Leçons de vie que nous enseigne la Série “Game of Throne”

Regarder une bonne série est toujours pour moi un pur plaisir pour l’esprit. La série fantastique « Game of Thrones » qui vient de s’achever, est de celles-là que j’ai adorée, même si j’ai trouvé comme la plupart des fans que la dernière saison a été bâclée. C’est une serie riche de rebondissements incroyables, de petits et grands moments comme j’en ai rarement vu à la télévision. En ce qui concerne l’écriture, l’auteur George R. R. Martin et les directeurs de la série David Benioff et D. B. Weiss ont réussi à l’exploit de créer un mélange unique de philosophies profondes, d’humour plein d’esprit, et de sarcasmes. Bien que la série soit d’un niveau élevé de cynisme et de violence, elle n’en demeure pas moins remplie de leçons de vie et se distingue particulièrement par ce désir de dévoiler l’hypocrisie telle qu’elle est, ainsi que l’écart entre les idéaux moraux de la société et la réalité. Voici à mon avis quelques leçons que j’ai pu retenir de cette série.

Sur l’estime de soi

     » Laisse moi te donner un conseil petit bâtard! N’oublie jamais ce que tu es, car le monde lui ne l’oubliera pas. Fais-t’en une armure, et nul ne pourra l’utiliser pour te blesser. » Tyrion Lannister

Cette scène a lieu dès le premier épisode de la série, et en est un des moments emblématiques. Lors de la première rencontre entre Tyrion présenté comme un nain laid, accro aux bordels, sans intérêt pour le reste du monde ; et Jon Snow, fils bâtard d’un des personnages centraux de la série. Tyrion appelle Jon « bâtard », ce qui le blesse profondément. Voyant sa peine, Tyrion lui sortira la réplique précédente. Et quand Jon lui demandera ce qu’il en sait sur le fait d’être un bâtard, Tyrion lui répondra du tact au tact « Tous les nains sont des bâtards aux yeux de leur père ». Cette scène plante le décor et montre immédiatement la profondeur de caractère de Tyrion. Tous deux deviendront au fil du temps des personnages centraux de la série.

Sur le sens du devoir et l’honneur

« L’homme qui prononce la sentence doit tenir l’épée et l’excécuter. Si tu t’arroges la vie d’un homme, tu lui dois de le regarder dans les yeux et d’écouter ses derniers mots. Si cela t’est insupportable, alors peut-être ne mérite-t-il pas de mourir. » Ned Stark

Cette citation résume à elle seule le personnage de Ned Stark. Ned était l’un des plus grands personnages de la série, avec un sens élevé de l’honneur, du devoir et de la justice. Dans l’épisode pilote, son personnage est immédiatement posé avec cette leçon enseignée à son fils Bran. Il nous rappelle qu’aucun leader ne devrait donner un ordre ou prendre une décision qu’il ne peut exécuter lui-même. Cela rattache l’individu à ses choix – si vous condamnez quelqu’un à la peine de mort, assurez vous d’être sûr que c’est la bonne solution et soyez capable de tuer cet homme vous-même.

« L’heure de la mort est la seule où un Homme puisse se montrer réellement brave. » Ned Stark

« Je ne vais pas prêter un serment que je ne peux pas honorer. Quand trop de gens font de fausses promesses, les mots cessent d’avoir un sens. » John Snow

Sur le pouvoir et l’art de gouverner

« Les rois n’ont pas d’amis, seulement des sujets et des ennemis. » Stannis Baratheon

“Tout homme qui a besoin de dire “je suis le roi”, n’est pas un vrai roi.” Tywin Lannister

“C’est difficile de remettre une laisse à un chien une fois qu’on lui a posé une couronne sur la tête.” Tyrion Lannister à Joffrey Lannister

« Quand tes ennemis te défient, ton devoir est de leur servir du fer et du feu. Mais, lorsqu’ils tombent à genoux, ton devoir est de les aider à se relever. Autrement, personne ne consentira jamais à ployer le genou devant toi. » Tywin Lannister

« Le pouvoir réside là où les gens se le figurent. Ce n’est plus ni moins qu’une illusion. Une ombre sur le mur, mais les ombres peuvent tuer. Et un tout petit homme projette souvent une ombre démesurée. «  Lord Varys

« Arrangez-vous toujours pour embrouiller vos adversaires. S’ils ne savent jamais avec certitude qui vous êtes ou ce que vous voulez, ils sont incapables de concevoir ce que vous risquez de faire le coup d’après. La meilleure façon, parfois, de les déconcerter consiste à accomplir des gestes qui n’ont aucun but, voire même à paraître œuvrer contre vos propres intérêts. »  Petyr « Littlefinger » Baelish

« Démence et grandeur sont les deux faces d’une même pièce. Chaque fois que naît un nouveau Taygarien, les dieux lancent la pièce en l’air, et le monde retient son souffle en se demandant sur quel côté elle va bien pouvoir tomber. » Barristan Selmy

Sur la peur

« La peur est la plus tranchante de toutes les épées. Qui a peur de perdre a déjà perdu. » Leçons de Syrio Forel à Arya Stark

Sur l’amour

« L’amour est un poison. Un poison certes délicieux, mais qui n’en est pas moins mortel. » Cersei Lannister

« Plus il y a de gens que tu aimes, plus vulnerable tu es. » Cersei Lannister

« La naissance de l’amour c’est la mort du devoir »  Maitre Aemon à John Snow

« Les gens se prétendent volontiers affamés de vérité, mais ils la trouvent rarement à leur goût lorsqu’on la leur sert. » Jaime Lannister

Sur le cynisme

“Il n’y a qu’un seul enfer … Celui où nous vivons.” Melisandre

« Un type qui ne voit rien n’a que faire de ses yeux. Arrachez-les-lui et donnez-les au suivant en l’avertissant qu’avec un peu de chance quatre vaudront mieux que deux… Mais que, dans le cas contraire, son successeur en aura six. » Gregor Clegane

« L’argent achète le silence d’un homme pour un temps. Un coup de poignard dans le cœur l’achète pour toujours. » Peter “Littlefinger” Baelish

« Si tu perds ton temps à essayer de te faire aimer des gens, alors tu finiras par etre le mort le plus aimé de la ville. » Bron

« Nous maudissons la pluie quand elle nous tombe sur la tête et pourtant, sans elle, nous mourrions de faim. Le monde a besoin de pluie… Et d’esclaves. Vous grimacez, mais c’est la vérité. Prenez Qarth. Dans les arts, la musique, la magie, le commerce, tout ce qui nous permet de surpasser l’animal, Qarth trône au-dessus du reste de l’humanité, comme vous trônez au sommet de cette pyramide… Mais, à la base, plutôt que sur des briques, la magnificence qu’est la Reine des Cités repose sur des dos d’esclaves. Demandez-vous : si tous les hommes doivent gratter le sol pour se nourrir, comment il pourra y en avoir un qui lèvera les yeux et contemplera les étoiles ? Si chacun de nous doit se rompre l’échine à construire un galetas, qui élèvera des temples afin de glorifier les dieux ? Pour que certains atteignent à la grandeur, d’autres doivent connaître l’esclavage. » Xaro Xhoan Daxos

Sandor Clegane : Les dieux, s’il en existe, créent les brebis pour que les loups mangent du mouton, et ils créent les faibles pour que s’en amusent les forts.
Sansa Stark : Les véritables chevaliers protègent les faibles.
Sandor Clegane : Il n’y a pas de véritables chevaliers, pas plus qu’il n’y a de dieux. Si tu n’es pas capable de te protéger toi-même, crève et cesse d’encombrer le passage à ceux qui le sont. L’acier qui tranche et les bras costauds gouvernent ce monde : hors de cela, tu te goberges d’illusions.
Sansa Stark : Vous êtes ignoble.
Sandor Clegane : Je suis honnête. C’est le monde qui est ignoble.

Sandor Clegane : Vous n’allez pas guérir, vous savez ?
Inconnu : Oui, je sais, je sais.
Arya Stark : Alors pourquoi vous accrocher ?
Inconnu : Question… d’habitude.
Arya Stark : La solution c’est… le néant. Le néant est la délivrance de ce monde.
Inconnu : Je suis d’accord avec toi fillette. Le néant est mieux que la vie. Mieux que la souffrance.
Arya Stark : Non. Le néant n’est pas mieux que quoi que ce soit, ni pire. Le néant c’est juste… le néant.

2 Commentaires Leçons de vie que nous enseigne la Série “Game of Throne”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *