a nos coutumes dérange. Pour un homme blanc, la conformité est être blanc, pour un homme noir la conformité est d’être noir, etc…
      Les choses tendent a changer mais en prenant son temps, le métissage en est un exemple concret. Qui sait, peut être que le métissage, d’ici plusieurs décennies sera LA conformité.
      Pour les femmes noire qui te déteste, tu as du blanc qui n’est pas conforme a leurs yeux, la même chose pour les femmes blanche.
      La vie est faite comme ça.
      Le seul conseil que je peux me permettre de te donner est de faire abstraction du regard de ces personnes qui tentent de te blesser.
      Je suis certains qu’il y a autour de toi beaucoup de personne black, blanc, beurre qui t’aime pour ce que tu es.
      La meilleur arme contre ceux qui dénient la différence est et restera la l’indifférence

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *