Tout ce que les riches enseignent à leurs enfants à propos de l'argent…et que les pauvres ignorent.

Robert Kiyosaki est devenu célèbre pour avoir écrit « Rich dad, poor dad » (traduction « Père riche, père pauvre : Tout ce que les parents riches enseignent à leurs enfants à propos de la valeur de l’argent…et que les pauvres ne font pas »).
Son livre est rapidement devenu un best seller et est d’ailleurs toujours très bien vendu actuellement.

Il existe des écoles de commerce, de comptabilité, d’économie … mais il n’existe pas d’écoles pour apprendre à gérer son argent, ni à organiser sa vie. Robert Kiyosaki proclame que le manque d’éducation dans ce domaine peut s’avérer très douloureux dans une vie. Il incite donc tout le monde à s’éduquer en matière d’argent : comprendre ce que c’est, comment cela fonctionne, comment en faire, et comment mieux le dépenser.

Leçon No 1 : Les riches ne travaillent pas pour de l’argent.

La plupart d’entre nous sommes motivés dans nos actes par deux types d’émotions : la peur (de l’échec, de la maladie, du chômage, de la mort, etc..) et le désir ( d’amour, d’argent, de sécurité, de biens matériels…). Et ce sont ces deux sentiments qui commandent toute notre vie. Par peur du chômage on fait de longues études, par peur de se retrouver dans le besoin on travaille toute sa vie et on court après l’argent; bref on se lance tête baissée dans ce qu’il appelle la « rat race ». C’est à dire le cercle vicieux de la poursuite d’objectifs inatteignables, la condamnation à travailler toute sa vie pour les autres (son patron, l’Etat, sa banque, son bailleur, ses enfants…).

Apprends à utiliser tes émotions pour penser, au lieu de penser avec tes émotions. Un travail, une aide financière, ne sont que des des solutions temporaires à des problèmes de long terme. Alors, au lieu d’échanger ton temps contre de l’argent, travailles gratuitement, travaille pour apprendre, pour développer ton cerveau. Une fois que tu aura acquis l’intelligence, tu pourras voir les opportunités que les autres ratent parce qu’ils sont motivés par la peur. Les pauvres lorsqu’ils travaillent, restent focalisés sur leurs fiches de paie, sur le montant qui leur sera versé à la fin du mois. C’est tout ce qui les intéresse…et c’est tout ce qu’ils obtiennent.

Leçon No 2 : Acquiert la culture financière.

Dans la vie, le plus important ce n’est pas combien tu gagnes, mais c’est combien tu gardes. L’argent sans une bonne culture financière, c’est de l’argent vite parti…. Si tu veux devenir riche, tu dois apprendre à acquérir l’intelligence financière. Tu dois savoir ce que c’est qu’un bilan, un compte de résultats, connaitre la différence entre un actif et un passif. Cette connaissance est capitale, car elle constitue la différence fondamentale entre les riches et les pauvres. Les riches possèdent des actifs, tandis que les pauvres possèdent les passifs.

Leçon No 3 : Penses à ton propre business.

Il existe une grande différence entre ton métier, et ton business. La perception de cette différence est toute aussi capitale. L’exemple le plus évident, est celui de la franchise de fast-food Mc Donalds. Quel est le véritable métier de Mc Donald? La plupart d’entre vous dirait « la restauration rapide », ou « les Hamburgers ». La plupart d’entre vous ne voit qu’une franchise de restaurants servant à bas prix des menus hamburgers – frites – coca, graisseux et plein de cholestérol. Pourtant, voilà ce que Ray Kroc, le fondateur de la chaine, disait lui-même à des étudiants dans une école de Management il y quelques années:

« We are not basically in the food business. We are in the real estate business…We are in the real estate business. The only reason we sell hamburgers is because they are the greatest producer of revenue from which our tenants can pay us rent. »

Hé oui! Parce que le véritable business de Mc Donald c’est l’immobilier. Vous n’avez jamais remarqué que les Mc do étaient toujours implantés dans les meilleurs emplacements possibles des villes ou des centres commerciaux? Parce que investir dans l’immobilier rapporte plus que la restauration le critère le plus important pour Mc donald c’est l’emplacement. De la même manière, Les riches s’intéressent principalement à leur bilan (notamment à la colonne des actifs) tandis que les pauvres s’intéressent à leur compte de résultat (leur fiche de paie). Tu dis tout le temps « je voudrais une augmentation », « je voudrais une promotion », « je vais aller faire une formation; comme ça je pourrais avoir un meilleur boulot »… Tu passes ainsi ton temps à penser au business de quelqu’un d’autre, et à rendre cette personne encore plus riche. Un papa pauvre dira à sont fils « il faut faire des études; comme ça tu trouveras un bon poste bien payé dans une bonne entreprise demain ». Le papa riche quand à lui riche dit à son fils « fais des études, afin d’étudier quelle entreprise pourra posséder demain et afin de rencontrer des gens intelligents que tu pourra embaucher ».

Leçon No 4 : L’histoire des taxes et le pouvoir des grands entreprises.

Les riches ne payent pas de taxes ni d’impôts. Ce sont les classes moyennes et les pauvres qui le font. Les Gouvernements et les entreprises privées ont des vues différentes sur la gestion. N’avez vous pas remarqué que les Etats semblent toujours manquer d’argent? En effet, la politique du gouvernement est d’éviter d’avoir un excès de liquidités. Un fonctionnaire dois à tout prix dépenser le budget (jamais suffisant) qui lui est alloué, sous peine de voir ce dernier réduit lors du prochain vote du budget. Cette façon de fonctionner n’est pas efficiente, car elle génère des besoins infinis. Le fonctionnaire passe son temps à réfléchir à comment dépenser de l’argent et comment faire que son budget soit augmenté, tandis que le business man fais le contraire : il réfléchit à comment économiser. Dans le business, tu es récompensé quand tu détiens beaucoup de cash. Une Société c’est juste un document légal, qui crée un « corps » virtuel sans âme. Une Société n’est pas une personne physique. c’est pour cette raison que c’est l’un des moyens privilégiées employé par les riches pour éviter de payer des taxes : constituer des sociétés, des holding. Les bénéfices des sociétés sont moins taxés que les revenus individuels des personnes. De ce fait, les riches ont tout intérêt à rentrer au Capital de sociétés, où leurs bénéfices seront en grande partie réinvestis dans la société, et par conséquent moins taxés.  De plus, certaines entreprises peuvent acheter ou importer du matériel en payant peu d’impôts sur celles-ci.

Leçon 5 : Les riches créent de l’argent à partir de rien.

L’argent n’est pas quelque chose de réel. Pour réussir dans le vrai monde, au delà des études, il faut d’autres compétences qui elles comptent beaucoup plus que les résultats scolaires : il s’agit de l’audace, et de l’imagination. Tu dois apprendre à utiliser ton cerveau pour acquérir l’intelligence financière, pour résoudre tes problèmes. L’intelligence financière c’est simplement avoir plus d’options. Si les opportunités de la vie ne viennent pas à toi, quels autres moyens disposes-tu pour aller vers les opportunités et améliorer ta situation? Si une opportunité se présente à toi et que tu n’as pas d’argent, et que personne ne peux t’en prêter, comment peux tu faire pour profiter quand même de cette opportunité? C’est ça l’intelligence financière. C’est ton degré de créativité pour résoudre des problèmes financiers. Les pauvres eux, ne connaissent qu’un moyen : travailler plus et épargner, ou emprunter. Les riches et les personnes financièrement intelligentes possèdent trois talents inportants :

– Celui de détecter les opportunités que tout le monde a raté. Ils voient avec leur esprit ce que les autres ratent avec leurs yeux. Là où les autres voient « difficultés », ils voient « opportunité ».

– Celui de trouver de l’argent par d’autres moyens. Tandis que la plupart des gens vont emprunter à la banque où des connaissances, les riches savent obtenir de l’argent d’autres façons.

– Celui de savoir s’entourer. Les riches s’entourent toujours de personnes intelligentes et compétentes. Les personnes intelligences sont celles qui recrutent ou travaillent toujours avec des personnes plus intelligentes qu’elles. Les personnes intelligentes et créatives stimulent ta propre créativité. Donc tu as tout intérêt à choisir tes collaborateurs avec soin.

Bien sur, dans tout, il y a toujours un risque. Mais existe deux attitudes face au risque. Certaines personnes essayent juste d’éviter les risques au maximum (par peur), tandis que d’autres apprennent surtout à « gérer » les risques. Tu peux aisément deviner ceux qui réussissent le plus. Le mot risque fait partie du vocabulaire des gens qui réussissent, de même que le mot échec.

Leçon 6 : Travailles pour apprendre; ne travaille pas pour l’argent.

Avoir du talent ne suffit pas dans la vie. Il y a une théorie très populaire en Management qui dit « les employés travaillent juste assez dur pour ne pas se faire renvoyer, et les patrons les payent juste assez bien pour qu’ils ne démissionnent pas ». Le monde est rempli de gens très talentueux, mais également très pauvres.  Ils se focalisent sur la conception des meilleurs produits, sur l’acquisition des meilleurs compétences techniques dans des domaines pointus, mais oublient d’apprendre à se valoriser ou se vendre eux même. Je te conseille de passer juste une année à apprendre les métiers de la vente, ou à faire une formation en commerce. Même si tu n’es pas payé, tu amélioreras tes aptitudes en négociation et en communication : et ça , ça n’a pas de prix. Quand tu choisis donc un travail, oublie un peu de penser à combien tu va être payé, mais demandes-toi ce que ce travail t’apportera intellectuellement.

« If you want to go somewhere, it is best to find someone who has already been there. »

Robert Kiyosaki

5 Commentaires Tout ce que les riches enseignent à leurs enfants à propos de l'argent…et que les pauvres ignorent.

  1. Davy - Ton WebMarketing

    Excellent résumé!! Même si ce livre n’est pas très profond, il est direct et plein de bon sens. Et ça en fait un de mes préféré! C’est clairement l’un des meilleurs livres, qui nous aident à sortir de notre prison, créée par notre éducation. Ce qui est logique, car nos parents n’avaient aucune idée de ces concepts. Et donc par héritage nous non plus. Et ce livre (comme tous les autres de Kyosaki d’ailleurs), te fais découvrir une autre vision de la vie. Merci de m’avoir fait relire ces quelques concepts ! 🙂

    Répondre
  2. xamopo

    c’est toute la différence entre vouloir être riche absolument et vivre pour être heureux. perso, je ne suis pas riche mais je gère avec ce que je gagne. Le plus important, c’est d’être cool et apprendre à mes enfants à vivre pour le bonheur. Du cout, je ne suis pas sur- endetté, je n’ai pas de crédit et, surtout, je suis patient. L’argent ne tombe pas du ciel et c’est, pour moi, comme une bouteille. Si j’ai une bouteille à boire par jour, je n’en boirai pas 2. etc…

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *