Tout est une question d’attitude!

Devant un même problème, pourquoi une personne se décourage immédiatement alors qu’une autre l’aborde comme un défi qui le motive? Même si le problème n’est pas impossible et que la première personne a autant la capacité de réussir que la deuxième.

Encore dernièrement, j’ai croisé des gens avec une vision négative. Avant même d’essayer, ils se mettent des barrières psychologiques. J’aime bien l’exemple du mur devant soi. Avec une attitude négative, on se dit :

– Ah non, je ne serai pas capable de monter ce mur. Il est bien trop haut.

Pourtant, certaines personnes, pas plus brillantes que les autres, voient les défis d’un autre œil :

– Wouah, il est haut ce mur, comment vais-je passer par-dessus?

Et hop, ils essaient n’importent quoi pour grimper ce mur, mais ils essaient. Et s’ils ne réussissent pas, la déception est minimisée par la satisfaction d’avoir essayé.

On me parle d’échecs alors que ce ne sont pas des échecs, mais des apprentissages. J’aime bien l’idée qui dit que pour augmenter son taux de réussite, il faut doubler son taux d’échecs. Comme le disent les Shadocks, Ce n’est qu’en essayant continuellement que l’on finit par réussir…. En d’autres termes… Plus ça rate et plus on a de chances que ça marche…

Bref, comme je le dis souvent, c’est dans la tête que ça se passe. Je ne dis pas que tout est facile, mais l’attitude devant le défi fait une énorme différence. Demandez aux athlètes. Et vous, quelle attitude avez-vous?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *