Le progrès scientifique et technique est la cause du chômage (Partie 2/2).

robert_reich

Suite de l’article de Robert Reich, ancien ministre du travail de Bill Clinton, et professeur d’économie à l’université de Bekerley (Californie).
————-

Les personnes exerçant des activités « analytiques symboliques » ont été frappés par la crise actuelle, comme tout le monde.Mais sur le long terme, les personnes exerçant ces métiers d’analystes iront très bien – tant que leurs fonctions demeureront éloignées des tâches routinières. Ils continueront à bénéficier du changement économique. La technologie et l’informatique leur donne plus d’outils pour réfléchir, créer, communiquer, et le marché mondial leur donne plus de clients potentiels pour leurs idées.

Une chose est certaine: les analystes apparaissent un peu partout dans le monde. Plus de la moitié des entreprises du « Fortune 500 » externalisent le développement de certains logiciels ou élargissent leurs centres de développement propre en dehors des États-Unis. Mais en dehors de périodes de récession, la demande pour les activités d’analyses aux États-Unis continuera à croître plus vite que l’offre. L’innovation crée la demande et la demande, à son tour, génère plus d’innovation.

C’est tout simplement faux de prétendre qu’il s’agit d’un jeu à somme nulle entre les nations. Il n’y a pas une quantité finie de travail analytique-symbolique morcelé autour du globe. Il n’y a aucune limite à la capacité du cerveau humain à découvrir de nouveaux problèmes nécessitant d’être résolus, ou à créer de meilleures solutions aux vieux problèmes. Et pas de limite au nombre des problèmes nécessitant des solutions.

Dans les décennies à venir, les pays affichant les pourcentages les plus élevés de leur population active en mesure d’effectuer des tâches d’analyse symbolique auront les plus haut niveaux de vie et seront les plus compétitifs au niveau international.

Le plus grand défi de l’Amérique est d’éduquer davantage de nos citoyens afin d’exceller suffisamment dans de telles tâches. Nous le faisons remarquablement bien avec les enfants issus de familles relativement aisées. Nos universités sont enviés dans le monde, et aucune autre nation, ne nous surpasse en offrant une telle expérience intellectuelle et créative au sein des régions entières spécialisées dans l’un ou l’autre type de travail analytique symbolique (Los Angeles pour la musique et le cinéma, la Silicon Valley pour les logiciels et l’Internet, Le région de Boston pour la bio-ingénierie medicale, etc.).

Mais nous sommes en danger, et risquons de perdre du terrain parce que trop de nos enfants, surtout ceux de la classe moyenne inférieure et les familles pauvres, ne peuvent pas acquérir les connaissances fondamentales dont ils ont besoin. La conséquence est un écart faramineux de revenus et de richesses, et qui continue de se creuser. De plus en plus de travailleurs se trouvent dans l’économie des services locaux (dans les hôtels, hôpitaux, chaînes de restaurant, et les grande surfaces de commerce) avec des salaires bas et peu ou pas d’avantages. Les syndicats pourraient les aider à augmenter leurs salaires en leur donnant plus de pouvoir de négociation. Un salaire minimum plus élevé et plus un impot sur les revenus plus élevé pourraientt tout aussi bien aider.

Tous nos jeunes ne peuvent ou ne devraient recevoir un diplôme d’université, mais nous pouvons faire beaucoup mieux pour eux que nous faisons actuellement. Mais du moins, chaque jeune devrait avoir accès à un ou deux ans de formation après le secondaire, afin d’obtenir un certificat attestant de son expertise dans un domaine particulier de compétence technique. Les techniciens qui installent, mettent à niveau ou en service une machine automatisée et informatisée (les techniciens de bureau, mecaniciens auto, techniciens en informatique, des techniciens de l’environnement) seront en demande toujours plus grande.

Certains font valoir que, même si je ne me trompe pas sur tout cela, l’érosion de l’industrie traditionnelle entrave la capacité des Américains à apprendre d’importantes tâches d’analyse symbolique, parce que cet apprentissage dépend d’une compréhension intime du processus de fabrication. Celà pourrait être vrai pour quelques-unes de ces tâches: les ingénieurs de fabrication doivent sûrement connaître la fabrication de l’intérieur vers l’extérieur du produit, et quelques ingénieurs concepteurs ont besoin de cette connaissance également. Mais la plupart des analystes symboliques n’en ont pas besoin. Tout ce qu’ils ont besoin d’apprendre sur la fabrication peut généralement être apprise en ligne.

D’autres prétendent nous avons besoin de plus d’activités manufacturières aux États-Unis parce que notre sécurité nationale en dépend. Cela semble douteux. Les sous-traitants de l’armée américaine sous-traitent tout le monde. Tant qu’ils diversifier leurs sources afin de ne pas dépendre d’un seul endroit ou pays, nous sommes en sécurité. Dans le cas peu probable où la majeure partie du reste du monde où la fabrication se fait se tournerait tout à coup contre nous, nous pouvons toujours de créer des usines et des équipements dont nous avons besoin. Par le passé, nous avons su nous mobiliser pour la guerre, avec succès.

D’autres encore affirment qu’à terme le dollar va tomber si bas que les entreprises mondiales trouveront avantageux de localiser l’assemblage et la fabrication traditionnelle aux États-Unis. Ne retenez pas votre souffle. Mais si cela arrivait, les Américains seront à ce moment là beaucoup plus pauvres que ne le sont même les travailleurs à bas salaires aujourd’hui, car nous tout achat de n’importe quel endroit à l’étranger sera beaucoup plus coûteux.

De toute évidence, le marché est faillible, comme nous l’avons récemment et douloureusement expérimenté. Et parfois, nous devons considérer ce qui est bon pour notre économie et la société dans son ensemble, indépendamment du lieu où le marché de pourrait nous conduire. Mais c’est exactement là où on opinion diverge de ceux qui croient que nous avons besoin de protéger ou de ramener l’industrie traditionnelle aux États-Unis. Le faire serait extrêmement coûteux. Et je ne comprends pas comment ces coûts peuvent éventuellement être justifiés.

—————————

Article original : ICI.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *