Trouver son partenaire/associé idéal dans la vie ou en affaires…le b-a-ba d’une équipe qui gagne

The Social Network…

Récemment, j’écrivais quelques articles sur les relations amoureuses, inspirés des péripéties de ma vie personnelle. En y réfléchissant, j’ai songé que certaines observations étaient transposables aux relations humaines en général; qu’elle soient amicales ou professionnelles. Finalement, trouver l’ame-soeur, THE best friend, ou le collaborateur idéal demandent à peu près le même travail.

Vous pouvez être l’entrepreneur le plus talentueux, et pouvez bâtir vos projets tout seul, mais cela ne signifie pas que c’est la chose à faire.  Avoir un partenaire à vos côtés peut être bénéfique à bien des égards. il suffit de regarder les exemples de réussite qui impliquent souvent un duo ou une équipe de choc au départ (Instagram est le dernier exemple en date qui vient à l’esprit). Hewlett et Packard, Steve Jobs et Steve Wozniack, Johnson et Johnson, Ernst et Young, Bill et Melinda Gates. Ces noms évoquent si rapidement l’images d’entreprises à succès, qu’il est facile d’oublier qu’ils n’étaient autrefois que ceux de deux individus (entrepreneurs) partageant un rêve. Même la plupart des personnes ayant eu du succès seules en apparence y sont parvenus souvent avec l’aide d’un(e) partenaire, qui est très souvent resté dans l’ombre par choix ou par nécessité. Je pense par exemple à Barack Obama qui n’aurait jamais été président des USA sans sa femme Michelle, ou à Jada Pinkett qui a clairement sacrifié sa carrière pour leur couple et celle de son mari Will Smith.

« Fist bump! We’re a team! »

Trouver cette personne spéciale qui vous aidera à vous dépasser et à atteindre le sommet en donnant le meilleur de vous même n’est pas chose aisée. Un bon partenaire partage votre vision, votre motivation et votre enthousiasme, apportant son expertise dans les domaines dans lesquels vous êtes inexpérimenté. C’est quelqu’un qui comprend les responsabilités morales, juridiques et financières intrinsèques à la co-gestion d’une entreprise (qu’il s’agisse de votre couple, ou d’une société). Le plus important, c’est que c’est quelqu’un avec qui vous vous entendez sans avoir besoin de débattre des heures.

Perso, je ne m’y connais pas beaucoup en Programmation et en Webdesign. J’ai au fil du temps délaissé la technique pour le business, la stratégie et la finance. Du coup, je dirais que pour mes nombreux projets Technologiques actuellement en cours de développement, suis toujours à la recherche de mon partenaire idéal possédant plus de compétences techniques que managériales.

De même, bien que j’aime la bonne bouffe, l’ordre et la propreté, je déteste faire la cuisine et le ménage, je suis nul en déco, et j’ai tendance à donner facilement aux autres et à dépenser sans compter. Du coup, je suis capable de vivre  et de travailler avec quelqu’un qui me ressemble, mais pas trop!

Comprendre et établir les bases du partenariat

Une fois que vous et une autre personne avez décidé de former un partenariat, vous devez préparer un accord, un contrat. Dans les rencontres amoureuses ou amicales, ça se fait au fil du temps, au feeling, naturellement ou pas. Mais en affaires, c’est la première chose à faire car contrairement à l’amitié, on ne choisit pas toujours aussi facilement ses collaborateurs. Si vous prévoyez d’être en affaires pendant plus d’un an, l’accord doit être fait par écrit. Si vous planifiez un projet ou une prestation à court terme, un accord verbal peut suffire. Mais il est toujours préférable de tout mettre sur le papier dès le départ afin d’éviter d’éventuels malentendus et des désaccords, quitte à ne plus en tenir compte réellement si la relation évolue positivement. Votre contrat doit comprendre les éléments suivants :

  • Le nom de la société et le nom de chacun des partenaires.
  • Une description générale du type d’activité qui sera menée.
  • Les pouvoirs, les droits et les devoirs des partenaires, y compris des limitations ou restrictions.
  • Les contributions (financières et non financières) que chaque partenaire fera.
  • Comment les pertes et profits seront divisés.
  • Comment les partenaires peuvent quitter l’entreprise et comment de nouveaux partenaires peuvent être ajoutés.
  • Quelles mesures devront être prises pour dissoudre le partenariat.

 

Même dans un couple, un contrat formel est parfois nécessaire…

Beaucoup d’investisseurs misent avant tout sur les individus, en l’occurrence les équipes choc, plutôt que sur le projet en lui même. Donc si vous voulez paraître crédible aussi bien en public que pour l’entourage, vous avez intérêt à la jouer « strength team ». Comme on dit chez nous, lavez votre linge sale en famille! Quel banquier prêterait à un couple qui parait « désuni »? Quel investisseur misera sur une équipe bancale?

Beaucoup d’investisseurs recherchent des duos aux forces complémentaires, souvent décrites comme le « visionnaire » et le « pragmatique ». En d’autres termes, l’un ayant la capacité d’inventer, imaginer, concevoir le produit ou le service, et l’autre ayant la capacité de vendre, de construire l’infrastructure tout autour, de trouver et nouer des alliances stratégiques, etc.

Si vous et une autre personne avez tout le bagage et les compétences nécessaires mais disposez de capital insuffisant avez quelques lacunes, vous pourriez être assistés par une ou plusieurs autres personnes. Dans le cas des relations intimes, il s’agit souvent d’amis et/ou parents proches du couple. En affaire, on parle de coach ou de mentor. Contrairement à un associé principal qui est personnellement responsable de toutes les devoirs et obligations liées à l’entreprise, le mentor ne peut perdre que le montant du capital ou du temps qu’il a investi dans votre association. Ce dernier a relativement peu de pouvoir au sein du partenariat, car il n’est pas autorisé à participer activement à la gestion de l’entreprise, il est simplement un conseiller avisé à qui on fait confiance, et éventuellement un contributeur.

Pour résumer, il est primordial de vous demander ce que vous recherchez dans une association. Un visionnaire, un pragmatique, ou un mentor?

Maintenant que vous savez ce que vous recherchez, comment trouver? Ce sera le sujet du prochain épisode …

 

2 Commentaires Trouver son partenaire/associé idéal dans la vie ou en affaires…le b-a-ba d’une équipe qui gagne

  1. PYH

    Salut Neo,
    En effet, trouver le bon partenaire (business) est presque indispensable, mais tout autant fastidieux et compliqué.
    Au final on finit par se lancer seul, faute d’avoir trouvé la bonne personne.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *