Tous les noirs ne devraient pas écouter Kemi Seba

new-black-panthers-party

Membres des New black panther party los d’une manif a Los Angeles (c) Kevork Djansezian/Getty Images

Quelques personnes m’ont mainte fois demandé ce que je pensais de kemi Seba. Le premier constat est que ceux qui me posent la question sont toujours soit des caribéens (antillais, Haitiens…)  soit des noirs de la diaspora (nés et élevés en Occident mais de parents d’origine africains). Cela en dit suffisamment sur son public.

Le message de Kemi Seba aux noirs de la diaspora (et enfants d’immigrés) est simple :

– Si vous n’aimez pas votre pays d’adoption, au lieu de vous victimiser et réclamer l’acceptation, retournez en Afrique où vous serez beaucoup plus utiles et acceptés.

– Si vous vous plaisez dans votre pays d’adoption, restez-y chez vos maitres! Chacun chez soi et les hippopotames seront bien gardés.

Mais je trouve son discours dangereux pour les noirs de France. Surtout ces noirs en mal être identitaires auquel il s’adresse. Ce que Kemi Seba omet de prendre en compte c’est qu’immigrer dans un sens comme dans l’autre, n’est pas une sinécure. Pour un immigré récent comme moi qui n’a aucune attache en France, c’est relativement facile. Moi et ceux qui me ressemblent connaissons déjà plus ou moins l’Afrique qui nous a vu naître et grandir. Nous avons émigré par choix, pour « apprendre », et la question du retour va de soi. Mais pour un carribéen ou un noir né et ayant vécu toute sa vie en Occident, quitter sa zone de confort pour partir à l’aventure sur un continent/un pays qui lui est totalement étranger, fut-ce celui de ses aieux, n’est pas une décision à prendre en claquement de doigts. Il ne suffit pas de se rendre quelques semaines par an en Afrique ou de lire quelques livres panafricanistes pour se prétendre Africain ou détenir les solutions aux problèmes de l’Afrique. Choisir de son vivant de s’installer en permanence dans un nouveau pays, y trouver sa place parmi les locaux, trouver un travail, se faire des amis, demande du temps de l’énergie, et de la réflexion. Et la pire décision serait de choisir de partir (ou rester) pour les mauvaises raisons.

Je trouve le message de cet « activiste » nocif pour les noirs de la diaspora à plusieurs niveaux.

Sur le fond :

L’Afrique ne peut pas s’unir autour de la race comme le voudrait kémi seba, comme l’Europe ne pourrais s’unir autour de la race blanche … Comme je l’avais déjà dit dans un précédent article sur le communautarisme, il peut m’arriver de me sentir plus proche d’un Juif que d’un Sénégalais.

L’expression « peuple noir » qu’affectionne le bonhomme est une belle utopie et il faut vraiment être soit un illuminé, soit un étranger ignorant tout des spécificités des peuples africains pour prôner un tel discours.

Je n’aime pas cette vision simplificatrice et manichéenne des élites impérialistes mondialisées contre les peuples si « unis avant les invasions diverses ». je n’aime pas cette façon de tout mélanger : théories conspirationnistes, complot sionistes, etc…

Sur la forme :

Je n’aime pas les hystéries verbales qui caractérisent parfois le vocabulaire de certains penseurs soi-disant dissidents (sodomites, babylone, leucodermes…). Certains sont séduits par les diarrhées verbales et l’agressivité qui donnent une impression de pouvoir et un semblant de leadership. Ce n’est pas mon cas.

Finalement, en limitant son concept de supra négritude à une réponse de noir à une idéologie coloniale blanche occidentale, Kemi seba tombe dans son propre piège qui consiste à faire exister le Noir uniquement vis à vis du Blanc, de l’Occident. Il enferme les noirs de France et des Antilles dans une prison idéologique qui contribue à les maintenir dans le statut de « français de seconde zone » ( et traitant ceux qui essayent d’avoir une vie intégrée normale de bounty, d’aliénés, de marionnettes  ou de vendus). En vociférant haut et fort que les noirs sont les « salopes » de l’humanité, il ne fait qu’attirer à lui ces désoeuvrés de la vie qui constituent son fond de commerce.Ces derniers trouvent dans ce pseudo-activisme un moyen de compenser leur « inutilité » dans la société qui les accueille, à travers un langage auto-glorifiant (afro insolence, supranégritude…).

Dénoncer le post-colonialisme, l’emprise de la France sur le continent africain, l’impérialisme dominateur, promouvoir le panafricanisme, etc, c’est bien beau. C’est un discours politique qu’ont peut entendre, qu’on soit d’accord ou non. Mais concrètement, je ne pense pas que ça fasse avancer le schmilblick. Çà ne représente rien pour les millions d’africains qui crèvent la dalle en Afrique, et ça ne signifie rien non plus pour les millions d’africains de Lagos, Douala ou Johannesburg qui se sortent les doigts du cul, créent, innovent, bossent, et s’enrichissent (dans tous les sens du terme) en regardant vers Dubai, l’Occident, la Chine, L’inde, ou le Brésil. ça ne donnera pas du travail à ces milliers de jeunes de banlieue parisienne qui vivent en marge de la société et subsistent d’aides sociales en attendant un hypothétique emploi.

Ce dont les noirs de la diaspora (à qui il s’adresse) ont besoin, c’est de s’intégrer et REUSSIR à devenir des ACTEURS (plutôt que des spectateurs) dans les sociétés qui les accueillent sans oublier d’où ils viennent.

Ce dont les noirs d’Afrique ont besoin c’est du SAVOIR et des capitaux pour transformer leur silicium en composants électroniques.

Un assisté restera un assisté où qu’il soit. Un challenger sera challenger où qu’il soit. Peu importe où tu es, ce qui compte c’est comment tu te perçois. Tout le reste n’est que du bla bla… Comme on dit en Afrique, le chien aboie, la caravane passe.

65 Commentaires Tous les noirs ne devraient pas écouter Kemi Seba

  1. atalakou

    Encore un qui n’a pas pris la peine de lire le bouquin. Vous restez sur des dires de 2006 voir 2008, Cet homme qui est Kémi Séba fait parti d’une variable parmi tant d’autres, non pas essentialiste comme vous le démontrez ( ce que vous critiquez, c’est ce que vous êtes dans le fond). Si vous aviez pris la peine de lire son livre, ou d’écouter son discours nouveau ( les hommes ne restent pas figés et encore heureux ils évoluent, c’est un processus normal car nous nulle n’est parfait et se targuer du contraire car nous avons tous dans cadavres qui trainent dans nos placards d’une manière ou d’une autre), il est alter-mondialiste aujourd’hui. le titre « supra négritude » va au dela du noir, il tends la main à tout ceux qui subissent les revers de la mondialisation. Selon moi votre grille de lecture a le droit d’être écouter, tout comme celui de Kémi Séba question de cohérence. Notre plus grand tort à tous c’est qu’on a du mal à concevoir le monde autrement que le notre qui n’est pas de tout repos. Je préfère quelqu’un comme lui qui provoque sorte d’émulation que vous jugez comme un excrément. Certains diront qu’ils nous fait du mal, oui je suis d’accord avec eux car il remet en question le petit biftek qu’une minorité de personnes nous donnent et que nous ne voulons pas lacher. Cependant, votre papier est bien écrit et bien construit, continuez dans ce sens. Merci

    Répondre
    1. Neo

      Certe je n’ai pas lu le bouquin. Mais ses interviews et les prises de paroles publiques suffisent à se faire un avis sur le personnage.

      Et si j’ai volontairement omis de parler de ses activités sur la période 2002-2010, c’est justement parce que je sais qu’il a évolué. Mais il reste dans la catégorie des fascistes anti-progressistes. C’est un leurre que de se réclamer du mouvement alter-mondialiste quand on s’inspire des idées d’extrême droite.

      L’histoire l’a enseigné: les véritables indépendantistes progressistes (comme Che Guevara ou Thomas Sankara ou plus récement Hugo Chavez par exemple) furent pour l’essentiel des gens de gauche ou d’extrême gauche et inspirés par l’idéologie marxiste; tandis que l’extrême droite n’a généré au cours de l’histoire que des partis racistes et haineux prônant tantot la suprématie Blanche (tels que le Ku Klux Klan américain, les Nazis, le Parti national purifié sud-africain qui instaura l’apartheid), tantôt la suprématie noire (Nation of Islam aux USA, le ZANU au Zimbabwe, la Tribu Ka en France dont kemi seba fut le fondateur).

      Les véritables activistes et leaders ne prônent pas un discours de « supra » ou « super » quoique ce soit….

      Répondre
      1. mami wata

        N’importe quoi. Tu répètes bêtement comme un ane ce que les occidentaux t’ont inculqué sans réfléchir.
        Pour toi tt mouvement communautaire se rattache à l’extrême droite.
        Comment peux tu mettre le KKK et la Nation of Islam ?? Mais tu réfléchis ?? Elle a eu un tel contrecarrer le racisme virulent que subissaient les noirs ( et cela même ds la religion chrétienne ) . Leur discours était radical, mais était en total réponse à leur milieu de vie . Heureusement que des mouvement tels ont existé dans ses circonstances !!
        Je suis dsl mais tendre l’autre joue c’est la philosophie des faibles.
        Le ZANU pfff quand tu sais ds quel conditions on VOLE les noirs de leur terres pour les donner aux blancs !! Non mais vraiment c’est n’importe quoi !

        On peut être communautaire et vouloir une économie de sociale. Et ne pas être d’extrème droite .

        D’ailleurs c’est quoi être de droite ? c’est quoi être de gauche ?
        Le PS est de gauche ? Tu crois lol ! Il applique une politique de gauche là ? Acheté la paix sociale c’est pas être de gauche, bien au contraire …. Quand on endors les gens c’est pour mieux les baiser.
        Tu ramasses vraiment les cacahuète toi

        Répondre
        1. Neo

          Merci, je suis un âne incapable de réfléchir par lui même. 🙂

          Je suis dsl mais tendre l’autre joue c’est la philosophie des faibles. -> Oui Mandela, Ghandi, Martin Luther king, Steve Biko, c’étaient des faibles, hein!

          On peut être communautaire et vouloir une économie de sociale. Et ne pas être d’extrème droite . -> Oui, ça s’apelle être d’extrême gauche.

          Qui a parlé du PS?

          Répondre
          1. mami wata

            Ne calcule pas les fautes, je ne me suis pas relue

            J’ai parlé du PS comme exemple.

            les communiste ne sont pas communautaire, bien au contraire, les écolos non plus et pourtant on les classe à l’extrême gauche.
            Tout ça pour dire que toutes ces cases sont fait pour mieux nous endormir

            Mandela était un très grand activiste radical a ses début, il s’est passé qqchose en prison pour qu’il change du tt au tt .

            En fait dans tt mouvement il faut tt type d’action : les non violentes, les radicales, les penseurs, les guerriers, etc ..
            L’important est de servir la cause

            Perso quand on te gifle si toi tu tends l’autre joue c’est ton choix, mais ne diabolise pas ceux qui ripostent.

          2. Un nationaliste qui ne prône pas la violence ou la séparation mais qui croit que Kémi Seba a sa place dans cette lutte.

            Monsieur je ne sais pas quoi sait-il que l’ANC avait une branche armée ? Sait-il que Martin Luther King n’était pas seul, mais était aidé par les Black Panthers et Malcom X dans ce combat qui n’était pas le sien mais le leur ? Retenez monsieur « je pense » que les gauches et les droites politiques sont deux équipes de football mexicaines gérées par les narcotrafiquants : ce ne sont que des pions. Voyez-vous même où en est la France…

      2. autochtone méchant

        @
        11 mai 2013 11 h 55 min
        néo

        Une honte…

        «  » » »C’est un leurre que de se réclamer du mouvement alter-mondialiste quand on s’inspire des idées d’extrême droite. » »

        Ce que l’on appelle l’extrême droite n’est pas alter mondialiste mais anti mondialiste… être alter mondialiste c’est considérer que le système actuel est mondialiste, ce qui est vrai, et c’est vouloir arriver à ce mondialisme infect d’autre autre façon que par le capitalisme..

        «  »L’histoire l’a enseigné » » »

        Il n’y a pas d’histoire, il n’y a que de la politique et la façon de traduire l’histoire selon ses opinions…

        «  »des gens de gauche ou d’extrême gauche et inspirés par l’idéologie marxiste » » »

        Des p*rcs, des monstres, voilà ce que sont ces gauchistes et autres marxistes… le système occidental est d’extrême gauche, le capitalisme et le communisme trotskyste ont fondus ensembles.
        Et pour répondre à ce mensonge, les idéologies de ‘gauche’ sont les idéologies les plus meurtrières de « l’histoire »

        «  »Tandis que l’extrême droite n’a généré au cours de l’histoire que des partis racistes et haineux » » »

        N’importe quoi…
        Ce que vous appelez l’extrême droite n’est qu’une façon de voir le monde, la plupart des civilisations actuelles et passées étaient ‘d’extrême droite’ selon vos critères…

        Les nazis étaient des gauchistes…

        Et c’est impossible de se dire communautariste et d’extrême gauche… puisque l’extrême gauche c’est justement une idéologie qui veut déconstruire l’homme, lui ôter, racines, ethnies, territoire, culture, traditions, religions etc…
        Si les communautaristes noirs et maghrébins en France, sont souvent proches de milieu d’extrême gauche, c’est simplement parce que l’extrême gauche en France c’est des blancs, qui s’attaquent à leur civilisation qu’ils veulent détruire, ils ne supportent pas la moindre expression de communautarisme blanc, ils voient l’immigration comme un moyen de s’en prendre aux communautaristes blancs, de les détruire, une façon de créer la société déconstruite, utiliser l’immigration pour remettre en cause la nation, le peuple, les cultures locales etc… raison pour laquelle ils acceptent certains communautaristes non blancs.
        Or ça ne durera pas, les communautaristes noirs et maghrébins n’étant généralement pas de gauche, ils gravitent autours de ces mouvements car ça leur permet de cacher leur racisme derrière l’internationalisme et autre délires… comme l’extrême gauche ils veulent dissoudre la France, ils veulent de l’immigration, ils veulent s’en prendre aux populations blanches, à leurs cultures, traditions, mais si eux veulent ça, c’est par haine du blanc, ce que le gauchiste ne comprend pas pour l’instant, croyant qu’il a à faire à des gens pensant comme lui alors qu’ils pensent à l’inverse bien souvent.
        Jamais un communautariste noir ou maghrébin ne tolérerai un centième de ce qu’il prône ici, dans son pays d’origine…
        En résumé, un raciste blanc a tout intérêt à soutenir les mouvements d’extrême gauche dans les pays du sud car il sait que ça les détruira, ou vice versa.
        Tandis qu’un type « d’extrême droite » ou un mec un peu xénophobe et qui tient à son peuple en Europe, au contraire, aura tout intérêt à pousser au développement rapide de l’Afrique car il sait que c’est ce qui empêchera l’immigration.

        ps, c’est pas vous qui gérez le site angazamag ?

        Répondre
        1. Hecta

          Dis Donc, autochtone, ça t’embêterais d’aller voir ailleurs ?

          De toute évidence, tu n’aime pas les africains, on l’a compris, et on ne t’en veux pas, mais pas tu n’a pas besoin de venir pourrir l’ambiance des sites communautaires.

          As-tu essayer la peinture ? C’est très relaxant et ça permet une introspection. Et pourquoi ne monterais tu pas ta boîte ? Ce serait une expérience intéressante, non ? Tu pourrais même planifier un voyage en Afrique, tiens, je te vois bien avec les sages dogons.

          Je dis ça sur le ton de la plaisanterie, mais tu te fais vraiment du mal, cesse donc donc de voir le monde comme une compétition constante entre les pays et les ethnies. Tu passes ton temps sur les sites communautaires à ressasser ton couplet sans aucun sens.

          A force de traîner sur des sites d’extrême droite, ta vision du monde s’est forgé d’une certaine manière, qui, je suis désolé de l’apprendre, ne te mènera nulle pars.

          Ne penses-tu pas mériter mieux ? Fais donc un tour la dessus : http://www.ted.com/ et aère tes pensée quelques instants.
          Regarde donc ce qu’un cerveau ouvert et créatif peut réaliser.

          Répondre
          1. autochtone méchant

            6 mois que j’avais pas mis un message sur un de vos sites…
            Je n’aime pas les Africains qui racontent n’importe quoi c’est tout.
            « compétition constante entre les pays »
            C’est la vision la plus objective et ce sera toujours comme ça…

          2. Hecta

            6 mois de sevrage 😀
            Quel exploit !

            Plus sérieusement, tes commentaires sur Angazamag étaient clairement racistes et provoquants, Autochtone (et ceux de tes autres pseudos), et je ne te demande pas de t’excuser mais de comprendre à quel point il est désagréable de faire face à des individus comme toi lorsque que l’on se promène tranquillement sur Internet, sur des sites que l’on penserait « tranquille ».

            Je sais pertinemment que tu ne viens pas içi pour apprendre ni pour dialoguer mais pour matraquer ton avis et imposer ta visions des choses.

            C’est le blog d’un entrepreneur africain qui discute de thématiques chère aux africains. Parfois, des non-africains viennent et discutent, et c’est très bien de confronter plusieurs points de vue, c’est même essentiel, mais quand ils viennent en « mode combat » comme toi, ce n’est pas possible.

            Que gagne tu à venir içi ? Tu ne convaincra personne 😀
            Tu perds du temps, tu te stresses inutilement…

            Va donc créer une association pour soutenir tes causes, ou milite pour une qui le fait, voilà qui servira à quelque chose.

            En plus cela à l’air de d’obséder ! D’ailleurs si tu est tombé sur cette page, c’est bien que tu cherchait des informations sur les noirs.

          3. autochtone méchant

            Oui oui, mais il faut voir les provocations sur ce site et dans ses commentaires, rien de tranquille, le mec faisait que des articles sur les hommes noir/homme blanc/femme noire etc.. d’ailleurs je vais les contacter pour qu’ils virent certains de mes messages, c’est pour ça que je suis revenu.
            (je n’ai pas d’autres pseudo et met toujours le même mail)
            Je suis tombé ici via angazamag.
            Oui oui, l’immigration m’obsède, qu’elle soit noire ou européenne, et alors ? vous verrez si ça vous arrive..
            Bye

        2. Mehdi ADNANE

          @autochtone méchant Tes théories sur le souhait que partagent les blancs d’extrême gauche et les noirs et maghrébins de france gravitant autour de leur formation politique de DECONSTRUIRE l’identité française afin de nuire aux blancs est d’un ridicule…

          Si l’extrême gauche française s’attaque au communautarisme, c’est qu’elle préfère l’humanisme et l’internationalisme, ne s’arrête pas aux intérêts de sa propre communauté (principalement blanche je le concède) et par dessus tout recherche l’intérêt commun.
          Pourquoi beaucoup de maghrébins et de noirs suivent le mouvement ? Parce qu’eux, les laissés-pour-compte, ont compris que seule une idéologie de tolérance et d’humanisme luttant contre les barrières ethnicoculturelles pourra venir à bout de l’exclusion sociale dont ils sont victime.

          Et tout ça je te le dis en tant que militant « d’extrême-gauche » d’origine maghrébine.

          Le capitaine Sankara n’était il pas marxiste ? Renierais-tu son héritage révolutionnaire ?

          Répondre
      3. abbumadikéra

        Vous êtes encore dans la globalité :
        déjà :
        kemi seba n’est un leader pour le monde « noir » , il est un activiste que certains aiment en fonction de son franc parlé .
        – Les afro caribéens n’ont pas attendu kemi pour penser à leur situation , bien au contraire nombre de leaders de la disapora afro sont issus des amériques .
        – Ce que kémi affirme reste ce que nombres d’anciens affirmaient : rejeter la victimisation . cela suppose un ensemble de projets économiques , et politiques .
        – Ensuite l’Europe reste unie autour de leur « européanité » lorsqu’elle est en face d’autres peuples d’autres continents , ce depuis l’esclavage : ex
        face aux nègre marrons , les blancs se sont unis pour retarder l’émancipation économique et politique d’haiti en réclamant à celle-ci le remboursement des maîtres blancs entre autres .
        Le FMI , les tribunaux internationaux jugent très rarement des blancs (croates et serbes exceptés..).

        Répondre
      4. Mak

        Sincèrement je pense que vous devriez vraiment lire le livre et vous vous rendrez compte de la fausseté de vos arguments! C’est quoi l’extrême droite? Si c’est dire que le peuple africain en a marre de se faire marcher dessus et que c’est aux africains d’arracher leur liberté alors oui il est de l’extrême droite.
        Si c’est de dire que le seul langage que l’oligarchie occidentale comprend c’est le langage économique, et donc pour que le peuple africain se fasse comprendre on devrai d’abord consommer chez nous au lieu de dépenser chez les autres? Alors il est d’extrême droite. Thomas Sankara que vous citez prônait les même valeurs, renseignez vous bien!

        Répondre
  2. mavingui

    Pas d’accord du tout avec l’idée du texte : mais pour moi ça reste un point de vue défendable.

    Ceci dit, il faut arrêter de croire que c’est l’un ou l’autre. Quand j’entends Aloukou dire :

    « il est alter-mondialiste aujourd’hui. le titre « supra négritude » va au dela du noir, il tends la main à tout ceux qui subissent les revers de la mondialisation »

    j’ai juste envie de rigoler : qui est donc ce type ? Un gesticulateur qui exige qu’on le prenne au sérieux et rien d’autre.

    En quoi avons-nous besoin de ce genre de type ? Arrêtez de prendre les Afro pour des enfants qui ont besoin d’un guide.

    Kemi Seba n’a rien fait jusqu’à aujourd’hui de concret : je peux montrer des centaines d’Africains qui participent à des associations d’aide aux Africains, plantent des arbres, créeent des coopératives pour financer des micro-projet et qui ont fait 20 fois plus pour l’Afrique que ce megalo qui n’existe que par le buzz.

    Kemi Seba c’est juste un type qui envoie ses fans inonder internet de ses bien-faits et insulter ceux qui ne sont pas d’accord avec son culte de la personnalité.

    Je pense d’ailleurs que Neo va voir débarquer d’ici peu des gens qui te traiteront de jaloux : lol

    Oui la jalousie ça marche que pour ceux qui critiquent Kemi Seba mais jamais pour lui quand il insulte les autres. Lui il est dans le vrai, les autres sont jaloux de lui : voilà où en est le nègre français en 2013. c’est juste triste

    Qu’ils nous disent donc ou vont aller les bénéfices du livre ? C’est pour lui ? Pour les Africains ? J’aimerai bien savoir

    mavingui

    Répondre
    1. mami wata

      Il a construit une école là où il est c’est déjà bien il ne faut pas dénigrer pour le plaisir .

      Par contre je suis entièrement d’accord quand tu dis
      « Kemi Seba c’est juste un type qui envoie ses fans inonder internet de ses bien-faits et insulter ceux qui ne sont pas d’accord avec son culte de la personnalité. »

      Non mais combien de fois je me suis fait insulté par ses fans, juste parce que je le critiquais !
      Et c’est marrant c’est souvent des femmes, et ça traite de jaloux, et blablabla.
      Bref aucun esprit critique, un vrai endoctrinement c’est navrant !

      Répondre
  3. galadrielle.imalet@laposte.net

    Quand on ne connait pas les gens et qu’on a rien à dire,on se la boucle au lieux de parler bêtement et inutilement ici.Un peu de respect pour ce grand homme en la personne de Kémi Séba stp!Laisse les gens importants parler sur Kémi et toi cherches un peu à t’occuper ça te fera du bien merci!

    Répondre
  4. Noodles

    De un, vous commencez votre article en disant qu’il ne faut pas l’écouter. Quoi? C’est vous qui posez les limites de la liberté d’expression, qui êtes-vous pour en avoir la responsabilité?

    De deux, Kemi Seba a rassemblé plus de 500 personnes lors d’une conférence et il aurait pu en avoir plus mais la salle n’était pas assez grande…

    De trois, vous faites un article sur quelqu’un qui ne devrait pas être écouter… Une preuve une fois de plus que vous l’écoutez et que son audience n’est que grandissante. On ne consacre pas un article à quelqu’un qui ne représente rien.

    De quatre, vous n’avez pas lu le livre… Ce simple fait vous disqualifie pour lui consacrer un article.

    De cinq, ce n’est pas parce que vous vous complaisez en France que vous devez pousser les noirs qui veulent rentrer à se décourager. Laissez les noirs qui veulent travailler en Afrique se rassembler, échanger. Vous, adressez-vous à votre public, qui doit être un auditoire parsemé de caucasien.

    NB: tous les gens qui suivent ou soutiennent Kemi Seba ne sont pas banlieusard: je suis moi-même juriste ayant eu un parcours universitaire. Aminata Traoré est une proche de lui, est-elle connue pour trainer en bas des tours?

    NB bis: j’adore votre phrase, « intégrez-vous mais n’oubliez pas d’où vous venez »… Vous n’avez pas une autre phrase contradictoire en réserve que je rigole un peu? S’il vous plaît.

    Répondre
  5. mami wata

    Je ne sais pas de quel pays tu viens ( sans doute du cameroun ) , mais sincèrement ton texte comporte des tonnes de bêtises. Je vais t’en citer quelques une :

    – Tu dis  » il ne suffit pas de se rendre en Afrique et de lire quelques livres panafricain pour se prétendre africain  » .
    Déjà rien que le mot « prétendre  » montre le mépris que tu as de la diaspora qui se dit africaine. Mais je vais te confier qqchose. Même si un noir de la diaspora n’est JAMAIS allé en Afrique et qu’il n’y connait rien , il reste africain, que tu le veuilles ou non, car là est la terre de ses ancêtres. Là sont ses racines .Je trouve ça grave qu’un africain ose sortir ce genre de conneries. Sincèrement tu devrais avoir honte.

    – Tu dis que l’Afrique n’a pas à s’unir autour de sa couleur parce que l’Europe ne le fait pas pr la race blanche , mais tu rigoles j’espère ???
    Quand l’Europe est venu mettre en esclavage et nous coloniser, tu crois qu’elle ne s’est pas uni autour de sa couleur ???? ( et je sens qu’il va ressortir victimisation et gnagnagna .. )
    Quand l’Afrique du Sud a instauré le régime de l’apartheid et que tt les pays occidentaux ne pipaient mots, ils n’étaient pas unis là ??
    Quand c’est pour piller nos richesses en fomentant des guerres, mettre en place les pantins qui nous servent de président ET implanté leur entreprises , alors là non non ils ne s’unissent pas tous contre le peuple noir !!!
    T’as pas capté que quand les européens ont découvert l’Afrique leur projet à tjrs été de s’approprier notre continent ?? Ouvre les yeux !

    – Sodomie et leucodermes ne sont pas des hystéries verbales, se sont des mots que tu trouves ds le dico. C’est marrant c’est tjrs les noirs aliénés qui se sentent mal quand on sort le mot leucoderme, pourtant c’est un mot scientifique. On peut utiliser aussi « mélano deficient  » , mais là tu risque d’avoir une crise cardiaque lol !
    Pk utilisent ils le mot leuco ?? Tout simplement car c’est un terme NEUTRE. qui n’a pas été choisi dans un but de dénigrement. Contrairement au mot NOIR qui a été choisi par le leuco SCIEMMENT pour nous dénigrer et rabaisser. C’est très simple à comprendre.

    La chose bien que Kémi Séba fait, c’est de rappeler à certains bounties qu’ils peuvent faire le yabon tant qu’ils veulent, ils ne seront jamais accepté par les blancs, c’est comme ça . Tu peux être le plus intelligent, le plus déraciné ( car c’est ce qu’ils aiment, surtt les français, que tu te coupes de tes origines pour servir la France – et dc ses interets – à fond ), tu resteras toujours africain et les blancs te prendra tjrs pr le nègres de service ( pr les arabes c’est pareil, et comme l’a dit hortefeux, quand y’en a peu ça peu aller, c’est quand il y en a pleins que ça se complique !! )
    Donc ça ne sert à rien de sucer un peuple et un pays qui ne t’aime pas et qui plus est à massacrer tes ancêtres.

    Ce dont tout les africains du monde ont besoin, c’est de se désaliéner et se décompléxer vis a vis du blanc, car là est la source de tt les maux. Tant que ce travail en amont n’est pas fait, c’est comme mettre un pansement sur une plaie non désinfectée.
    Et Kémi Séba , même si ces idées ne plaisent pas, il faut quand même admettre qu’il a sensibiliser bcp de noirs de la diaspora et grâce à ça bcp ont commencé à se poser des question. Et dc remise en question de tt ce système.

    Perso c’est cet homme qui a mis la graine du doute ds mon esprit un jours où il passait à la tv il y a 7/8 ans . Et même si maintenant je suis en complet désaccord avec ses idées, je saluerais tjrs l’action qu’il a eu.

    Répondre
    1. Neo

      Ah là là mami wata,

      Je n’ai rien contre les noirs de la diaspora ni contre personne d’ailleurs. Tu ne choisis pas tes origines mais tu choisis d’en faire ce que tu veux. Tu tu veux renouer avec tes racines africaines? Cool tu n’a qu’à retourner chez toi (si tu sais d’où tu viens) apprendre ta langue maternelle, ta culture, et vivre ton expérience sans faire chier le monde. Encore une fois, il ne suffit pas de lire un ou deux auteurs pour prétendre avoir la science infuse. Parce que comme ça, je peux aussi me proclamer plus afro américain authentique que tous les les afro américains (en les traitant d’aliénés) parce que j’ai regardé 2 ou 3 vidéos sur internet.

      Tu dis « Ce dont tout les africains du monde ont besoin, c’est de se désaliéner et se décompléxer vis a vis du blanc, car là est la source de tt les maux.  » lol! Voilà ce que je reproche justement! Cette idée que TOUS les noirs se définissent par rapport aux blancs qui sont la cause de TOUS les problèmes de TOUS les noirs. Certain sont complexés et le resteront où qu’ils soient. D’autres (et c’est le cas de la majorité des africains) s’en foutent tout simplement de votre charabia noir-blanc. Ils ont une vie avec leurs problèmes à eux.

      Si kemi seba t’a fait réfléchir sur ton identité, tant mieux. On peut au moins lui reconnaître ce mérite. Mais tous les noirs n’ont pas besoin de ça. D’où mon titre.

      Répondre
    2. el

      toi mami wata je ne sais pas d’où tu viens mais surement pas du Cameroun car ta maladresse et tes répliques couverts d’insultes mettent en relief les limites de ta repartie. si tu n’es pas d’accord sur un sujet tu n’as qu’à développer ton argument tout en respectant les idées des autres.

      Et comme je disais tantôt que je savais pas d’ou tu viens je voudrais simplement que tu saches ce sont les éminent constitutionnalistes camerounais qui ont rédige la constitution de pays

      Répondre
  6. Dee

    Merci pour cette article qui crève abscès, je ne comprend pas pourquoi des centaines (ou milliers) de personnes se passionnent pour les paroles de l’indivu nommée Kemi Seba. Pour moi il prône une suprématie noire qui concerne (et qui intéresse) un infime pourcentage de la diaspora actuelle en conclusion je trouve son discour sans aboutissement réelle sauf sujet de rébellion et propagande de la haine.

    Répondre
    1. Neo

      ça veut dire que ceux qui partagent ce fantasme de la « terre promise » africaine ce sont essentiellement des gens qui ne connaissent en profondeur aucun pays ni aucun peuple africain.

      Qu’on veuille renouer avec ses racines (ou celles de ses ancêtres), soit! C’est une démarche très louable et même à encourager. Mais encore faut-il choisir les bons guides…car aux pays des aveugles, les borgnes sont rois.

      Répondre
  7. Mamisie

    Je pense que bien lire les titres des articles et les conclusions des articles évite des débats inutiles et la déperdition d’énergie.
    Décryptage:
    Tous les africains ne devraient pas ÉCOUTER Kemi Seba.
    Écouter ici signifie prendre pour argent comptant ce qu’il dit et modifier quoi que ce soit dans leur vie sous prétexte que ce dernier leur a apporté la lumière. Ca s’appelle être un mouton. Lire c bien mais relire un livre en vue de s aider à transformer notre vie dans le sens qu’ on a décidé en amont de modifier notre vie, c est autre chose. Ne pas etre un mouton c est décider en amont et transformer ensuite avec l aide des guru qu’ on a choisi et non qui nous ont choisi. Un coiffeur m a dit: faites attention à ce que vous entendez, je hais la propagande, je hais la scène de django qui parle du cerveau noir, comme je gais les génocides.
    Tous les africains ici Néo la expliqué et reexpliqué. et par expérience, je suis d accord avec lui. Ceux qui s échauffent, c est ceux qui ne savent pas encore qui ils sont, on ne le sait jamais assez, mais chez nous, on dit que la vérité blesse mais le sang ne coule pas.
    Je vous en prie, immigré, noirs de France le but ce n est pas de se battre et pour cela, mais d apprendre à se connaître et accepter nos différences afin de ne pas faire la mm erreur que nos parents. Pour ne pas se laisser vendre à nouveau par nos frères, pour ne pas se laisser prendre au piège de l’esclavage intelligent qui nous guette. La modernisation nous permet de participer au rayonnement de l’Afrique de n importe kel coin du monde. Alors svp installez vous dans le pays que VOUS maitrisez le mieux. Soyez près de l adversaire que VOUS maîtrisez le plus. Vous les noirs de France en particulier, assumez vous et apprenez à vous connaître au lieu de vous victimiser à longueur de temps. Vous rendrez fiers cette AfriquQue vs aimez tant et qui accepte tt le temps. Chez nous on ne pleurniche pas pour rien comme ça. Hier, g regardé une video #la prison centrale de yaounde# et me suis demandé si je pouvais vivre à yaounde. Je risquerai trop de me retrouver la bas. Regardez la Video et dites moi si vous conseillez d aller VIVRE la bas avec ma bouche ci ou je coupe ma bouche avant?

    Répondre
  8. Nigga' in Paris

    Apprenons à lire :
    Le titre n’est pas  » AUCUN noirs ne devraient écouter Kemi Seba « , ni  » AUCUN noirs ne devraient ENTENDRE ce que dit Kemi Seba  » mais bien :  » Tous les noirs ne devraient pas écouter Kemi Seba »
    Illustration : Un parent peut gronder son enfant, ce n’est pas pour autant qu’il va l’ECOUTER et donc obeir à tout ce que le parent a dit.
    Comprendra qui pourra …
    #Peace

    Répondre
  9. kilo

    Voici ton réconfort mon frère: POURQUOI LES NOIRS ALIENES S’AUTOPROCLAMENT EGAUX AUX AUTRES RACES ?

    Les Noirs aliénés aiment proclamer un certain « universalisme » utopique qu’ils sont les seuls à comprendre.Qui les considère égaux aux autres races? les blancs ou les arabes? les juifs ou les jaunes? L’histoire des blancs est faite de gloire, d’éclats intellectuels, de la domination du monde, de la maîtrise de l’espace et d’une haute technicité matérielle; ils ont imposé une domination religieuse et idéologique dans les 4 coins du monde et ont réduit les noirs en esclavage durant 4 siècles… Les Arabes ont apporté leur contribution à la science et ont réussi à imposer une domination religieuse dans le monde même sur certains blancs et ont réduit les noirs en esclavage durant 14siècles . Les jaunes sont sortis de l’ombre et se sont illustrés dans le monde de la technologie et rivalisent avec les grandes puissances.
    Le noir, par contre a une histoire (oublions la préhistoire) d’humiliation, d’esclavage , de colonisation, de sous-développement, de tiers-mondisme, de mendicité,de pauvreté, de maladie,d’exil, d’immigration clandestine, de guerre tribale,de vampirisation culturelle et religieuse: Pire, au lieu de se chercher une dignité, ils se vautrent dans cet état de « moins qu’un animal » et crie: « je suis égal aux autres ».
    FRANCHEMENT, si tu étais un blanc, un arabe, un jaune, est ce que tu considèrerais un noir, qui se trouve dans une tellle déchéance , comme étant ton égal?
    Evitons d’avoir ces genres d’expression fortuite; les Noirs, en majorité, n’ont pas encore pris leur destin en main pour se considérer égaux aux autres.

    Omar BONGO dit: « Il n’y a que les pauvres et les misérables qui sont sociables et se considèrent amis de tout le monde car ils aiment regarder dans la cuisine et la poche des autres pour voir ce que les autres peuvent faire pour eux. Mais quand on est riche, on se fout de tout le monde ».
    Les aliénés qui s’autoproclament égaux aux autres races, n’ont qu’à savoir qu’ils ne font qu’apporter la preuve de leurs MISERES.

    Répondre
    1. Neo

      Lol! n’importe quoi! Continez d’expirmer votre complexe d’infériorité face à la civilisation occidentale. Je me demande lequel de nous est le plus aliéné.

      La 1ere civilisation « puissante » de l’humanité fut le monde mésopotamien qui engendra les Etats les plus puissants/dévellopés du monde pendant 2000 ans. Plus tard il y eu l’Egypte (peuplée de noirs entre autres); les maya, les aztèques, la grèce antique, la rome antique, etc… sans oublier d’autres moins globaux comme l’empire mongol, la chine impériale, l’empire du mali, songhai, etc….

      Continuez à croire que l’Histoire de l’Afrique et des noirs a commencé aux 1ers contacts avec les blancs au 15e siècle et se limite à 400ans d’esclavage+100ans d’exploitation… Continuez aussi à penser que l’occident a toujours dominé le monde et qu’il en sera toujours ainsi.

      Et continuez de citer Omar Bongo…l’exemple!!! mdr!!!!!

      Répondre
  10. we be ballin

    pour votre information kemi seba n’a jamais change de discours.son organisation new black panther party n’a rien a voir avec les vrais black panthers et il s’agit un sattelite de la nation of islam et cette organisation ecourage le meutre des blancs juifs et arabes.kemi bouffe a tous les rateliers pour ralier le max de monde a sa cause (comme le font les fascistes) mais ca reste une merde immonde d’aucune utilite pour les noirs quels qu’il soit

    Répondre
    1. Mak

      FAUX, la Nation of Islam n’encourage pas le meurtre des blancs et je te défie de m’apporter une preuve du contraire.
      C’est les média occidentaux qui donnent une mauvaise image de cette organisation, quoi de plus normal vu que cette dernière s’oppose à ses intérêt qui sont l’appropriation de l’afrique.

      Répondre
  11. serge

    Demander aux noirs de France de « rentrer » en Afrique c’est un peu comme demander à un musulman ou un juif de devenir tout d’un coups chrétien ou boudhiste.
    Mais d’un autre côté, le néo-colonialisme existe bel et bien, ce n’est pas parce qu’on ne croit pas en Dieu que le diable n’existe pas.
    Je pense également que le combat idéologue (post-colonialisme) est aussi important que nourrir les ventres africains.

    Répondre
  12. CM98

    Bonjour,
    J’ai trouvé votre blog très intéressant, mais j’ai du mal avec ces notions de supériorité et d’infériorité de « race »… Je pense que cette info vous intéressera.
    Comme chaque année depuis 15 ans le 23 mai est la date de la commémoration des victimes de l’esclavage. Cette année, sur le parvis de la basilique de Saint-Denis (près de Paris) en plus du village et des festivités, un monument aux esclaves sera inauguré en présence du ministre des Outre-Mer, d’élus et de personnalités. Sur ce monument seront gravés 213 des noms retrouvés des ancêtres esclaves de personnes connues (Victorin Lurel, Harry Roselmack, etc.) ou inconnues, descendantes d’esclaves. Une première mondiale !
    Nous vous attendons nombreux à cette fête dont vous trouverez le programme à : http://www.cm98.fr/images/stories/CM98/pdf/FlyerStDenis-23mai2013.pdf?5a8ba2524b66f432c7b8159053b07b45=345e2978a28efaa2c4651e53e88a7da6
    Bien cordialement,CM98

    Répondre
  13. lesnoirssonttropcrédules

    bonjour neo , concernant martin luther king , un vaste mouvement noir américain dénonce ce que martin luther king pronait et l’accuse d’avoir fait le mauvais choix en demandant l’intégration , durant la ségrégation, les noirs avaient leurs structures après les droits civiques de MLK et l’intégration les noirs américains ont perdu la cohésion économique de leur groupe , en gros ils ont tout perdu ( malgré les exceptions oprah winfrey , will smith, michael jordan etc…) voilà que les noirs américains sont remplacés par les latinos américains comme première minorité des usa , ils ont une force politique plus importante , et ce groupe a tendance à n’aider que les gens de leur groupe , les noirs américains se sont fait baiser en beauté (pardonne moi l’expression) et obama malgré que les noirs ont le plus haut taux de chomage aux usa va régulariser 11 millions d’immigrants sans papiers( à majorité latinos) il me semble que tu parles anglais , stp va sur youtube et tape dr claud anderson powernomics c’est à l’heure actuelle le plus brilliant économiste noir américain qui parle et tu comprendras pourquoi le groupe des noirs est le groupe le plus stupide au niveau de la stratégie qu’on ait vu sur cette planète

    Répondre
    1. Neo

      l’article ne parlais pas des afro américains (qui sont un cas à part) mais bon!

      Même du vivant de MLK tous n’étaient pas d’accord avec lui, comme tous n’étaient pas d’accord avec Malcolm X. Tous les deux sont d’ailleurs mort assassinés.
      Je ne vois pas en quoi la fin de la ségrégation a été une perte. Sauf pour ceux qui sont nostalgiques de l’époque du chacun ses écoles, ses bus, ses commerces, ses hôpitaux… D’ailleurs les choses seraient pires aujourd’hui étant donné que les noirs ne pourraient jamais rattraper leur retard sans une certaine redistribution des richesses accumulées par les blancs pendant l’esclavage.

      Pour les latino, c’est une fausse idée-reçu de supposer qu’ils constituent un groupe racial aux revendications menaçantes pour les afro américains. Être hispanique ou latino n’a rien avoir avec la « race ». c’est avant tout un phénomène linguistique (langue espagnole) et culturel. Willy Lynch (célèbre propriétaire d’esclaves) avait en son temps théorisé l’esclavage. Comme il l’enseignait à ses semblables, ils(les blancs) devaient veiller à monter nègres à peau claire et nègres à peau sombre les un contre les autres afin de diviser la communauté noire et l’empêcher de revendiquer d’une seule voix. L’opposition « latinos » versus « noirs » réponds à cette même logique du diviser pour mieux régner. Ce n’est pas non plus très éloigné de la division « africains » vs « antillais » vs « arabes » en France.

      Le chômage de masse est un problème. L’immigration en est un autre.

      Répondre
    1. Kem

      Ho les aliénés nous serons toujours la pour vous combattre.Vous êtes la pourriture de la race noire!
      Le combat de Kemi est noble!
      tous les noirs qui ne se sentent pas concernés par le discours de Kemi et qui se sentent bien en occident n’ont qu’a la fermé et nous regarder faire nous qui partageons ces idées.

      Répondre
      1. Habanera de bizet

        Il me semble avoir lu et relu des explications de cet article, au cas où la première lecture t’a échappée. De grâce, soyons constructifs et les insultes n’ont pas leur place sur ce blogspot.

        Répondre
  14. November

    Je suis assez d’accord avec l’auteur. Je trouve aussi assez dangereux de demander aux afros de la diaspora de retourner en Afrique comme si c’était quelque chose d’anodin, bon sang on parle des vies des gens là hein!!!!!

    Même moi que me définie comme expatriée en voie de retour au pays, je n’ai pas pris cette décision à la légère et pourtant je suis née et grandie en Afrique cela fait à peine 11 ans que je suis en France j’ai dû réfléchir avant de prendre une décision aussi importante. Et en ayant un projet solide pour mon futur, les personnes qui incitent les jeunes d’aujourd’hui à retourner en Afrique que leur proposent-ils? savent-ils au moins que le coût de la vie dans une capitale Afro augmente de plus en plus, que les petits jobs, intérims, CDD, CDI sont quasi inexistants? Je suis pour la reconstruction de l’Afrique par les Africains parce qu’on est mieux servi que par soit même mais il est absolument pas question pour moi d’entrainer des personnes qui n’ont jamais mis les pieds ou qui n’ont même pas d’attaches dans un des pays afros. S’il y’a bon travail ou projet à offrir pourquoi pas? mais s’il n’ya rien en contrepartie vaut mieux qu’il reste dans un pays dont il connait déjà le fonctionnement please!

    Répondre
    1. Kem

      oui, je suis d’accore avec vous. Car, ceux qui ne servent à rien ici ne serviront à rien là-bas. Mais faut surtout pas s’opposé au combat de Kemi Seba, c’est noble de vouloir revaloriser sa race.

      Répondre
  15. November

    Je n’ai pas dit dans mes propos que l’ennemi du noir c’est le noir car ce n’est pas ma vision des choses. Je me demande simplement que offre les personnes qui encouragent les jeunes â repartir en Afrique? Il y’a t il un projet derrière ou un travail? C’est simple comme question pourtant. Je serai ravie de voir l’Afrique entre de bonnes mains cad entre les mains des AFROS mais cela ne sert strictement â rien si ces personnes ne sont pas compétentes!!!!!! Le seul ennemi « commun » est cette main cachée qui dirige l’Afrique et pour gagner la partie mieux vaut être bien préparé….

    Répondre
  16. Christian Lenoir

    Bien que je respecte le travail accompli autour de cet article, et sans doute l’envie de bien faire, je me demande toutefois pourquoi les noirs, devraient vous lire vous? et surtout prendre en considération votre opinion? vous sentez vous peut être plus intéressant? (rien de négatif c’est vraiment une question que je vous pose)

    Je trouve l’action particulière, dans la mesure ou le noir est libre de se faire sa propre opinion, il n’a donc pas besoin d’une analyse comme celle ci pour se faire une idée.
    Je n’ai jamais lu d’article disant  » tous les français ne devraient pas voter pour Marine Le Pen « , ou  » tous les blancs ne devraient pas adhérer à X ou Y opinion « , si jamais cela existe, j’aimerai bien le lire s’il vous plait.

    Mr Kemi Seba ne fait déjà pas l’unanimité, mais on dirait qu’il vous fait peur, et si c’est le cas, ne serait-il pas plus logique de rédiger un article qui ne parle qu’en votre nom?, avec un titre du style « je ne recommande pas Kemi Seba », ce serait déjà plus humble de votre part, plutôt que de vous adresser de cette façon à TOUS LES NOIRS

    Je reste ouvert au dialogue, n’hésitez pas à me répondre, je discuterai volontiers avec vous.

    Répondre
    1. Neo

      à Christian Lenoir

      je n’ai la prétention de détenir aucune vérité ni d’être d’aucune représentativité quelle qu’elle soit. un blog personnel est par définition un espace où on parle en son nom. je n’ai donc pas besoin de préciser à chaque article. je partage simplement mon avis personnel (et totalement subjectif), ma vision du monde, sans chercher à plaire ni à convaincre qui que ce soit.

      Répondre
  17. mayala

    Perso l’article ne veut rien dire ,Kemi amene la pierre à l’edifice de sa maniere et j’en connais plein de jeune de quartier qui se retrouve ,et d’autre qui n’adhere pas cela n’est pas un probleme .Parcontre dire que le communautarisme n’existe pas est un mensonge .Parler de l’integration est caduque car nos pere aussi se sont battuent pour que la france les reconnaisse integré.Nous voici malgré grandi et né ici meme ceux qui ne connaissent pas l’afrique selon eux sont tjrs pas integré et les integrés selon eux ,on le voit à longueur de journée ,rien de benefique .En france nous subissons l’humilliation tt les jours et les nier c’est vraiment etre de mauvaise fois .k s n’a pas forcement tord mais juste sa maniere d’ammener la chose qui parfois peut c hoquer en meme temps le monde reconnait la violence ,l’homme a besoin d’etre choquer pour realiser helas .On voit plein de gens passer à la tele insulter les noir ca choque aussi là je vais en venir ,il peut avoir raison k.s car l’effort qu’on fait pour etre accepté ici ,on peut aussi le founir pour vivre en afrique ,je ne vois pas pourquoi cela te derange ? En afrique du sud ,je n’irai pour rien au monde y vivre malgré leur semblant de reussite ,je n’aime ce qui se passe dans ce pays remplit d’hyppocrisie ,aujourd’hui l’afrique du sud participe à fragiliser d’autre pays d’afrique à l’exemple de la RDC ,c’est honteux

    Répondre
  18. Ismael

    J’aime bien votre blog, mais le problème avec les « noirs » (terme que je n’aime pas utiliser car identité construite par les « blancs ») c’est qu’ils écoutent trop ce que les autres leurs disent, les médias leurs disent. Quand je suis arrivé en France, je suis tombé dans le piège de la diabolisation de Kemi Seba sans jamais l’avoir suivi, mais quand on écoute ce « Malcom X » on est impressionné par son message simple : « noirs » organisés vous pour avoir le contrôle du pouvoir économique, il ne s’agit pas d’un « repli » mais de l’autodétermination, car si vous n’est pas libre vous ne pouvez pas négocier d’égal à égal. De plus il dit qu’il est contre l’oppression de n’importe quelle « Famille », les noirs » gagneraient beaucoup à l’écouter. D’ailleurs voici sa dernière intervention en mai » après 2 ans d’absence à Paris, un discours plein de sagesse :http://www.youtube.com/watch?v=h1yA3Crh2zo

    Répondre
  19. David

    Le village au Sénégal qu’il a pu mettre en place avec des associés devrait vous faire comprendre un minimum que contrairement à l’image du simple brailleur scandant la dénonciation post-colonialisme à tout va il entreprend des choses,établit des projets concrets qui prennent formes.La moindre des choses à faire serait de le soutenir dans des projets semblables à ceux-là au lieu de le cantonner au rôle du prêcheur dans le désert.
    Il faut par ailleurs arrêter de se voiler la face aujourd’hui si l’Afrique veut s’en sortir elle doit avant tout compter sur ses enfants qui je n’ai pas besoin de vous le prouver sont à 99,99% de race noire.Donc oui n’en déplaise aux oreilles de bisounours « union du peuple noir » oui on ne va pas jouer sue les mots pour faire plaisir aux gens.Et s’il est vrai que le continent regorge de diversités ethniques avec leur histoire propre ce n’est pas en restant dans son coin et à déballer son pessimisme que les choses vont avancer.L’union fait la force mais c’est sur qu’avec une mentalité pareille il ne faut pas s’étonner de la situation des Africains aujourd’hui toujours à dénigrer sans cesse.Il est clair que ce processus pendra un temps monstrueux mais si vous pensez vos frères noirs trop bêtes pour y arriver libre à vous.Peut-être que la compagnie du juif est plus attrayante allez savoir.

    Répondre
    1. Damienski

      La grandeur c’est de dépasser les clivages . J’ai besoin de m’allier avec personnes car je me sens inférieur a personne
      l’union fais la force. mais je veux pas me battre je veux vivre comme n’importe qui. Et je vis comme n’importe qui . Mais allez y plongez dans le ce que dis Kemi Seba. Et vous déchanterez comme tous les mouvements communautaire.
      ça ne mene nulle part

      Répondre
  20. Damienski

    Je ne sais pas si neo a raison ou si Kemi Séba a tort ce que je sais
    c’est que je ne prends jamais pour argent comptant ce que les sois disant penseur essayent de nous faire avaler.et j’ ai jamais complexé face a n’importe quel blanc a aucun moment.
    Je suis détacher de toutes ces considérations inferieur superieur. tout ce que je fais je le fais en mon nom et non et celui des noirs. Car je pense la plupart des blacks attendent un heros qui va tous les sauver moi j’ai pas besoin d’etre sauvé.
    Continuez donc de complexé et rien ne changera jamais
    Vous pensez avoir trouver le messi en la personne de Kemi Seba mais il ne vaut pas mieux qu’un dictateur africain dont le patron est l’occident lui meme. Car il fais le jeu des extremistes de tout bord

    Répondre
  21. Mamadou Song

    VOILA encore un autre retarde. Tu es vraiment un imbecile pauvre con. Moi je suis africain come toi. J’ai quitte l’afrique a 18 ans, 5 ans en france puis 7 ans au USA ou je vie actuellement et fini mes etudes. Le racism est trop trop trop et j’ai tres bien compris Kemi Seba. Il est temps de retourner, de s’unir autour du peuple africain noir et de batir notre contient. Les indou l’on fait, les chinois l’on fait. Temps qu’on n’a pas compris, en restera des sous hommes et les gens vont continuer a nous marchez sur la tete. Donc mon frere, aprend bien chez le blanc et quand tu finis, degage le plutot possible.

    Répondre
  22. Isamel

    Ignorer la négrophobie est un déni, et la seule solution pour tout les noirs du monde est l’expansion dans les prochaines années d’un Etat Africain continent qui pourra ainsi imposer son rapport de force au reste du monde. Le racisme est comme la pédophilie, cela ne se soigne pas ! L’occident ayant pratiqué l’esclavage, le génocide des noirs sera touours capables de le faire dans l’avenir si nous ne construisons pas un empire fort.
    @Damienski, vous utilisez trop le terme complexe et inférieur dans vos texte, on se demande bien pourquoi ? Pourquoi votre imaginaire ne voit que cela en tout ! L’universaliste est une illusion et je sais que vous vous rendrez compte de cela un jour, vous n’êtez tout simplement pas encore prêt a accepter cette réalité.

    Répondre
  23. layni

    IL FAUT PENSER POUR DEMAIN POUR LES GENERATIONS FUTURES,POUR AMELIORER LE POUVOIR D’ACHAT DES AFRICAINS,LEURS DROITS,LACCES A L’EAU…. tout ce charaba ne sert à rien..tant que nous bosserons pas…
    Moi, je veux travailler en Afrique car il ya des possibilites immenses à développer et que je n’aurai pas la possibilité de le faire en France. J’aurai pu dire également que je pourrai travailler en amerique du sud ou en Chine..mais je suis d’origine africaine, ce qui pousse mon choix vers ce continent;C’est le continent de mes ancêtres dont j’ai une affection plus particuliere vers elle. CEST TOUT!!!!!!!!
    Bref, je vois venir les commentaires du style…je suis une aliéne ou une toubab…ect..j’en ai rien à foutre, je veux participer à un developpement économique , politique et sociale d’un pays et il se trouve que l’Afrique offre ces possibilités….JY VAIS JE FONCE….CELA SERVIRA AUX AUTRES COMME A MOI.

    Répondre
  24. sebio

    Franchement je ne vois quel danger il peut représenter du moment qu’il donne sont point de vue et son analyse le clairement possible.
    On n’est pas des gamins et chacun libre de faire ce qu’il veut.
    Si tu es bien en Occident et que tu es venu pour faire fortune reste y et fait fortune…mais au moin n’oublie pas d’où tu viens…
    Son message est clair, à tous les africains de la diasporas, ceux qui on les moyens d’aider l’afrique qui se meurt, en y retournant ou mm en restant en occident, c’est une bonne chose et c’est comme ça que le continent va se relever…
    Si tu as compris autrement les chose, stp va te renseigner et ne viens apporter de la confusion dans les esprit des gens…

    Répondre
  25. abbumadikéra

    Se centrer sur kemi reste une erreur , je pense qu’il n’est pas représentatif de l’activisme noir de manière quantitative .
    je reste aussi dubitatif face au noir qui (nouvelle génération) je suis pour le fric et la compagnie de ceux qui en ont (les israelites) . C’est du suivisme qui ne produit rien sauf une autre élite de noire qui singe les autres .

    Répondre
  26. oswald

    Franchement , rien qu’à vous lire je vois que tu as intériorisé les habitudes sauvages que je déteste voir dans ma terre-mère : le tribalisme , communautarisme ….
    Toutes ces concepts barbaresques……que l’Europe a su surmonté depuis la fin du Moyen Âge…
    Les communautés européennes étaient très refermées sur elles-mêmes à cet époque….
    Tu peux vérifier , y a Wikipédia pour ça!!!
    C’est à cause d’Africains comme vous que l’Afrique ne se développe pas .Et je sais de quoi je parle…..
    J’ai maintenant 25 ans , suis en France mais ayant vécu le dernier tiers de ma vie en Afrique (de l’Ouest et Centrale , parents des deux côtés obligent).
    Et la chose qui m’a le plus dégouté est ce manque de solidarité entre Africains….
    Au sein d’un même pays : c’est le tribalisme ; la religion : les gens du Sud ( le littoral donc) se disent « chrétiens » VS les gens du Nord , « musulmans »….pitoyables…etc
    Vous vous auto-identifiez comme un « entrepreneur africain » ……..avec tout le respect que je vous dois , les entrepreneurs que j’ai vu en Afrique ( mon père y compris!) ont tous de l’enbompoint…peut-être pas vous quoique!

    C’est avec ce genre de mentalité que l’Afrique n’évolue pas…je ne suis d’accord avec une grosse partie de ses dires sauf les insultes qu’ils lancent à ceux qui ne le suivent pas et la « pseudo-rapatriement »!

    Répondre
  27. oswald

    Vous savez donc ce que je pense de cet article…..et c’est pourquoi mes enfants , dans l’état des choses ne grandiront pas en Afrique , pour qu’ils n’intériorisent pas cette maladie du tribalisme et du pseudo-nationalisme et qu’ils puissent sympathiser avec tout Africain sans arrières pensées rétrogrades quand ils iront pour les vacances.

    P.S : Mon père est originaire du Togo et ma mère du Gabon……..et je n’ai pas encore d’enfants!!!
    ET cest pas terminé, y a d’autres de vos articles qui ne m’ont pas plu et je vous y répondrai là-bas
    Je suis étudiant au Canada , à Montréal (et connais bien Toronto aussi)….

    Répondre
  28. oswald

    Bon , je crois que je vous ai mal jugé un peu trop vite……vous produisez beaucoup d’articles intéressants même si je ne suis pas d’accord sur tout……

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *