Sept bonnes raisons d'étudier en France

En ces débuts d’années coïncidant généralement avec l’ouverture des procédures d’inscription dans les universités étrangères, le choix d’un pays de destination, et même d’une université en particulier s’avère particulièrement crucial pour les étudiants africains qui envisagent de poursuivre leurs études à l’étranger. En effet, le choix de votre université, de votre pays de résidence, sera déterminant du déroulement de votre future carrière professionnelle. De mon expérience des systèmes éducatifs occidentaux, j’ai tiré quelques enseignements qui pourraient peut-être inspirer les futurs étudiants.

J’ai une admiration particulière du système éducatif français. De tous les systèmes occidentaux, il est celui que je connais le plus (ceci expliquant celà), et celui qui présente à mon avis le plus d’avantages pour un jeune étudiant d’Afrique. Voici donc pèle-mêle, sept bonnes raisons à avis, effectuer ses études en France.

1. La qualité et l’ouverture de son enseignement supérieur.

De longue tradition, l’enseignement français est accueillant. La France est le 3eme pays d’accueil d’étudiants étrangers, après les USA et le Royaume Uni. En France, il n’est fait aucune distinction entre les étudiants internationaux et les étudiants français : les exigences d’accès sont identiques, les diplômes délivrés sont les mêmes. la Loi française l’exige. La France, pays des droits de l’homme et du citoyen, rejette toute forme de discrimination. Tandis que dans beaucoup de pays les étudiants étrangers se voient appliquer des frais de scolarité différents, la France elle pratique l’égalité de traitement.

2. Les frais de scolarité sont un des moins élevés des pays développés.

Alors que les coûts de scolarité sont exorbitants dans les pays concurrents comme l’Angleterre ou le Canada, ils sont quasiment nuls en France. En France, l’université coûte environs 400 euros par an(soit moins de 300.000 FCFA), et ce quelle que soit l’université et quelle que soit la formation, contre dix fois plus aux USA. Ceci est dû au fait que la France consacre chaque année environ 20% de ses ressources à l’éducation nationale. L’état prends donc en charge la quasi totalité des coûts, et ce quelque soit le pays d’origine de l’étudiant.

3. Le problème de la langue ne se pose pas.

Je parle bien entendu pour ceux venant des pays d’Afrique francophone. Pas besoin de perdre un ou deux ans à apprendre la langue du pays avant de se lancer dans ses études.

4. La plupart des universités françaises reconnaissent les diplômes africains.

Même chose que précédemment. Ce sont les universités elles mêmes qui examinent les diplômes des candidats étrangers et décident si elles l’acceptent ou pas. Pas besoin donc de passer par des organismes traductions, ou des procédures d’équivalences pour faire reconnaitre ses diplômes.

5. Les diplômes français sont reconnus et appréciés partout; particulièrement en Afrique.

L’enseignement supérieur français est comme dans la plupart des pays développés, moderne et dynamique : il forme les acteurs dans le domaine des sciences, du management et de la culture. Les universités Françaises ont donc su inscrire leur noms dans les grandes avancées scientifiques et culturelles de l’humanité. De plus, la présence française à l’étranger est importante, particulièrement en Afrique à travers des entreprises comme Total, Orange, Bouygues, Bolloré… POur l’étudiant qui envisage de travailler sur le continent, avoir un diplôme français constitue indéniablement un atout majeur, puisqu’il est mieux connu et apprécié de ces multinationales présentes sur place.

6. Tout est fait pour faciliter le quotidien de l’étudiant africain.

En plus du cout relativement faible des études, les étudiants étrangers, au même titre que les français, bénéficient gratuitement de nombreux avantages sociaux tels que l’aide au logement, l’assurance maladie… D’autre part, la présence d’une forte communauté noire/africaine en France permet de se sentir moins dépaysé. On y trouve aisément de la nourriture, des restaurants, bars, boites de nuits et commerces africains.

7. la France est au cœur de l’Europe géographiquement, économiquement, et politiquement.

La France est aujourd’hui la 4ème puissance économique et le 2ème exportateur de services au monde. Avec l’Allemagne (1er exportateur), ce sont les moteur économique de l’Union Européenne. La France est idéalement placée pour découvrir l’Europe. Il est réellement facile en partant de Paris, de rejoindre de nombreuses métropoles européennes : Amsterdam, Londres, Berlin, Bruxelles, Barcelone, Munich ou Milan…

15 Commentaires Sept bonnes raisons d'étudier en France

  1. LUBERUS

    Etudier en France apporte-il un avantage aux Africains une fois entrés au pays?

    Je reçois souvent des étudiants qui souhaitent étudier aux USA ou en France. Bien sûre je fais tout ce qui est possible pour rendre leur requête réalisable, mais de plus en plus je souhaite mieux les orienter pour que leur décision de vivre et étudier à l’étranger ne soit pas une chimére et qu’effectivement ils puissent utiliser leur savoirs; non seulement à fin d’évoluer mais aussi pour partager leurs expériences et leurs nouvelles capacitées avec le reste de l’Afrique.

    Quel pays encouragent les étudiants étrangers à retourner partager leurs savoirs avec des aides, des bourses pour la création d’entreprise chez eux?

    Je penses qu’il faut d’avantage penser à cela lorsque l’on choisit d’aller étudier en Europe ou aux USA.

    Merci de répondre

    Répondre
    1. Jeanne Diasbiss

      Je suis une étudiante de terminale dans une école négalaise et j’ai toujours de très bonnes qualifications. Mon désir serait d’aller étudier en France la carrière de biologie. Où pourrais-je me renseigner avec détail de tout le nécessaire?
      Merci.

      Répondre
      1. Judith

        Il faut te renseigner auprès de l’ambassade de France de tn pays;ils te donneront ttes lesinfos.Il faut ty prendre le plus tot possible;en general d’ici Mars toutes les inscriptions seront closes.*Du courage

        Répondre
  2. Neo

    @ Luberus,

    C’est vrai qu’il faudrait penser plus souvent à la façon dont les connaissances acquises à l’étranger serviront une fois rentré en Afrique. Dans la plupart des cas malheureusement, le retour n’est envisagé que très tardivement.

    Pour les autres pays, je ne sais pas pas trop. Mais je sais que la France a un programme d’aide et d’assistance (financière, logistique…) pour les diplômés africains qui veulent rentrer monter un projet en Afrique.

    Voilà leur site internet : http://www.entrepreneurs-en-afrique.com/

    Répondre
  3. bilel

    Salut,

    je suis de la Tunisie,j’ai une maitrise en informatique appliquée à la gestion, et voulais terminer une mastère en France donc je cherche le procédures à suivre et combien a peut près ca coute et est ce que je peut travailler en même temps ? affin de faire un peut d’argent de poche pour mes dépenses?

    Merci.

    Répondre
  4. Serge

    salut,

    je suis du Camer et titulaire d’une Licence en sociologie après 2 années blanches. j’aimerais savoir dans quelles sont mes chances de poursuivre mes études en Master à l’étranger, mieux, quels pays pourront m’être facilement accessible?

    Merci.

    Répondre
  5. Neo

    @ Serge,

    Tous les pays te sont accessibles… si tu as un bon projet professionnel et si tu sais défendre ton dossier (expliquer par exemple ce que tu as fait pendant ces deux années blanches).

    Répondre
  6. carnage

    Salut,

    j’aimerais savoir dans quelle mesure il est possible d’envisager continuer en master en Europe avec une modeste moyenne de 10/20 obtenue en licence. Quels sont généralement les pays qui pourraient accepter ce type de cas?

    Merci.

    Répondre
  7. brejnev

    salut,
    Après un BTS en assistant manager au cned, je manifeste le desir de pour obtenir un master au ressources humaines dans une univerté française mais il me manque toute les informations necessaire pour pouvoir assouvir se desir qui m’anime.
    NB: jesuis du congo brazzaville notament à pointe noire je vous p^rie de me repondre par adresse mail.

    Répondre
  8. Sessi DETCHINLI

    Slt,
    Je suis Sessi DETCHINLI du Togo et j’ai déjà 26 ans avec un peu plus de 2 ans d’expérience professionnelle. Mais plus les années passent moins je suis heureux dans mon travail.
    Mon rêve le plus cher est de devenir enseignant, afin un grand enseignant. Mais je dois poursuivre mes études. Je suis titulaire d’une maîtrise en Finance et Contrôle de Gestion avec une mention passable ce que je n’ai jamais digéré parce que ce n’est pas juste et ce n’est pas vrai. Malgré les conditions d’études, je suis sûr et certain que je valais largement mieux. Ceci m’a tellement découragé que je dis qu’il ne peut plus exister de bourse pour moi. Aujourd’hui, j’aimerais bien savoir si j’ai des chances de réaliser mon rêve?
    Je travail dans une ONG Humanitaire allemande et je parle le francais, l’anglais et évidemment l’allemand.
    Je me remets à vous en espérant que votre connaissance me sera salutaire et qu’un de ces jours, je reviendrai dans mon pays et transmettre ce que j’aurai appris.
    Sincèrement,
    Sessi DETCHINLI.

    Répondre
  9. SDL

    Lol a toutes les questions de gaou … pr vous répondre à tous en mm temps, quels que soient vos projets sur la France ou ailleurs, il faut s’addresser à l’ambassade ou au centre culturel francais (américain …) de votre pays…

    Répondre
  10. Manix

    Salut je suis angolais je parle portugais mais j’ai quelques notions de la langue française j’aimerais bien aller en Europe continuer mes études alors où d’après vous je peux aller étudier au Portugal ou en France ?? Et pourquoi ? Merci d’avance pour votre réponse

    Répondre
  11. Maria Fernanda

    Bonjour je suis mexicaine et je vais bientot partir à Lille suivre des études de Droit, question quel est le climat au mois de septembre? Comment sont les cours? et est-ce que je peux louer des vélos dans la ville pour aller à l’université?
    Merci de repondre

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *