Ma petite réflexion du moment.

« Si six millions d’israéliens pouvaient, par un échange standard démographique, prendre la place des Tchadiens à peine plus nombreux, le Tibesti fleurirait et une Mésopotamie africaine naîtrait sur les terres fertiles entrer Logone et le Chari. Qu’est ce à dire ? Que « les » Africains sont des incapables pauvres d’esprit, des êtres inférieurs ? Sûrement pas. Seulement leur civilisation matérielle, leur organisation sociale et leur culture politique constituent des freins au développement. »

Stephen Smith, Négrologie, 2004

8 Commentaires Ma petite réflexion du moment.

  1. Neo

    @ Anonyme,
    J’ai également lu François-Xavier Verschave, et bizarrement, je suis tout à fait d’accord avec l’un et l’autre. L’occident n’est pas seul coupable du sous-développement de l’Afrique.

    Répondre
  2. Anonyme

    Je n ai jamais dit ni pensé que l’occident était le seul coupable du sous développement de l’Afrique. Il a une large part de responsabilité comme l’ont prouvé les études de FX Verschave.

    Le plus gênant dans cette remarque de Stephen Smith comme dans ses publications c’est sa condescendance, son mépris envers l’Afrique. Il contribue a donner une image dégradés des africains. Cette propagande dont il n’est qu’un des acteurs est tellement efficace qu’elle est maintenant intégré par les africains eux mêmes.
    Christian d’Alayer développe ce propos avec beaucoup de talent: http://dalayer.kazeo.com/Un-crime-mediatique-contre-l-afrique,r123153.html

    Pour cette citation en particulier, Smith oublie volontairement l appui financier dont ont bénéficié les israéliens a la création d’Israël, le niveau d’étude des premiers colons, le soutien qu’ils ont reçu de l’occident.
    A contrario le Tchad est contrôlé ,directement ou indirectement, par la France depuis 1900. Il n’a connu que des gouvernements fantoches et une instabilité chronique alimentée par la France.
    Comparé les deux pays comme le fait implicitement Smith, sans donner plus de détail est obscène.

    Répondre
  3. Neo

    @ Anonyme,
    De la même façon, on pourrait supposer que l’Aide au Développement a été un appui financier considérable pour l’Afrique. Elle n’en reste pas moins pauvre. L’excellent livre « Deaid Aid » de Dambisa Moyo l’explique mieux que moi.
    A qui la faute si nous avons des dirigeants fantoches? Je crois que nous avons, comme la France, notre part de responsabilité là dedans. Et c’est là que je partage l’avis de Stephen Smith: Le modèle de développement capitaliste n’appartient pas à notre culture. Nous devons soit nous l’approprier et l’adapter à nos réalités, soit inventer notre propre modèle.

    Répondre
  4. Anonyme

    L’aide au développement est une vaste escroquerie. Après avoir lu « La Francafrique » vous en êtes surement convaincu. Il n’y a pas eu d ‘appui considérable pour l’Afrique mais un financement habile des partis politiques français et une corruption de nombreux dirigeants africains.
    Si l’Afrique a des dirigeants fantoches, la responsabilité est effectivement partagée entre les anciennes puissances coloniales et les africains eux mêmes. IL n en reste pas moins que nombre de dirigeants africains qui auraient pu participer à l’élaboration d’un modèle original de développement ont été assassiné par les services occidentaux. Je pense à Lumumba, Olympio, Sankara, Ben Barka mais il y en a beaucoup d’autre.
    L’Amérique du Sud a connu le même sort sous la domination des USA. Si elle peut aujourd’hui tenter de créer son propre modèle c’est parce que Chavez,Morales et Lula n’ont pas été renversés.

    Le frein au développement de l’Afrique c est l’ingérence de puissances extérieures.

    ps: Je pensais naïvement que vous citiez le discours de Sarkozy a Dakar par ironie. Je me trompais?

    Répondre
  5. Neo

    @ Anonyme,
    « Le frein au développement de l’Afrique c est l’ingérence de puissances extérieures. »

    Moi, je dirais plutôt que le frein au développement de l’Afrique c’est le LAISSER-FAIRE et l’égocentrisme des africains. Combien de dirigeant eux mêmes croient réellement au développement de l’Afrique? Ceux qui y croient sont assassinés non pas par les services occidentaux, mais par leurs propres frères (aidés par les services occidentaux).
    L’Inde a été colonisé (tout comme la Malaisie…); ce qui ne l’a pas empêché de profiter de la mondialisation. Elle est en passe de dépasser son ancien colonisateur.
    L’ethiopie ou le Liberia n’ont jamais été des colonies. Is n’en sont pas moins pauvres.

    Pour la citation de sarkozy, la réponse dans un prochain article…

    Répondre
  6. Proof

    A mon avis, l’Afrique ne doit pas espèrer pour l’aide de l’Europe. Il faut détruire les trucs coloniales comme les banques comme BEAC etc. L’Afrique doit créer son vrai éspace monétaire/fiscale. Aussi il faut que l’Afrique pousse dehors les bases militaires des pays ex-métropole (comme la France). Faire la nationalisation des quelques entreprises stratégiques. Et vendre au marché mondial avec maximum profit.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *