15 Vérités cruelles que les noirs n’ont pas envie d’entendre

peau-noire-masque-blanc

Depuis que j’ai quitté mon job pour développer ma boite, je me suis pour des raisons évidentes, beaucoup rapproché des communautés noires vivant en France. Et plus je fréquente mes congénères, plus les raisons de notre échec collectif me paraissent évidentes. Qu’ils soient immigrés, nés en Occident de parents immigrés ou adoptés, les afro descendants traînent de terribles handicaps qui les maintiennent littéralement dans les couches sociales inférieures. Un des problèmes qui empêchent le plus durablement la communauté noire dans son ensemble d’avancer vraiment vers le progrès réel et l’amélioration est l’absence d’un processus de réflexion individuelle porté sur la connaissance et la conscience de soi. Cette connaissance de soi-même qui passe par une reconnaissance du fait que nous souffrons de traumatismes profondément enracinées dans notre ADN, et par là même du refus de se saisir de ces questions et donc de les résoudre de façon définitive.  Je pense qu’à un certain point, nous devons accepter la dure vérité, aussi désagréable soit-elle. Comme je suis quelqu’un qui n’a pas sa langue dans sa poche, je préfère les dire, quitte à choquer !

1.  Nos propres jalousies fraternelles, compétitions et luttes intestines, la réticence à se soutenir les uns les autres et la mesquinerie vis-à-vis d’autres noir(e)s sont les PRINCIPAUX obstacles qui nous empêchent d’avancer collectivement.

2. Nous nous en prenons les uns aux autres parce que nous sommes incapables d’atteindre le véritable ennemi.

3. Beaucoup de noirs souffrent de sévères traumatismes mentaux et ont un réel problème identitaire et d’estime de soi, mais nous refusons de voir la réalité en face.

4. L’ennemi du noir ce n’est pas l’autre noir. Ni le blanc. Encore moins l’asiatique ou le juif.

5. Se méfier instinctivement de tous les blancs et les accuser pour n’importe lequel de nos maux est un des symptômes de notre maladie mentale.

6. Jouer les activistes du web, se défouler et extérioriser son énergie sur les réseaux sociaux, c’est bien beau. Mais mettre cette énergie à profit en créant des entreprises, faisant des études, réalisant des projets ambitieux, c’est infiniment mieux.

7. Avoir 100 000 followers sur les réseaux sociaux ne sont pas des accomplissements significatifs. Ils ne valent que dalle !!! En fait, le nombre de personnes qui vous suivent ne définissent pas votre utilité sociale. Des followers, Hitler en avait des millions. Jésus, seulement 12. Ce qui compte ce n’est pas COMBIEN vous suivent, mais QUI sont ceux qui vous suivent.

8. Non, ce n’est pas trahir sa race (ou sa communauté) que de devenir une personnalité importante ou une superstar dans un monde de blancs.

9. Aussi grande que soit votre maison, aussi fantaisiste que soit votre voiture et aussi chers que soient vos bijoux, les blancs ne vont JAMAIS être impressionnés plus que ça ou avoir plus de respect pour vous. Pour eux, vous êtes juste un autre négro comme les autres…qui a réussi.

10. Beaucoup trop de gens se pressent vers la lumière non pas pour mieux voir, mais pour mieux briller.

11. La véritable reconnaissance ne vient pas des fans ou des amis, mais plutôt de vos pairs et de vos égaux.

12. Dénigrer les couples mixtes, revendiquer vos racines Kemites, traiter les autres de bounty / vendu … ne font pas de vous de meilleurs noirs.

13. Réciproquement, chercher à vous entourer exclusivement de blancs et éviter les communautés noires de peur d’être assimilé aux autres noirs ne changent rien au fait que vous êtes noir(e). En fait, pour les autres, vous ne serez ni plus ni moins que le (ou la) black de service.

14. Avant d’être des noir, nous sommes des individu libres desquels l’humanité attend quelque chose, peu importe nos états d’âmes.

15. Les gens n’aiment pas la Vérité. Mais ça la Vérité s’en fout!

BONUS : Etre homophobe ne fait pas de vous un VRAI noir proche de ses traditions africaines. L’Afrique n’est devenue un continent homophobe que récemment, sous l’influence nocive d’églises et autres religions importées par ces mêmes que nous accusons de tous nos maux.

114 Commentaires 15 Vérités cruelles que les noirs n’ont pas envie d’entendre

  1. Laurène

    Bonjour ! Tes propos n’ont vraiment rien de choquant, je suis sûr qu’il existe une poignée de personnes qui pensent la même chose mais qui ne le disent pas, je suis entièrement d’accord. POur le coup c’est peu être choquant mais dans le bon sens du terme puisque c’est tellement vrai. Et je suis sûr qu’en cherchant encore ou suite à des discussions entre amis on peut trouver d’autres ‘vérités cruelles que les noirs n’ont pas envie d’entendre’. D’ailleurs le titre de l’article est très bien choisi !

    Répondre
  2. Terence_O

    En lisant le titre, je m’attendais à quelque chose de plus percutant et innovant. Assez déçu pour le coup.

    Concernant le dernier point « bonus », pouvez vous approfondir votre propos ? A ma connaissance, l’homophobie africaine à des racines beaucoup plus profondes dans la mesure où de tout temps l’homosexualité est reconnu comme issu de la « sorcelerie » par les sociétés africaines. Je doute fort, que l’homophobie soit un phénomène récent…

    Répondre
    1. Neo

      L’homosexualité a toujours existé (plus ou moins tolérée) depuis l’antiquité dans toute les sociétés humaines. C’est au moyen age que ça passe d’acte indigne à un crime contre l’ordre naturel voulu par Dieu. De toute façons, c’est reconnu comme une perversion/anomalie au sens psychologique et non moral (nuance importante) et aucune organisation psychiatrique ou psychologique sérieuse ne la considère comme « mal » nécessitant une intervention. L’homophobie (tout comme le racisme) tient en un argument : L’IGNORANCE.
      La soi-disant homophobie africaine tout comme la sorcellerie n’a qu’un fondement: l’IGNORANCE.

      Répondre
      1. Sabuntawa

        Précision: La sorcellerie Africaine (diabolisée par l’islam et la chrétienté) n’est pas plus démontrée ou moins fondée que la messe, les sacrements, le bouddhisme, l’islam tout les autre rituels de pacotille…

        Répondre
      2. Babou

        « La soi-disant homophobie africaine tout comme la sorcellerie n’a qu’un fondement: l’IGNORANCE »

        Cela signifie t-il que l’Afrique n’est pas homophobe ou qu’elle l’est de part son ignorance? Idem pour la sorcellerie, son fondement c’est l’ignorance?

        Non parce qu’il faut être plus clair.
        L’article pourrait être intéressant, même si perso, je me serais bien passé du bonus surtout si c’est pour écrire ensuite une telle phrase.

        Qu’entends tu par « organisation psychiatrique ou psychologique »?

        Le bonus donne quelque peu du discrédit à ton article parce qu’on se dit aussi que bon, encore une occasion pour nous faire la leçon sur l’homosexualité.
        Celle ci existe effectivement depuis un long très long moment, ceci dit ceux qui ont « commencé » seraient sûrement surpris de constater ce que c’est devenu!
        Vouloir s’identifier en prenant comme référence ses préférences sexuelles qui sont pour les homosexuels TOUT COMME pour les hétérosexuels strictement PERSONNELLES et qui par conséquent ne devrait pas interférer dans ce que l’on est, pour moi cela reste une énigme!!
        Enfin.

        Répondre
        1. babou

          Bon une partie pour l’auteur du commentaire et une autre partie concerne l’auteur de l’article. J’ai pensé que c t l’auteur qui avait répondu au premier commentaire! zut!!

          Répondre
        2. Agréable

          Je suis entièrement en accord avec toi sur l’identité. La sexualité a toujours (et restera toujours) un problème d’ordre perso et donc privé. Je suis souvent choqué de voir les médias s’emballer sur les couples gay. C’est normal de se marier peu importe le genre d’union.
          Pour l’Afrique c’est pas l’ignorance à mon avis. C’est un problème de culture. Lorsque vous prenez position sur un tel sujet, il faut tenir compte de la région et donc de la culture. La culture africaine est en général construite sur les valeurs religieuses. Or la religion exclu l’homophobie, alors pour un africain lambda c’est normal de penser que être gay est indigne. Vous êtes à l’Occident et vous jugez l’Afrique avec la culture occidentale en disant que c’est l’ignorance? Mais non monsieur,je pense que vous ignorez beaucoup.

          Répondre
          1. Imana

            L’ingnorance n’est pas eeulement le fait de ne pas savoir mais plus de refuser de savoir. La sorcellerie vient de la difficile acceptation de l’inconnu, du nouveau. Ce n’est pas quel’homme noir car l’etre humain aime sonconfort dans ses habitudes , il n’aime pas souvent etre confronté a un phénomène qu’il ne peut pas expliqué facilement alors la sorcellerie advient de la précipitation dans le jugement.

          2. Daniel

            Les valeurs religieuses sont essentiellement fondées sur l’ignorance et les préjugés les plus ineptes, donc c’est bien de l’ignorance (de quoi d’autre ?) qu’est issue l’homophobie régnant en Afrique. Quelle pire ignorance existe-t-il que celle née des superstitions religieuses ?

      3. JM

        Cher frère ce que vous dites sur la question de l’homosexualité est gravement faux! Sachez-le bien, l’homosexualité a été déclassé en 1993 du registre des pathologies reconnues comme telles par l’OMS à la suite d’un activisme poussé par des lobbys constitués d’adeptes de l’homosexualité. Quant au regard que l’Afrique et même les autres civilisations portent sur la pratique de l’homosexualité et bien l’avis est sans appel : tous condamne la pratique. Seulement faut pas confondre tolérer celui s’adonnant à cette pratique et la pratique elle-même. C’est l’idéologie mondialiste qui fait main et pied aujourd’hui pour intégrer l’homosexualité comme une pratique juste et bonne par un hideux et vicieux travail de destruction des intelligences, falsification de la connaissance (scientifique) et cela ouvre la voie à la passivité intégrale.

        Répondre
        1. QQ

          Merci! Enfin une personne qui dit vrai et n’essaye pas d’Assimiler les cultures occidentales au reste du monde. Il faut venir vivre en Afrique pour voir les réactions face à l’homosexualité, la plupart des pays, des populations rejettent cette pratique. Et c’est le lobby occidental qui essaie par tous les moyen de normaliser cela… Tristement à travers les afrodéscendants, les enfants des diasporas, ils ont trouvé les meilleurs ambassadeurs de cette aculturation. Que ce soit normal en Europe et en Amerique (ce qui n’est même pas acquit car bcp ne l’acceptent pas n’eut été la loi) ne veut pas dire que cela doit s’étendre à la terre entière. C’est même là la preuve du problème identitaire des frères/soeurs noirs vivant en Occident, ils mélangent tout pfffffffffff!!!

          Répondre
      4. Fabien

        Il y a de la vérité dans ce que tu dis mon ami, mais le mal aise des noirs dans la société est bien plus complexe que ça!
        Le fait de souligner « l’homophobie » des noirs ne résolue pas le vrai problème. Le vrai problème tu l’as d’ailleurs cité au début de ton argumentation!

        Répondre
      5. Patrick Cyiza

        Que l’homosexualité est toujours existé comme tu le décrits je pense pas que ça soit vrais pour tout la société humaine comme tu le dit (et je parle des cas isolé mais des phénomène de société comme chez les grecque) il faudrait que tu fournissent des preuves que c’etais le cas chez les civilisation arabe, asiatique ou même Afriquaine pour me convaicre

        Répondre
      6. Patrick Cyiza

        Je trouve que l’auteur faits un peux ceux qu’il condamne… on peux être d’accord ou pas sur le jugement de valeur qu’il exprime mais il dénonce des faits très réelle. ce qui me dérange c’est que il faits ça liste des problèmes de notre communauté sans proposé aucune solution (et dieux sais que on peux en trouvé)….. il fait selon moi rien de différent que dans la vérité 6 et 7. sur le coup c’est l’arroseur qui s’arrose lui meme….

        Répondre
      7. Gwadi

        Comment se fait-il que l’Egypte Antique ne tolérai pas L’homosexualité ? L’ignorance ? Les mecs qui ont fait les pyramides la sont Ignorant c’est ça ?

        Répondre
      8. Imana

         » Homophobie africaine tout comme la sorcellerie n’a qu’un fondement: l’IGNORANCE. » La phrase la plus censée de la semaine pour moi , malheureusement quand tu vis en occident et que tu dis ça à quelqu’un on te dire « c’est l’acculturation » , « Occident lui as lavé le cerveau » ,  » elle est jeune et influence » ou je ne sais quel autre sottise…

        Répondre
  3. Votre Nom

    Mdr!!
    Il peu y avoir quelques bonnes idées, mais la généralisation est une très grosse erreur.
    De plus, ce que vous pensez n’est pas forcément la vérité.
    Enfin, il faudrait aussi faire attention à l’orthographe et la grammaire..

    Répondre
  4. Fofo

    je ne refuterai pas tout ce qui a ete dit et je n’accepterai pas tout ce qui a ete dit aussi, mais ma question est, avions nous, nous noirs toujours ete comme cela? ou des raisons exterieures vu que vous parlez d’acceptation de soi ont changez notre vision des choses? Oui ou non nous ne deviendront pas blancs et nous ne pourront attendre notre changement de la perception des choses venant d’eux, alors que faire pour ameliorer et parfaire cette cohesion et diminuer cette jalousie vu que vouloir l’effacer reste utopique sachant que la jalousie est de nature humaine qu’importe l’origine. le probleme est pose,maintenant que faire ???

    Répondre
    1. Neo

      Que faire? Simplement mener individuellement nos propres révolutions intérieures avant de s’en prendre au reste du monde, et enseigner autant que possible l’esprit critique et la remise en question perpétuelle.

      Répondre
  5. kosted

    C’est un article pertinent et fais plus office de recommandations que de critiques. L’autre qui dit que la sorcellerie est de l’IGNORANCE, c’est vraiment lui l’ignorant. Il y a certaines réalités que la science n’expliquera jamais.

    Répondre
    1. Neo

      En effet! Il est des choses que la science n’expliquera jamais. Comme le fait d’attribuer toutes les difficultés de ta vie au mauvais sort qu’un oncle malfaisant t’aurais jeté ou de croire sincèrement qu’il suffit de procéder à deux ou trois rites satanistes pour devenir riche.

      Répondre
  6. black&white

    Je suis Guyanaise,guadeloupéenne,en ce qui me concerne,je ne me sens pas inférieur à qui que ce soit,je n’ai rien contre le métissage au contraire je le revendique,pour moi c’est l’avenir et aucune race n’est supérieure à une autre!!!
    Je suis fière et contente de voir mes semblables réussir parce que je me dit que c’est possible,si eux y sont arrivés,pourquoi pas moi???De même que si j’ai un manque de confiance en moi ça n’a rien à voir avec le fait que je suis noire mais plutôt parce que c’est ma personnalité,un trait de mon caractère,je suis quelqu’un de réservé et timide…
    Pour finir,je suis croyante de religion chrétienne et je ne suis pas homophobe!
    Vous dites que les noirs souffrent d’une maladie mentale,d’un sévère traumatisme et surtout qu’ils se méfient des blancs,pour ma part les seules personnes dont je me méfie,(quelles soit blanches,noires ou jaunes) ce sont les gens comme vous qui s’imaginent détenir la vérité sur ce que les autres pensent alors qu’en fait c’est vous qui penser tout ça…
    Le gros problème dans cette société c’est justement,l’erreur de faire des généralités!!!!

    Répondre
  7. bali bango

    rien de choquant. l’atittude qu’on a est le resultat produit par ce traumatisme esclavage- colonisation. aucun peuple n’a aussi souffert que le notre. aucun. on a besoin de temps pour redresser tout cela . il faut eduquer notre peuple en lui faisant connaitre sa propre histoire qui remonte bien de millenaire avant l’esclavage et autres mauvais traitements. suis sùr et certain qu’on y arrivera mais de grace ne sterotyper pas notre peuple. l’autre en face ne fait pas mieux.

    Répondre
  8. eric akpe

    Du grand n’importe quoi plein d’amalgames et de stéréotypes ! Toutes ces prétendues « vérités cruelles » peuvent s’appliquer à n’importe quels individus névrosés !! Pas seulement et uniquement aux personnes d’une couleur de peau noir !! Mais je dois avouer que le véritable problème transpire intrinsèquement dans l’article ! L’autoflagellation !! La COULEUR il faut savoir la porter comme un étendard et non comme une tare.

    Répondre
    1. Daniel

      Porter sa couleur de peau comme un étendard ?!!! C’est un discours de raciste. Les membres du Klux Klux Klan et les néo-nazis ne font rien d’autre que porter leur couleur de peau comme un étendard !

      Répondre
  9. J-M-G

    voilà la vérité que je voulais entendre dans la bouche de quelqu’un comme moi je n’ai pas voulu écrire ces choses,je vous donne un exemple, j’ai travaillé chez une personne de ma race le même jour que je commençais c’est-elle qui me dictais ce que j’avais à faire, alors que j’ai l’habitude de travaillé,vous nettoyer avec l’eau quel vous donne dès le départ et il vous faut finir toute la maison avec cette même eau et l’eau est vraiment très sale non seulement ça elle marche dans le travail que vous faite qu’auriez vous fait à ma place? et bien moi j’ai laissé tombé.Je suis parti. Et je ne regrette pas car peut-être que je serais malade en attrapant tous ces microbes. Nous les noirs on vît dans le paraitre en consommant des choses qu’on a vraiment pas besoin mais seulement pour se faire voir. changeons nos manière de vivre pour mieux avancer.évitons toute ces consommations bidon.

    Répondre
  10. Samuel

    Texte intéressant, mais pour lui donner un sens et le rendre « exploitable », il me paraît utile de connaître l’histoire de l’auteur. Car finalement ca peut etre ecrit par n’importe qui… sur cette planète. Pourquoi pas, par un dauphin en eaux douce ou une fourmi rouge dans un pays de termite par exemple.

    Signé: Jean de la FONTAINE 🙂

    Répondre
  11. Votre Nom

    vous savez cher lecteur qd on fait une analyse on part d abord des faits et ensuite on émet des hypothèses et lorsque ces hypothèses sont vérifiées par des preuves alors on tire une conclusion qd l auteur de ce article décrie le complexe d infériorité des noirs il est parti de bcp de faits prouvés;
    l Afrique est le continent le plus riche au monde mais le constat est déplorable sa population est dans la misère meurt de famine, les dirigeant africains sont des marionnettes guidées par des mains visibles, 70% de la jeunesse africaine est au chômage et est obligé de prendre des armes pour faire la guerre, et le plus terrifiant c est l utilisation de la sorcellerie pour détruire son propre frère noir…
    toutes ces choses expliques et traduisent le malaise, l’état de maladie mental k il dit ds son ouvrage c peut être choquant pour mes frères noirs mais c la vérité .méditons et ke l article nous amène a faire une révolution intérieure afin d apporter le changement.

    Répondre
  12. JM

    Monsieur, on salue la peine que vous vous êtes donnée pour rédiger cette article de sens à bien d’égards, hélas mille fois hélas, la chute de votre article vient ouvrir l’orifice anale qu’il ne fallait pas, toute chose qui ruine tous vos efforts. Si vous étiez pénétrés de connaissances spirituelles notamment sur la sexualité (nuance avec religion) vous comprendrez que l’homosexualité est une négation absolue et ceci n’est pas liée à une civilisation ceci procède de la connaissance des choses profondes (le cadre n’est pas approprié pour aller en profondeur sur la question). Toutefois que votre conscience sera soumise aux thèses largement diffusées dans les médias et autres canaux d’informations eh bien vous laisserez détruire tout ce qu’il y a de bon, beau et agréable en vous. Faites très attention! et intégrer désormais la dimension spirituelle dans votre vie.

    Répondre
    1. Neo

      Certes, ils n’étaient pas que 12 mais Jésus c’était quand même un hippie baba cool qui se foutait de la loi, et dont le passe-temps favori était la marche (qu’on le suive ou pas)… et raconter des histoires. Il traînait avec les putes, les malades les parias, les rejeté, et prescrivait l’amour de ses ennemis. Bien loin de ceux qui s’enorgueillissent d’avoir de nombreux followers suivent des dogmes aveuglément. Voilà ce que je voulais pointer 😉

      Répondre
  13. Jubilé

    Une chose qui a probablement manqué à l’Afrique : l’étude et la prise en compte des caractères cérébraux, mentaux (cognitifs), culturels de nos connaissances sur l’humanité, la cosmogonie ambiante, de nos processus et de ses modalités, des dispositions tant psychiques que culturelles qui nous fondent. A cela s’ajoute une déperdition forte de l’historicité des faits et dispositions socio-culturelles et un effet résultant qu’est la déculturation.

    Répondre
  14. bizarre

    « L’Afrique n’est devenue un continent homophobe que récemment… » d’abord, pour votre gouverne, l’Afrique n’est pas homophobe, mais elle est contre l’homosexualité! et ca, c’est culturel! il n’existe pas en Afrique de traces de pratiques homosexuelles socialement acceptées, comme c’était le cas dans les cités romaines ou grecques! il n’existe pas, par ailleurs, de pathologie liée à l’homosexualité en Afrique, pour la simple raison, que l’homosexualité n’a jamais fait partie du domaine des pratiques publiquement reconnues comme normales! tout au plus, on peut reconnaitre que certains rites initiatiques pouvaient faire appel à de telles pratiques, qui n’étaient pas répétées et ne sortaient pas du cadre de l’initiation, encore que l’initiation ne concernait qu’une petite partie de la population! avant de parler, renseignez vous, bande d’incultes! le rejet de l’homosexualité en Afrique n’a rien à voir avec les religions abrahmiques! n’importe quoi! et après, ca parle des « vérités sur les noirs »! pfff

    Répondre
    1. QQ

      Merci pour cette correction. L’auteur mélange toutes ces références identitaires et impute cela à l’Afrique dont il ne connait apparement pas vraiment la culture!!!!

      Répondre
  15. Hecta

    DU GRAND NEO !

    Neo, je te jure qu’une fois devenu millionnaire je t’inviterais à bosser avec moi.

    Ah mon Dieu, que c’est bien de lire la vérité. DE LA BOUCHE D’UN NOIR.

    La plupart des noirs, quoi qu’il sen disent, ont un sentiment d’infériorité profond. C’est facile de dire que l’on est fier d’être Noir.

    Et le passage sur l’homophobie est très courageux. Les Africains sont prêts à soutenir le pire des dictateurs s’ils égorgent des innocents homosexuels. Si demain c’était le cas en Corée du Nord, ils iraient s’y installer.

    Assez de bla bla, maintenant, AGISSONS ! A nous les sciences, les arts, le commerce, le sport… Rendons nos enfants fiers !

    Merci Néo, je m’en vais de ce pas me mettre au travail !

    Répondre
  16. Milan

    Il est pourri cet article , rien de nouveaux tout ca ! La seule chose qu’il faut dire c’est que les noirs de France sont les plus complexé de la terre voila tout. Suffit de voir en Afrique les pays anglophones avancent a grand pas tout le contraire des pays francophones éternel assisté c’est la mentalité qui veut ca et ca changera jamais . Maintenant le lobby des noirs francophone c’est le métissage de masse pour éradiquer cet peau noir qui les dégoutent tant .

    Répondre
  17. THE GABOMA POWER

    Qui es-tu auteur ?

    Extrait de ta présentation sur ton blog…

    « Prénom : Neo. OK, j’avoue! c’est plutôt un pseudo.
    Nom : Joker!
    Age : D’après mon grand-père, 47 récoltes de café, ou 11 invasions de criquets. Le Calendrier Grégorien, il connait pas!

    Nationalité : Sans-papier. Et j’ne me souviens plus de quel pays d’Afrique je viens.

    Religion : Animiste, et sorcier Vaudou; bien que j’ai grandie dans une famille dopée au catholicisme romain. J’ai heureusement pu m’en défaire avant d’avoir eu la cervelle lobotomisée. Pour moi, la religion est à la croyance ce que la publicité est à la consommation.

    Profession : Idéaliste, Poète, écrivain et philosophe raté devenu un peu déjanté et, accessoirement, étudiant dans diplomé d’une Business School française… histoire de trouver un job afin de bouffer et payer mes factures ainsi que ces putains d’impôts d’envoyer un signal. je suis également Businessman (j’aime tout ce qui touche de près ou de loin à l’argent) et Entrepreneur, de ceux qui veulent faire progresser le monde et écrire l’histoire a leur façon. Voici une citation de George Bernard Shaw dans laquelle je me reconnais :

    « l’homme raisonnable s’adapte au monde. L’homme déraisonnable s’obstine à essayer d’adapter le monde à lui-même. Tout progrès dépend donc de l’homme déraisonnable».

    Voila donc a peu près ou j’en suis.

    Obsessions : Les belles fringues (en particulier les costards), les bons bouquins, le Hip-hop… Mozart, les glaces saveur vanille, et Alicia keys (Swizz Beatz, surveille tes arrières).

    Comment peux-tu produire un texte équilibré si tu sembles toi-même perdu ? Comment peux-tu dénigrer tout un peuple à travers une étude sociologique de tes amis ? Quelle crédibilité !!! Mais qui es-tu vraiment ? Un chef d’entreprise qui a créé plusieurs emplois en Afrique ou pour la communauté Noire ou une de ces raclures qui passent leur temps à descendre leurs frères parce que dessus par leurs propres expériences ? Je t’informe qu’autour de moi, il y a une majorité d’entrepreneurs et de leaders. Continue d’animer ton blog pour motiver tes amis mais, s’il te plaît, précise-le avant de généraliser. Tous les Noirs de France ne se reconnaîtront pas dans ton texte de petite envergure. Réécoute kery James et quelques banlieusards de rappeurs de France et tu y trouveras ta pseudo réflexion personnelle bien distillée dans leurs textes. Tu aurais dû intituler ton texte : « 15 vérités que mes amis Noirs n’ont pas envie d’entendre »
    Bon sang, quel gâchis !!!

    PS: C’est quoi le nom de ton entreprise, afin qu’on sache quel est ton chiffre d’affaires et le nombre de tes employés Noirs ?

    Répondre
    1. Neo

      « 15 vérités que tous les noirs, sauf (insérer n’importe quels noms ici) n’ont pas envie d’entendre » ça t’irait comme titre? 🙂

      mon entreprise s’apelle ImmigréChoisi et elle n’a qu’un seul et unique employé noir : MOI.

      Répondre
      1. Balmon

        g comprend pourquoi cette haine pour les noires, un noir a piqué ta femme. G suis desolé pour toi.
        Passe ton temps à chercher une autre au lieu d’insulter tout le monde.

        Répondre
  18. Thybus

    Bonjour,
    J’ai bien lu cet article où j’y vois , en effet et selon moi , de tres bons constats par rapport à une reflection sur notre ethnie , donc bravo pour cette analyse et cette réflection!…)

    Cependant la fin de l’article est réellement lamentable à mon sens , ce « bonus » qui nous distille de nauseabonds propos sur l’afrique et l’homosexualité est vraiment navrant.

    Je ne vais pas faire un cours de l’histoire de l’humanitè , ce n’est pas mon rôle , et je n’ai pas la pretention de vouloir eduquer les gens non plus , je ne suis pas plus un pro ou un anti « cause -homosexuelle ».

    Je tiens juste à exprimer ceci:
    L’homosexualité à toujours existé et existera toujours , c’est ainsi , l’humanité est ainsi .
    Quelque soit la culture , l’ethnie , le morpho-type , le sexe , la religion, et j’en passe , quelque soit les lois , les avis , les jugements…cela n’a , en fait, aucune importance . L’homosexualité comme l’hétérosexualité fait partie integrante de l’humanité et elle a toujours été là depuis que l’homme est l’homme..et même bien avant en fait…D’ailleurs , on ne juge ou ne discute l’existence du soleil par exemple , on peut ne pas être d’accord avec sa nature , sa forme ou sa couleur , cela ne change rien. Il etait là bien avant nous et il sera là bien après nous.
    À l’instar du « soleil » , il y a , je le crois fortement , ds la nature humaine des « caractères » indubitablement liés à ce que nous sommes profondement..l’homosexualité(comme l’héterosexualité-et bien d’autres choses encore-) en fait partie , c’est dans notre nature, pas d’humanité sans ce « caractère » là..le contraire est mensonger et illusoire

    La nature(le reflet d’un dieu pour certains) nous en montre des exemples contamment, il suffit d’observer!.

    Pour ce qui est de l’argument « ethnique » , oui nous devons plus nous soutenir et être plus solidaire les uns avec les autres , et oui nous sommes la resultante d’une histoire culturelle et collective qui a laissé de profonds traumatismes et il est en effet , selon moi , primordial d’auto-gerer tout ça afin d’atteindre un certain apaisement et un forme de liberté…

    Tout cela est très bien , mais , avant d’appartenir à tel ou tel groupe ethnique d’humain(et tout ce que cela suppose) , personnellement , je suis d’abord un être humain avec un cerveau dont je veux bien me servir et qui dispose de mon libre arbitre concernant mes choix.
    Je viens aussi d’une ethnie (negroïde ) , j’ai aussi le poid de l’histoire du peuple dont je suis issu , mais avant tout cela je suis un être humain avec la capacité de faire mes propres choix ou non- choix et de faire face aux consequences de Mes choix…ou non-choix.

    Les questions essentielles pour moi sont , en pensant à cet article :
    -quel être humain suis je?…quans je sais qui je suis..
    -quel être humain ai-je envie de devenir ?… Et enfin…
    -qui m’ecoute…?…qui m’entend?… Toi et moi que pouvons nous faire ensemble ?….donc aimons nous nous-même tres
    fort et ayons une foi indefectible en nous même…car l’autre est nous…au dela de tout traumas , de tout clivages , de tout
    Dogmes…au dela de tout , tout est possible.rien est simple mais tout est possible, il suffit d’y croire et de s’eduquer ainsi.

    Répondre
  19. Honoré Kamany

    Bravo, j’aime bien votre blog. En ce qui concerne les « 15 vérités », Je trouve que vous généralisez un peu trop et là, la logique fout le camp: les noirs (qu’ils soient immigrés, nés en Occident de parents immigrés ou adoptés) =la communauté noire vivant en France=les afro descendants. Vous donnez l’impression que les personnes à qui vous vous adressez sont génétiquement différents des noirs restés en Afrique (?!?)
    .

    Répondre
  20. Tilikos

    Bonjour, je suis noir mais je trouve que ton texte est bien basé sur point. Ça me fait penser a un document qui a été publié sous le titre: »les noirs ne lissent pas ». Ce vrai ce qu’on raconte, pour nous c’est plus la supériorité qui compte. On oublie souvent nos racines. Certains arrivent à changer leurs couleurs mais n’arrivent toujours pas à blanchir leurs idées afin que nous arrivions à avoirs des idées claires.
    Un grand bravo pour vous, y a certain qui vont prendre ce texte du mauvais côté. Un jour il faudrait que nous arriverons à comprendre qu’en dessous de notre peau nous avons tous le meme squelette.

    Répondre
  21. binou

    Analyse stupide et idiote. Je me suis rapprochée pour des raisons évidentes ??? Quelles raisons évidentes ??? La couleur de la peau ? Si c’est ça, depuis quand la couleur de la peau doit engendrer solidarité et entente ??? Ah oui c’est vrai, le Blanc a dit « tous les Noirs sont frères et doivent s’entendre » donc je regarde les Noirs comme des Noirs et non comme des êtres humains libres de s’aimer ou de se détester. Ah oui c’est vrai tous les Blancs sont solidaires et s’aiment. C’est pour ça qu’il y a autant d’émissions sur les arnaques entre eux, les coups bas, les coups fourrés. Cet article montre à quel point tu as un Blanc dans ta tête.

    Répondre
    1. Neo

      Les raisons évidentes : les communautés noires forment l’essentiel de la clientèle cible. Pas de solidarité ni de militantisme associatif à deux balles.

      Répondre
  22. Waris

    Nous souffrons tous de maux et il serait peut-être temps d’arrêter de se regarder le nombril. L’existence a bien plus à nous offrir qu’une simple parcelle d’identité ou d’influence qui ne font que satisfaire nos égos. Et le bonheur, le bien-être dans tout ça ? D’ailleurs c’est la journée du bonheur alors je vous le souhaite à tous et surtout de vous affranchir des souffrances intérieurs. A mon avis celui qui dit que l’autre n’a pas bonne conduite, n’a pas meilleurs conduite à le juger.

    Répondre
  23. Pc Chicot

    Mon pauvre NéO !! Je crois que le malade c’est toi,si tu es un afro-descendant ou un Africain ….Car tu sembles plutôt être un lobbyiste (noir ou blanc d’ailleurs !! ) ayant pour mission de poursuivre le travaille du Comte de Gobineau,de Bernard Lugan ou autre africaniste qui n’ont qu’un unique objectif ….Détruire les Africains intellectuellement ,physiquement,socialement pour piller en toute quiétude les richesses du sol et alimenter les 800 millions de Caucaso-Leucoderme Europoïdes qui s’érigent outrageusement en peuple élu et civilisateur du Monde !!! Heureusement l’Empire du Milieu s’éveille a nouveau et entraine avec lui L’Afrique et les Africains…. Tu gagnerais a t’informer sur les dernières évolutions du continent Mère…Tu gagnerais a répandre sur ton blog des articles historiques,économique,anthropolique,ethno-linguistique pour participer a l’effort Pan-Africain ! Au lieu de raconter ce genre de connerie….Si tu es un NégrO …. Et si tu ne l’ai pas …. je te dis d’aller te faire foutre au treffond de notre galaxie …Et je te glisse une QUENELLE de même longueur que le Diamètre de celle-ci !! Bonne continuation pauvre bougre….

    Répondre
    1. Salman

      Toujours le blanc qui cherche à exploiter l africain… Quand on te lit, on voit que certaines vérités de NEo s appliquent. Ton pauvre discours que tu as assimilé par haine de l autre est du même niveau que  » les noirs sont fainéants, ne pensent qu’à coké et se saouler » sorti de la bouche de racistes fn, autrement dit, c est de la merde!

      Répondre
      1. Salman

        Et si tu crois que le chinois va mieux respecter l Afrique que le blanc par pure générosité, libre a toi de croire au père Noël. Moi perso je pense que c est une question de gros sous et de pouvoir, l homme est avide, quelque soit sa couleur… Même si cela te déplaît… Pffff

        Répondre
  24. Rerelogue

    Every other comment on the page really shows everything that Neo is trying to point out. Which is very funny and sad at the same time. This article is one of the best articles I’ve read this year so far. So much truth but yet- as you can see in the comments- so much denial. Spot on, definitely.

    Répondre
  25. QQ

    Pour ma part, je trouve même que le fait d’avoir une approche généralisatrice en utilisant le mot « noir » est déjà un mauvais début et la preuve d’un gros problème identitaire. Comme dans un pot dans lequel on met tout ce qui est pareil. Hors il n’existe pas de pays noir, pas de comportement typique noir ou autre terme généralisant… La couleur de la peau n’est pas une identité mais fait partie d’une identité… Pour le deuxième point, si l’on pense en terme d’ennemi on a déjà perdu. Pour le bonus, le terme « homophobe » n’a en effet pas été inventé par les africains. Tout simplement parce que l’homosexualité n’a jamais été considéré comme un sujet dans la plupart des socciété africaines parce que la plupart respectent les lois de la nature. Du coup, il est considéré comme une évidence que seul les sexes opposés (mâle et femelles) pouvant procréer peuvent s’accoupler. C’est pour cela que pour la plupart l’homosexualité est une atteinte à la nature et une déviance. Il faut venir vivre en Afrique pour comprendre. Du coup, désolée de dire ca mais il faut arrêter d’assimiler la culture africaine à la culture occidentale, erreur que font beaucoup de « noirs » vivant à l’extérieur, surtout quand ca les arrangent. La plupart des pays africains ne veulent pas de la normalisations de l’homosexualité et c’est quelque chose qu’il faut accepter… Même si Obama et Hollande pensent différement…
    Pour finir, un des gros problèmes des « communautés noires » et surtout africaines…qui vivent à l’extérieur c’est qu’elles n’acceptent pas leur double/multi-culture et j’irai même jusqu’à dire que la plupart sont même plus des européens, américains qu’autres choses et cherchent une authenticité qu’elles ne trouveront pas

    Répondre
    1. kim

      Ici il n’est pas question de culture mais de personnes. L’homosexualité n’est pas accepté en Afrique car les africains n’en savent rien. Ils SONT IGNORANTS et comme ils pensent que c’est nouveau ils n’en parlent pas. Alors qu’elle a toujours existé. Mais l’on parle ici du bonheur des personnes. Et j’aimerais que l’on m’explique cette contrainte de la procréation. Donc d’après vous et la bible nous sommes des instruments à faire des enfants? Sommes nous sur terre pour cela? Et lorsque la mission est accomplie faut il se donner la mort. Ce n’est pas parce que c’est la culture ou la tradition de rejeter l’homosexualité que cela est louable au contraire. Et tout cela se résume en un seul mot OBSCURANTISME. Les gens font passer leurs idéaux en premier quitte à empêcher le bonheur de son semblable. Et le plus aberrant c’est que ce sont les mêmes personnes qui vont te parler de l’amour de Dieu. En tant que parent je ne m’opposerais jamais à ce que mon enfant soit heureux. Alors pourquoi Dieu que la bible présente comme étant amour le fait il?
      Il s’ agit de la culture certes mais elle est mauvaise et mal faite (par qui? Aucune idée) mais il est temps de s’ éveiller et de mettre le bonheur de tout un chacun au centre et pas demander à chacun de se greffer aux idéaux.

      Répondre
  26. Brigitte

    L’échec est génétique chez l’homme de descendance africaine ?

    Ou peut-être que ce fameux « devoir de mémoire » inconscient ou conscient que s’impose l’homme de descendance africaine, l’empêche d’avoir une réfléchir constructive lui permettant d’avancer convenablement vers l’avenir et comme rare sont les situations ou on n’élève pas ses enfants comme l’on nous a éduqué, cela se perpétue de génération en génération avec des nuances en fonction des continents de perpétuation.

    L’amalgame est un peu trop simpliste, Afrique ne veut pas nécessairement dire africain, tout comme noir ne veut pas nécessairement dire africain…

    Pouvons nous définir et déclarer une « maladie génétique » seulement sur le fait d’une appartenance ?

    Cataloguer, associer, mettre dans les cases c’est le 1er frein évolution…

    Répondre
  27. Lola BuenosAires

    Cher Neo,

    Je trouve votre article assez intéressant mais certains points sont traité de manière superficiel et manichéenne sans prendre en compte toute la complexité de l’histoire du peuple noir et de ce qu’il a traversé.

    Cependant j’ai été vivement interpellée voir même choquée par une chose dans le point 5, pouvez- vous m’expliquer ce que vous sous entendez par « notre maladie mentale » ? A quelle maladie mentale faites vous référence ? Et Quelles sont les sources de cette maladie selon vous ?

    Je préfère prendre connaissance de vos arguments sur ce point avant d’y apporter une contradiction.

    Si quelqu’un sait de quelle maladie mentale il s’agit je serai ravie d’en savoir plus.

    En vous remerciant.

    Répondre
    1. Neo

      @ Lola,

      Le ton est volontairement « simpliste ».

      La maladie (ou traumatisme) dont je parle a été amplement traité par Fanon dont j’ai fait allusion via un lien un peu plus haut dans le texte. Analyse des séquelles de l’esclavage et de la colonisation sous l’angle sociologique, psychologique et psychiatrique.

      Répondre
  28. koodi

    A tous ceux qui ont lu cet article et qui l’ont commenté!

    Le traumatisme dont il est question dans ce récit ne se définit pas, c’est trop simple de parler de traumatisme ou de maladie mentale qui hanterais les noirs…Les noirs se détruisent entre eux sans aucune raison, se haïssent sans aucune raison…Il y a un souci de l’estime de soi et de l’autre…la peur de l’autre est le seul traumatisme auquel les noirs doivent faire face, afin de comprendre que c’est en mêlant la faiblesse et la force que l’obtiendrait la force. C’est ainsi que nous entendons « L’union fait la force » dans cette union il des faibles et des fort qui se mettent ensemble…Je ne veux pas ouvrir le débat autour de l’homosexualité…c’est une pratique qui ne fait parti de la culture (sexuelle) africaine. Nous copions à aveugle ce que nous voyons. Il est temps que les noirs se construisent une identité afin d’appréhender le lendemain avec toujours de l’espoir.

    Répondre
    1. abbumadikéra

      Vous au moins vous avez compris :
      car cet article ne met pas en relief les causes et minimise l’ennemi véritable du noir « après lui-même » .
      Cela me rappelle les théories sur l’esclavage selon lesquelles ce sont les noirs qui ont vendu des noirs aux blancs .
      Concernant les couples mixte là aussi il y a une généralité malsaine décrite par l’article : oui personne ne devrait être contre le métissage , mais on peut s’élever contre l’idéologie négricide de certains partisans du métissage , qui représentent l’axe majoritaire .

      Répondre
      1. Salman

        Tout a fait, les descendants d’esclavagistes dans certains coins pensent comme vous : il ne faut pas quand même altérer la race blanche par le métissage! Ils sont autant raisons que vous quand vous parlez de négricides. C est des gros racistes intolérants comme vous et pourtant ils sont blancs… Apparemment l homme noir et blanc se ressemble bien, c est simplement un être humain… Enfin, il est vrai que la théorie des noirs qui vendent des noirs aux blancs ne tient pas! Le blanc est tellement plus fort, supérieur aux noirs qu il n avait pas besoin d une quelconque complicite de quiconque……Relis quelques auteurs africains sur ce sujet, y en a pas mal qui sont pas vraiment d accord avec toi… A moins que tu me dises qu’ils sont manipulés par les blancs… Argument facile mais qui résume le niveau de ta réflexion!

        Répondre
  29. Presse

    En fait pour être honnête, et au risque de choquer, je ne pense pas que la couleur de peau soit un élément identitaire suffisamment fort pour obtenir une communauté soudée. La notion de communauté repose sur des valeurs fortes partagées entre plusieurs individus. Nos expériences et nos préoccupations sont sont trop disparates pour parler d’une véritable communauté noire. Effectivement en face il y a des personnes qui ne nous changent que sur la couleur de peau, ce qui est complétement stupide, mais étrangement nous pensons toujours pouvoir regrouper une communauté sur ce mm argument (le couleur de peau) qui ne repose pourtant sur aucune valeur, nous ne pouvons donc pas reprocher, en mon sens, que certains noirs ne se reconnaissent pas dans cette communauté virtuelle. Des personnages historique tels que Martin Luther King ou encore feux Nelson Mandela ont su rassembler des individus en une communauté pcq tous souffraient des mm maux (violences, injustices…) et avaient les même préoccupations et inspirations dans un pays et dans un moment donné. Bien entendu ils ont pu compter sur le soutien de tous les noirs dans le monde mais également sur celui de nombreux individus blancs. Pourquoi toujours vouloir mettre les gens dans des cases ? Une amie à moi, une russe, se bat pour le respect des droits des étrangers en Russie, elle est tout aussi que moi choquée et profondément touchée par les actes malveillants envers les étrangers et pourtant elle est bien plus active que moi sur le terrain. Nous partageons donc les mm préoccupations et avons de nombreux centre d’intérêts commun, devons nous choisir sa communauté en fonction de sa couleur de peau ? Prenons le cas alors de ce que certains appellent la communauté blanche, pouvez-vous réellement regrouper des russes et des espagnoles que tout oppose (culture, localisation…) sur la seule base de la couleur de peau ? Je ne pense pas, ils vous faudra trouver d’autres valeurs communes, et je pense que c’est la mm chose pour les blacks, la communauté black ne peut exister car elle ne partage pas de réelles valeurs communes et je pense que la couleur de peau n’est pas une valeur mais une caractéristique de l’homme. Quant à la solidarité légendaire des chinois dont on parle souvent il s’agit de solidarité entre individus venant de mm village, c’est eux qu’on retrouve le plus notamment en France,cela ne concerne pas toute l’Asie ni mm toute la chine, juste des individus provenant d’un mm village et partageant des expériences et des valeurs communes ! Pour conclure je pense que les points 1-2-3-6-7-10-11-12-14 et 15 concerne tout le monde et pas seulement les blacks, ça vaut également pour le point 13 car j’ai connu des jeunes qui souhaités qu’on les considère comme des noirs et passer tt leur temps uniquement avec des blacks. Le point 4 : qui est donc l’ennemi du noir ? peut etre n y en a t il pas tt simplement, la méchanceté et la connerie humaine n’a pas de couleur. Le point 5 : Diaboliser l’autre par peur,facilité ou ignorance c’est qq chose que l’on observe dans toutes les sociétés pas que chez les blacks (regarder la stratégie du FN en France). Voila c’était juste mon point de vue, un peu long je l’avoue lol !

    Répondre
  30. Mutumoukima

    je decouvres cet univers ouvert a l’universalité,si de la discussion jailli la lumière.Il va s’en dire que l’homme est un macrocosme dans sa diversité et microcosme dans sa singularité.la couleur de la peau c’est simplement beau et la couleur des yeux c’est pour l’art, et celle du sang nous rappel que nous sommes pareilles

    Répondre
  31. Nicole

    Pour ce qui est du fait de traîner avec des Blancs je ne suis pas d’accord. Je traîne avec beaucoup de Blancs à cause de mes études, non pas parce que je dénigre les Noirs, ce sont de vrais amis, et ils seraient franchement choqués si je leur annonçais que je pense qu’ils me considèrent comme la Black de service, ce qui n’est pas du tout vrai dans le cadre de notre relation.

    Répondre
    1. abbumadikéra

      Tout dépend de votre attitude ….
      si vous avez perruque et une connaissance de vous même qui se résume par des plats culinaires … votre constat reste relatif .

      Répondre
  32. Guizinho

    Quelques contreverités, mais de l’audace! Tu vises juste quand même juste sur bien des points. Voici un commentaire perso thèse par thèse:
    1) Presque juste, a un mot près, c’est le « PRINCIPAL ». « DES obstacles » aurait été la tournure se rapprochant le plus de la vérité
    2) Faux. Ce n’est pas une question « d’incapacité », c’est juste anthropologique et culturel, et les 2 ne s’expliquent malheureusement pas toujours.
    3) C’est vrai. La seule ambiguïté relève de la signification du « beaucoup », il aurait été intéressant d’en préciser la proportion (pas facile je sais!)
    4) Quelle extrapolation de ton pessimisme! Il y a un petit résidu de vrai, mais tu l’as transformé en état d’anarchie Hobbesien avec la « guerre de tous contre tous »
    5) Peu pertinent. Je te rassure, la crainte instinctive de l’étranger n’est pas le monopole du Noir, mais elle est consubstantielle à l’homme. D’ailleurs on voit bien qu’un blanc est souvent très bien accueilli en Afrique.
    6) Tu n’es pour une fois pas assez sévère: être un web activiste c’est encore une activité un tout petit peu citoyenne, ca prouve qu’on est un minimum mobilisé idéologiquement. Tu aurais surtout du dire « Au lieu de rêver d’habits de marque et de penser au nouvel album de Coupé Décalé… » , ca aurait été plus provoc’ et pas moins faux!
    7) Tu aurais du t’abstenir de l’écrire.
    8) Cette idée est malheureusement réelle, mais attention, elle reste toutefois marginale (le plus souvent par des FRANCAIS enfants d’immigrés vivant dans les milieux populaires)
    9) Juste!! Surtout nos illustres parents qui ont franchi la méditerranéenne sont envahis par ce fantasme!
    10) Pas sérieux, sauf si tu parles des Zairois (humour)
    11) Flou. C’est quoi la « reconnaissance »? Et la famille dans tout ca?
    12) Oui, passons…
    13) Si je comprends bien, pour mes amis blancs de longue date je ne suis qu’un noir de service? Les salauds ils vont payer! Néo, serait ce pas plutot un « symptome de ta maladie mentale » que tu as toi même souligné??
    14) Trop facile !!
    Concernant ton bonus, tu passes complètement à coté! Mais je pense que les commentaires précédents te l’ont suffisamment expliqué.
    Remarque : Tu sembles mettre dans un même pack tous les Noirs. Or même s’il existe des logiques transversales à tous les « pigmentés », il aurait été plus précis de distinguer les noirs africains aux noirs français, car ces 2 « catégories » se distinguent également sur bien des éléments.
    En somme, malgré quelques divergences, ton initiative est bien plus intéressante que tous les copiés-collés qu’on peut rencontrer un peu partout, car c’est effectivement ce genre de propos qui peuvent nous entrainer à la réflexion et donc nous pousser à la progression personnelle et collective, n’en déplaise aux oreilles sensibles! Au plaisir Morphéus, euh… Néo!

    Répondre
  33. guizinho

    Bah Néo, alors comme ça on retire la publication de mon post? (celui de mercredi 16 avril je crois, mais je ne me souviens plus sous quel pseudo je l’avais publié)
    Il n’y avait pourtant ni attaque ni injure. Il faut accepter la critique très cher, c’est grâce à cela qu’on s’élève non?
    Serait-ce là donc pas la 16e vérité cruelle que l’on refuse d’entendre?!
    Vous pouvez me répondre sur mon adresse mail o2saine@hotmail.com si le fait de parler en public vous dérange. j’espère avoir une réaction de votre part

    Répondre
  34. Caroleamelie

    Bel article mais 2 remarques.
    Le bonus concernant l’homophobie était-il bien utile ? Quid de la misogynie dont les conséquences délétères maintiennent beaucoup de femmes noires en esclavage psychologique voire physique ?
    Pourquoi l’allusion a la religion (chrétienne) ?
    Bref mon sentiment est que la mièvrerie est l’une des tares de l’humanité, en particulier des noirs qui vivent dans un rêve permanent !

    Répondre
  35. mila

    j’ai une histoire a vous raconter sur moi,j’ai était ou collège,
    et tout de suite j’avait plein d’amis que sa soient des noirs au blanc
    métisse ,tout ce passer bien ,
    puis à la deuxième année une autres africain et arriver ,je me suis dit super je ne vais plus être la seul noir dans la cantine et
    dans le bus, peut-être quelle est du même origine que moi ,breff
    pour moi il y’avait aucun problème,
    mais deviner pour elle si!!!!!! figuré-vous que mademoiselle ,
    à pas supporté que je soient plus regarder que elle, en gros tout de suite elle c’est senti en compétition avec moi ,elle devais surement ce dire pour quoi elle a plus d’amis que moi ,pourquoi tout le monde l’aime et pas moi ,au lieux de me voir comme une sœur ,comme quelqu’un qui a réussie a s’intègrer parmi les blanc , comme quelqu’un qui vit la même souffrance dans la vie parce que nous les noirs en doit ce battre 1000 fois plus que les autres , non elle ma vue tout de suit comme un ennemi ,comme sa concurrente à la quelle c’est natte doivent être mieux faite que les mienne exemple . breff cette fille et comme la plupart des noirs, jalouse incapable respecter les autres noirs ,toujours entrain de chercher si c’est fesse sont mieux, breff en ne se soutient pas entre nous ce comportement et lassent et mesquin c’est du n’ importe quoi, c’est triste cette mentalité de MERDE!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

    Répondre
  36. YAH

    L’africain n’est pas homophobe de nature, mais l’africain de tout temps craint sont créateur. L’homosexualité n’est pas africain. C’a vient des grec. L’homosexualité a été imposer au africain pendant l’esclavage et la colonisation. Nombreux sont les africains qui ont été violé de force pendant l’esclavage et la période colonisation des esprit. L’homme noir est le peuple élu de Dieu depuis la nuit des temps. Si le maître blanc était homosexuel il abusait de ses esclave mal. Demander au pigmee qu’elle était le nom donner au Européen avant l’arrivé des blancs sur le sol Africain : LE MONDE DES TÉNÈBRES. Les européen ont pervertie de nombreux africain, surtout dans leur église catholique. Ils violait les petits enfants, qui a leur tour, quand ils devenait grand faisait la même chose. Maudit soit l’homme blanc.

    Répondre
    1. Daniel

      C’est un membre de Boko Haram qui écrit ce genre d’insanités puantes ? Pour oser écrire que « l’homme noir est le peuple élu de Dieu » (ce qui exclut le reste du genre humain) il faut être aussi raciste qu’un nazi.Yah, vous êtes tellement raciste, homophobe et ignare qu’à côté de vous Jean-Marie Le Pen passerait presque pour une humaniste éclairé.

      Répondre
      1. Salman

        Non, c est juste un pauvre connard qui a le droit de s exprimer sur le net! Vive la liberté d expression même si ce n est que pour dire de la merde en boîte !!!

        Répondre
  37. kara

    C est très intéressant tout cela.Nous allons vers des temps ou le métissage résoudra bien des choses .L ADN en tout cas devrait être mis en veilleuse car pour avancer dans la vie c est devant qu’il faut regarder.Je souhaite a tous d’y parvenir
    Sur un autre sujet je déplore l homophobie de quelle couleur qu’elle soit.Culs serrés de toute espèce detendez vous, les heteros sont nombreux a pratiquer ce qui n est qu’ une figure sexuelle de plus et qui peut être une source de plaisir certaine si elle est tecniquement bien préparée et pratiqué par des personnes consentantes et sentimentalement attachées l une a l autre! Rien de dramatique la dedans Et personne ne vous force a pratiquer mais laissons a chacun la liberté de ses actes

    Répondre
  38. Melissa

    Bonjour !

    Je suis noire et j’aimerais vous dire que vous avez raison et tords à la fois !

    Il s’agit du syndrome de willie lynch! Allez-vous informé avant de dire des conneries de la sorte…. Dans ADN…?? et quoi encore si seulement vous saviez …j’en dirais pas plus

    Il s’agit des restants de l’esclavage physique que nous avons vécu. C’est une fome d’esclavage mentale qui nous reste en guise  »d’héritage » …. cette forme d’esclavage mentale nous apporte à nous diviser entre nous au lieu de nous unir…

    Brefff….. MERCI DE VOUS CULTIVER

    Bonne journée

    (désolé pour les fautes d’orthographes )

    Répondre
  39. Josué

    Salut Néo, j’aimerais avoir ton avis sur une question.

    En ce qui me concerne, je n’identifie pas les autres blancs comme des ennemis en eux mêmes, c’est plutôt la communauté blanche dans son intégralité qui me semble être l’ennemie de l’Afrique, car elle défend des intérêts qui nuisent directement aux noirs du continent. Comment pouvoir ressentir de la sympathie pour une race dont les dirigeants maltraitent chaque jour la votre ?
    ça ne m’empêche pas de traîner parfois avec des blancs et d’avoir des supers potes dont mon meilleur ami de l’autre côté, mais simplement quand je traite avec des blancs, je garde bien en vue que ce qui m’intéresse c’est de défendre à tous prix les intérêts de l’Afrique.
    Le reste n’a pas d’importance.

    Et comme tu le dis, pour eux, nous resterons les black de service tant qu’on aura pas développer le continent. Je vois pas comment on peut créer une amitié avec un groupe de pairs qui ne vous considèrent pas comme leurs égales.

    Donc pour moi, les blancs, c’est pour la rigolade et les sorties en boite pourquoi pas, si exceptionnellement ça va plus loin why not mais je garde bien en vue que mon peuple est la race noire et que c’est là que se trouve ma place.
    Faut pas se leurrer et dire qu’on vit dans le monde des bisounours, chaque race raconte à ses enfants qu’ils devront la défendre. Vous croyez que les blancs se disent quoi dans leur intimité ? Pareil pour les jaunes, les indous, etc. Réveillez vous les mecs, il y a une vraie compétition des nations (France/Europe ; Bénin/Afrique) et donc des races car l’un est lié à l’autre par pure coïncidence.

    Donc non, ne pas haïr tout le monde ça sert à rien, mais garder à l’esprit que les autres, c’est surtout pour réaliser des affaires économiques et politiques pour moi l’équilibre est là.

    Répondre
    1. Neo

      @Josué,

      J’avais écrit sur la question de l’amitié riches/pauvres il ya longtemps : http://immigrechoisi.com/peut-on-etre-meilleur-ami-avec-plus-riche-ou-plus-pauvre-que-soi/1245/

      J’ai quelques très bons amis blancs et beaucoup de très bons amis noirs. Au delà de toute considérations politique set idéologiques, les amis ce sont généralement les gens à qui on s’identifie facilement, et avec qui on « sent » qu’on partage une certaine destinée commune.

      Si ta préocupation première est le dévellopement de l’Afrique, il est normal que tes amis proches soient ceux qui partagent cette cause commune. Et bien sûr, on n’en trouve pas beaucoup en dehors de la communauté noire/africaine.

      Répondre
  40. gabrielle assemian

    Je viens seulement de voir ce commentaire et je suis entierement d’accord. Je me retrouve a sentir les meme choses que l’auteur mentionne sauf la jalousie. Je ne me mettrai jamais a empoisonner ma voisine parcequ’elle a reussi mais a force d’essayer d’ameliorer ma vie je me retrouve a vraiment detester les « noirs qui font honte » comme je les appelle.

    Répondre
  41. Rozly

    Beaucoup de vérité… Mais tous ces presque tout ces handicapes ne désignent que les noirs résidents dans des pays occidentaux… En Afrique, il n’y a personne pour traiter quelqu’un de negro ou blablabla du coup, le seul complexe observé, c’est qu’il veulent bien ressemblé a des blanc et bla et bla les Africains devraient arrêtés les jérémiades et commencer a se construire… Dans l’ensemble, bel article!

    Répondre
  42. Consterné

    Les noirs sont comme ceci, les noirs sont comme cela. Heureusement que les blancs sont parfaits. Pas étonnant que cet article soit français… Pour ceux qui prennent les noirs pour des animaux ou qui range des gens dans des « communautés » comme on entend dans vos journaux. Les noirs sont aussi des êtres humains tous différents, on ne vient pas d’un planète noirs, ou d’un pays qui s’appel la Noirie. En voyageant dans d’autre pays d’Europe j’ai compris que ce genre de réflexion est très française. Idem pour les noirs qui idéalise le français en dénigrant un autre noir pour « s’intégrer » il n’y a rien de plus crétin. Quand j’entend des blagues racistes ce qui me fait rire c’est le crétin qui le dit, car ça me rappel l’intelligence des blancs dans le film Case départ. Je suis français, et j’ai honte de l’être. Si je le suis c’est à cause de vos ancêtres, pour vous Napoléon suscite l’admiration la fierté, pour moi c’était un connard qui a légalisé et encouragé l’esclavage (période durant laquelle on été tués, torturés, violés, des enfants enlevés à leur famille) comparable à hitler. Oui je sais hitler à fait la même chose aux juifs c’est plus grave… Mais mais la différence entre les Allemands et les français, c’est que les Allemands ont honte de cette partie de l’histoire… Je vais bientôt quitter votre pays car je n’arrive pas à entrer dans votre moule en forme de négre. Mais je me réjouit de l’opinion du reste du monde sur les français. Restez fidèle à vous même, mais laissez les migrants parti de ce pays, s’il vous plait ils ne veulent pas rester. Pour ceux qui n’ont rien compris je vous conseil de regarder le reportage de canal+ « dans la peau d’un noir. » Pour finir je suis noir des Dom et je ne me reconnais ni moi ni ceux que je fréquente dans ce qui à été dit. C’est encore une fois de simples avis sans fondement, un moule à nègre de plus écris par un noir très français. Désolé mais j’en ai marre d’être jugé sur ma couleur de peau.

    Répondre
    1. Yeux de lynx

      Comparer Napoléon à Hitler est une ineptie que seul des individus profondément ignares et n’ayant aucune connaissance des faits historiques peuvent faire. En Europe Napoléon a été l’antithèse de Hitler : il a cherché à émanciper les Juifs et il se contentait de riposter aux attaques menées par les coalitions européennes. Faits facilement vérifiables dans n’importe quel livre d’histoire ou sur Wikipedia. Quant à l’esclavage, ce n’est pas lui qui l’à mis en place : la traite des noirs était aussi pratiquée par les Américains, les Anglais et aussi les Arabes, qui la pratiquaient d’ailleurs bien avant que les Européens ne s’y mettent à leur tour. Enfin, pour l »opinion du reste du monde sur les Français, le French bashing est la mode des imbéciles xénophobes.

      Répondre
      1. Mon dieu...

        Même si le post de consterné ne fait appel qu’à la haine et utilise la même rhétorique que le fn en faisant de belles généralités sous couvert de sociologie ( à deux balles…) Le tout enrobé de caca… Il n’en demeure pas moins que oui, Napoléon était un sacré connard qui a rétabli l esclavage en 1802 alors que la révolution l avait aboli en 1794. Donc ce personnage a une lourde responsabilité dans ce drame humain qui a entaché l histoire de France a jamais

        Répondre
    2. Mon dieu...

      Vu que t es des dom, va émigrer à sainte Lucie ou à Haïti, ça ne doit pas être loin de chez toi et la vie y est tellement mieux q en France. C est vrai que t as du avoir une vie trop difficile. Même un petit irakien de mossoul ne voudrait pas ta place si tu lui proposais! Et puis tu sais mais y a beaucoup de racistes dans les dom et pas que les blancs hein…la France a du bien éteindre sur vous en fait. Bande de kouffar va

      Répondre
  43. TEMYSTOKS

    si monsieur et dame vous aviez compris cela selon vous, alors faut pas généraliser tout.
    si vous connaissiez vraiment, je dis bien vraiment l’HISTOIRE D’ OÙ VOUS VENEZ ET COMMENT L’ON VOUS A FAÇONNÉ A ETRE COMME CELA. je pense votre manière de parler pourrait raisonnable. si vous condamnez les gens par ce que un individu vous a fait quelque chose, tenez plutôt un discours édifiant que ça.

    Répondre
  44. ninjazz

    D’accord sur l’ensemble…
    Mais considerer que TOUS les blancs considèrent les noirs qui réussissent comme un « negro » qui réussit…
    ça me semble faire partie de la paranioa qui fait penser que TOUS les blancs sont des racistes en puissance.

    Je rajouterai un autre point à ton article:
    -Le monde ne tourne pas qu’autour des noirs & blancs… Il faut arrêter de croire que ces 2 couleurs en sont le centre.

    Bien à toi.

    Répondre
    1. ADOUE

      Je vis en Seine-Saint Denis et y travaille , en contact quotidien avec des africains et je constate une chose ma ville et mon travail d’enseignante auprès d’enfants d’Afrique noire : de la violence incroyable dès 3 ans et une quasi-impossibilité à exercer normalement comme si la sensibilité avait été cassée dès le départ …J’ai pris la décision de démissionner bientôt

      Répondre
    2. isaac47

      Je pense que la question à toute sa place.Seulement la façon de l’aborder qui n’est pas à mon humble avis la bonne.Prenons l’exemple de deux footballeur qui jouent dans la même équipe.les deux n’ont n’y les même forces ni les même défauts.Donc l’un ne pourrais prendre la place de l’autre.Mais vu que l’objectif commun est de gagner,les deux travaillerons ensemble dans ce but la.Donc pour moi la vrai question est la suivante:
      « est ce que au fond noir et blanc veulent réellement s’assoir autour de la même table et bosser pour le même objectif d’égale à égale? »

      Répondre
  45. rom

    pourquoi vouloir que le monde ne soit fait qu a travers les yeux de l occident,il n est question que des blancs dans cette article,moi je trouves que ce ce que vous appelez ignorance qui font que nous gardions encore certaines valeurs.

    Répondre
    1. isaac47

      Je ne suis malheureusement pas d’accord avec toi.Il n’est pas de valeur présentable dans l’ignore .Un homme est déterminé par ces choix et de ce fait,ces choix ne sont optimal que lorsqu’il sont effectués en pleine conscience.C’est un grand voile devant les yeux que de ce dire que l’ignorance nous préserve.

      Répondre
  46. Leila

    Une femme de ménage noire m a emmerdé comme rarement personne dans ma vie. Elle m avait souvent manque de respect et j ai mis de la distance. Je subissais du harcèlement moral par des collègues en clan. Bref elle s est régale à ce moment là. Elle me pourrissait la vie de plus en plus. Un jour, elle me convoque « en bas » si j étais une femme. Je dis OK on y va. Juste avant elle me dit je sais à quelle heure tu finis et où tu habites..bref elle continue à ramasser les poubelles dans les bureaux. Moi je bosse. Repasse et me donne un coup dans le menton.plus tard, on se mets dessus et je la repousse comme il faut. Comme je m ecrasais pr pas faire d histoire, elle avait cru que j étais une victime. Bref on m encourage à porter plainte. Heureusement.elle s était absente une semaine en arrêt. Avait menti et eu trois itt. J ai appris qu elle m avait accuser d avoir dit sale noire ou dans le genre , ce que je n’ avais jamais fais ! Je me suis jamais battu Dieu merci. Cette m*** m a affiche dans mon boulot alors qu elle bossait dans une société sous traitante. Depuis et alors que j ai aussi des origines, je comprends les occidentaux qui sont fatigués des accusations de racisme. Oui c est exploité. Y a des tordus. J ai vu un noir responsable d un Franprix essayé de victimiser un ouvrier robeuh. Le mec essayait d éviter le truc. Bref tout ça pour dire que je comprends les Français qui deviennent racistes.vraiment. ça veut dire quoi de jouer les forts ..gueuler. pousser des cris de tarées pour que les gens lâchent l affaire ? Bref

    Répondre
  47. Leila

    J oubliais..elle n était pas descendu après avoir dit viens en bas..
    Elle l avait déjà fait à une nana auparavant. Et l avait insulte de sale esclave (la nana était antillaise).bref une personne très dangereuse qui emmerde et se fait passer pour une victime.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *